iciHaïti - Justice : installation du Comité national pour l'avancement de la Justice

iciHaïti - AVIS : Secteur des jeux de Hasard, renouvellement d’autorisation

iciHaiti - Littérature : Le Ministre Cadet, lauréat du Prix littéraire Joseph D. Charles 2017

iciHaïti - Évènement : Grand Marché de Noël au Ritz Kinam II

iciHaïti - Port-de-Paix : Préparatifs pour la fête de l'immaculée Conception


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : «Le développement des Cayes passe par son ouverture aux capitaux étrangers» dixit le maire Fortuné

Haïti - FLASH : Le Président Moïse nomme le Commandant en Chef a.i. de l’armée d’Haïti

Haïti - Social : Décès du célèbre musicien «Boulo Valcourt»

Haïti - FLASH USA : Une loi pour étendre le TPS adoptée par le premier Comité du Sénat


+ de nouvelles



Haïti - Humanitaire : Plus de 215,121 haïtiens ont quitté de gré ou de force, la RD pour Haïti
20/08/2017 10:19:26

Haïti - Humanitaire : Plus de 215,121 haïtiens ont quitté de gré ou de force, la RD pour Haïti
Samedi 19 août, la Journée Mondiale de l’aide humanitaire été célébré en Haïti « dans un contexte humanitaire fragile où le pays fait encore face à une convergence de besoins humanitaires importants [...] pour sauver des vies humaines et maintenir la résilience des populations les plus vulnérables », a souligné Vedaste Kalima, Chef de Bureau, a.i des Nations unies pour les affaires humanitaires (OCHA) en Haïti, rappelant « alors que le pays se remettait difficilement du contexte post-séisme de 2010, l’ouragan Matthew est venu aggraver les conditions de vies des haïtiens déjà vulnérables, notamment dans la région du Grand Sud où environ 1.4 million de personnes demeurent dans le grand besoin d’assistance humanitaire ou de relèvement. En plus, 2.35 millions de personnes sont en insécurité alimentaire aiguë sévère dans les dix départements du pays et 37,967 personnes déplacées internes continuent de vivre dans des camps, érigés après le tremblement de terre de 2010.

D’un autre côté, la communauté humanitaire opérant en Haïti observe de très près la situation binationale sur la zone frontalière avec la République Dominicaine où les cas de déportation ou de retour volontaire des migrants haïtiens continue [...] »

Alors que des milliers d’haïtiens fuient les USA, cherchant à se réfugier au Canada craignant l’expulsion si leur Statut Temporaire Protégé (TPS) aux États-Unis n’est pas renouvelé le 22 janvier 2018 http://www.haitilibre.com/article-21037-haiti-flash-prolongation-du-tps-procedures-a-suivre.html et que le Gouvernement d’Haïti affirme dans le même temps ne pas pouvoir accueillir en Haïti les quelques 60,000 haïtiens concernés http://www.haitilibre.com/article-21788-haiti-politique-dossier-des-migrants-haitiens-fin-de-mission-au-canada.html , l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), révèle qu’entre juin 2015 et juillet 2017, 215,121 haïtiens qui vivaient en situation migratoire irrégulière sur le territoire dominicain, sont retournés volontairement ou ont été déportés en Haïti par la République Dominicaine, alors que les structures d’accueil et d’accompagnement des rapatriés, demeurent nettement insuffisantes ou sont inexistantes sur la zone frontalière du côté haïtien...

Au moment où Haïti fait face à ces multiples et croissants défis humanitaires, le financement pour répondre aux besoins humanitaires les plus prioritaires est en baisse. A ce jour, le Plan de Réponse Humanitaire (HRP) est financé seulement à 19.5%, soit 56,9 millions de dollars américains reçus sur un montant total de 291.5 millions demandé. Un sous-financement en Haïti qui limite la capacité des acteurs humanitaires à apporter des réponses plus efficaces et appropriées aux besoins les plus critiques des personnes les plus vulnérables.

Alors que le peu du financement reçu a été alloué au secteur « sécurité alimentaire », au logement et les biens non alimentaires, aucun fonds n’a été alloué aux secteurs : relèvement, coordination et gestion des camps/sites et nutrition. Aussi, la communauté humanitaire invite le Gouvernement Haïtien à engager un fort plaidoyer auprès des bailleurs pour qu’ils continuent de financer le HRP, afin de préserver les vies des populations les plus vulnérables et renforcer la résilience des communautés affectées par la convergence des crises et faciliter leur relèvement.

HL/ S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n