iciHaïti - Politique : Le Comité des États Généraux à Jacmel et dans les Nippes

iciHaïti - Diplomatie : Texte signé avec le Rwanda

iciHaïti - RAPPEL : Fin des demandes de subvention scolaire

iciHaïti - RD : 157 compatriotes déportés en Haïti

iciHaïti - Environnement : Le SEMANAH invité à la Conférence de Bali en Indonésie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Les Bahamas vont démolir tous les bidonvilles où vivent les haïtiens

Haïti - Environnement : Port-de-Paix, lancement du Projet de réduction de l’insalubrité

Haïti - Économie : La SONAPI veut attirer de nouveaux investissements dans le secteur industriel

Haïti - APPEL À CANDIDATURES : ingénieurs civils et architectes (Fonction Publique)


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le Marché en Fer ravagé par un incendie
14/02/2018 05:52:20

Haïti - FLASH : Le Marché en Fer ravagé par un incendie
Dans la nuit de lundi à mardi vers 2h00 du matin un violent incendie s’est déclaré à Port-au-Prince dans le Marché Hyppolite plus connu sous le nom de Marché en Fer, détruisant l’une des deux halles du Marché et causant des dommages considérables à la structure métallique qui sous l’intensité de la chaleur s’est partiellement effondrée. Le sous-équipement du service des incendies de Port-au-Prince, le manque d’eau et le délai pour recevoir des renforts d’autres municipalités ont sans doute été la cause de l’ampleur du sinistre.

Aucun bilan précis des pertes pour les marchandes qui essayaient mardi de sauver quelques-unes de leurs marchandises, mais les pertes sont considérables. Pompiers et citoyens travaillaient encore mardi à la mi-journée a éteindre le sinistre. Regroupées sur le trottoir les commerçantes en larmes et sous le choc qui avait tout perdu s'inquiétaient pour leur avenir.

Selon des témoignages de riverains, c'est un tas d'ordures que l’on faisait brûler sur un terrain vague proche du marché, se serait propager et causer la destruction du marché historique.



Le Président Moïse, a appris avec émoi la nouvelle et s’est immédiatement entretenu avec le Premier Ministre Lafontant afin d’apporter la compassion, réconfort et l'assistance du Gouvernement aux sinistrés.

Il invite la population à garder leur calme dans cette épreuve et aux commerçants sinistrés de garder confiance dans la réponse rapide du gouvernement.

Une commission inter-ministérielle a été mise sur pied afin que des mesures appropriées soient prises pour faire la lumière sur ce drame et rendre également le marché en fer à nouveau opérationnel dans les meilleurs délais.

« La nouvelle de l’incendie du Marché en fer [...] m'attriste énormément. Je pense à tous ceux qui ont perdu leur gagne-pain. Les instances policières travaillent déjà pour faire la lumière sur ce drame » a déclaré le Chef de l’État.



Aussitôt informé du sinistre, le Maire Youri Chevry accompagné de plusieurs équipes de l'Administration communale de Port-au-Prince étaient à pied d’œuvre aux côtés des membres du service d’incendie de Port-au-Prince, d'agents de la Police Nationale et de riverains en vue de circonscrire le sinistre.

Tout en déplorant ce nouveau drame qui affectera de nombreux commerçant, l’Administration Communale de Port-au-Prince presse les autorités policières et judiciaires à diligenter une enquête autour de cet incendie afin d'en déterminer la cause et remercie les Mairies de Carrefour, de Delmas, de Pétion Ville et de l’Autorité Portuaire Nationale (APN) qui sont venus en renfort pour arrêter la propagation de cet incendie majeur.

La Mairie de Port-au-Prince présente ses sympathies aux victimes, tout en leur donnant l’assurance qu'elle restera solidaire à leur côté en ces moments difficiles et qu'elle fera tout ce qui est possible pour les accompagner une fois que l’étendue des dégâts aura été évaluée.

En savoir plus sur le Marché en fer :
Construit à la fin du 19e siècle, sous le règne du Président Florvil Hyppolite, les pièces métalliques fabriquées a Paris, qui constituaient son ossature ont donné au Marché Hyppolite son surnom de Marché de fer. Ravagé une première fois par un incendie en 2008, puis détruit a nouveau par le séisme de 2010, il avait été reconstruit à l’identique en 2011 http://www.haitilibre.com/article-1871-haiti-patrimoine-marche-hyppolite-a-35-jours-de-sa-reouverture.html , sous la supervision de l'Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN) grâce à un financement de 18 millions de dollars de la compagnie de téléphone Digicel pour être inauguré le 12 janvier 2011 et était depuis redevenu une attraction touristique.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-3227-haiti-social-le-president-de-digicel-decore-par-le-president-martelly.html
http://www.haitilibre.com/article-1871-haiti-patrimoine-marche-hyppolite-a-35-jours-de-sa-reouverture.html
http://www.haitilibre.com/article-1693-haiti-patrimoine-marche-hyppolite-l-echeance-du-12-janvier-2011-tient-toujours.html
http://www.haitilibre.com/article-1405-haiti-patrimoine-le-marche-hyppolite-etape-decisive.html
http://www.haitilibre.com/article-323-haiti-culture-restauration-du-marche-hyppolite.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


PieRre
Posté le 14/02/2018 10:17:42
On est toujours à recommencer, ce n 'est qu'en 2011 que le marché à été reconstruit soit à peine 6 ans pour un montant de 18 millions de dollars. On dit que c'est en brûlant les déchets d'un dépotoir à ciel ouvert proche du marché que le feu s'est répandu. Alors pourquoi a-t-on un dépotoir proche du marché ?. On parle de l'aide apportée par les pompiers de Carrefour, Pétion -Ville et de Delmas. Ces municipalités sont trop éloignées du site d'intervention. Le temps de réponse pour limiter les dégâts pour des pompiers bien équipés est de 1 heure, maximum 2 heures. Pour des ouvrages aussi importants,, il devait y avoir au moins un borne d'incendie alimenté en eau par un puits artésien pour faciliter le travail des pompiers. Le marché a brulé pour deux raisons: 1) carence en gestion municipale 2) carence en gestion des déchets 3) service d'incendie mal équipé. On va toujours être pris dans le piège de toujours à recommencer si les mesures adéquates ne sont pas prises et les contraints scientifiques en matière de gestion de ville et des déchets sont ignorés. Gérer une ville métropolitaine, ça prend une vision, des compétences, du budget, la conscience citoyenne.
Rey
Posté le 14/02/2018 09:42:14
Ce n'est pas pour la premiere fois qu'on voit ceci, mais pourquoi on n'avait pas installé des caméras vidéos de surveillance pour capter les coupables?
Jean
Posté le 14/02/2018 09:15:11
Je pense que dans cette situation alarmante, nous ne pouvons pas rester indifférents. Pour moi, nous n'avons rien appris et tout oublié. Lorsque j'ai lu la liste des incendies vécues, nous devons être plus prudents et exiger d'installer des cameras infra rouges au tour et à l'intérieur de tous les bâtiments publics du pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n