iciHaïti - FLASH : Des centaines de familles menacées d’expulsion au Cap-Haïtien

iciHaïti - Sécurité : Renforcement des capacités des Directions de gestion des risques

iciHaïti - Sécurité : Mesures maritimes pour la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Installation du Directeur du Service National Semencier

iciHaïti - Politique : Inauguration d’un Centre de Documents d’Identité à Trou-du-Nord


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Vers une réforme de la gestion hospitalière

Haïti - FLASH : Plusieurs entreprises textiles n'excluent pas de quitter Haïti si...

Haïti - ONU : Le Conseil de sécurité souligne les perspectives de développement d'Haïti

Haïti - FLASH : Moïse réitère sa promesse d'électricité 24/24 dans tout le pays d’ici 2 ans


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Départ du Contingent militaire guatémaltèque
19/06/2017 08:56:38

Haïti - Sécurité : Départ du Contingent militaire guatémaltèque
Dans le cadre du retrait d’Haïti des forces de la Minustah http://www.haitilibre.com/article-20653-haiti-flash-l-onu-a-vote-depart-definitif-de-la-minustah-en-octobre.html , l'Ambassadeur du Guatemala en République dominicaine et en Haïti, Rudy Coxaj, en présence de hauts fonctionnaires du Gouvernement haïtien et de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation d'Haïti (Minustah), a participé à la cérémonie de départ du contingent guatémaltèque de Casques bleus (GUAMPCOY), composée de 51 policiers militaires, qui devraient quitter Haïti au plus tard le 23 juin 2017.

La cérémonie a eu lieu la semaine écoulée au Cap Haïtien dans un des camps de la Minustah et consistait entre autres à la remise des drapeaux tant de l'ONU que du Guatemala. Dans leurs discours, Sandra Honoré et l’Ambassadeur Coxaj ont souligné l'importance de la présence de l'armée guatémaltèque dans l'accomplissement du mandat de stabilisation visant à renforcer la Police Nationale Haïtienne et la création de conditions de sécurité pour les citoyens haïtiens.

Rappelons que dans ce département, la Minustah a financé 1,700 projets, pour un montant de 48 millions de dollars américains afin de faciliter la construction d’un climat de paix et la stabilisation en appuyant le gouvernement Haïtien. Ces projets ont touché entre autres : l’appui institutionnel, la réforme de l’État de droit (réforme de la police, de la justice et du système pénitentiaire) et aux droits de l’homme, l’appui aux élections et aux autorités régionales et locales.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-20653-haiti-flash-l-onu-a-vote-depart-definitif-de-la-minustah-en-octobre.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Sasaye
Posté le 19/06/2017 12:34:10
Qu'est-ce que les Guatémaltèques ont accompli en Haïti ? Ils auraient pu mieux contribuer à la stabilisation de leur propre pays. Le départ de tous ces occupants de la Minustha est le renvoi de la honte, imposée par la communauté internationale à une pays qui n'est pas en état de guerre.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n