iciHaïti - Économie : Haïti dans le Top 10 Régional où la gazoline est la moins chère

iciHaïti - Santé : Deux conférences sur la santé mentale

iciHaïti - Social : Le nombre d’haïtiennes accouchant en RD aurait baissé

iciHaïti - Taïwan : Préalables à d’éventuels grands projets d’infrastructures

iciHaïti - Politique : Réunion de la Sous-commission sur le transport terrestre bilatérale


+ de nouvelles


Haïti - Tourisme : La Ministre du Tourisme consternée

Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sports : Le championnat cyclisme de la Caraïbe 2019 aura lieu en Haïti

Haïti - Santé : 14 enfants opérés du cœur en Haïti avec succès

Haïti - Politique : Fin du paiement par chèque des salaires dans la fonction publique


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Perspectives économiques mitigées selon la BRH
25/07/2018 07:40:20

Haïti - Économie : Perspectives économiques mitigées selon la BRH
Extraits de la Note de la BRH (3e trimestre de l’exercice fiscal 2017-2018 :

« [...] Les transferts reçus de l’étranger, ont augmenté de 16,17 % au cours des deux premiers mois du trimestre considéré par rapport au trimestre antérieur et ont atteint 410,46 millions de dollars ÉU. En dépit de l’offre de devises générée par la hausse du niveau des transferts, les pressions sur le taux de change se sont maintenues. De ce fait, au 29 juin 2018, le dollar américain s’échange contre 66,91 gourdes, soit une augmentation de 2,51 % par rapport au 29 mars. Cette évolution est attribuable à la montée du déficit commercial et aux liquidités créées par le financement monétaire.

Au 29 juin 2018, la situation des finances publiques est marquée par une variation à la hausse à la fois des recettes et des dépenses de l’État comparativement au deuxième trimestre de l’exercice. En effet, au cours du troisième trimestre 2017-2018, les taxes et impôts perçus par l’Etat haïtien ont atteint plus de 20 milliards de Gourdes (20,435,690.000) soit une progression de 4,31 % par rapport au deuxième trimestre. Les dépenses quant à elles ont crû par rapport au trimestre passé de 2,19 % en s’établissant à plus de 24 milliards (24,923,050.000). D’un autre côté, les recettes cumulées d’octobre 2017 au 29 juin 2018 affichent un montant de plus de 61 milliards (61,649,400.000) soit un taux de perception de 86,32 % par rapport aux prévisions budgétaires de l’exercice 2017-2018. Les dépenses cumulées d’octobre 2017 au 7 juin 2018 totalisent plus de 80 milliards (80,257,100.000) lequel correspond à un taux de réalisation de 106 % par rapport aux prévisions budgétaires.

L’écart entre le niveau des recettes publiques cumulées et celui des dépenses publiques cumulées a abouti à une détérioration de la position de l’État vis-à-vis de la BRH caractérisée par un financement monétaire de plus de 9 milliards de Gourdes (9,666,690,000) au 30 juin 2018 contre moins de 9 milliards (8,959,640.000) au deuxième trimestre.

[...]

La posture de la politique monétaire de la BRH, au cours du 3ème trimestre 2018, s’est inscrite dans la poursuite des actions destinées à minimiser les fluctuations du change et à réduire des pressions inflationnistes dans l’économie. Ainsi, les autorités monétaires ont procédé, conformément à cet objectif, à la reprise systématique de la liquidité excédentaire notamment à travers des interventions régulières sur le marché des changes. En effet, d’avril à juin 2018, ces dernières se sont traduites par des ventes de 51,44 millions de dollars ÉU, stérilisant un montant de 3,39 milliards de gourdes sur la période.

Parallèlement, la BRH a décidé, dans le souci de pourvoir les agents économiques en outils d’épargne en gourdes avec couverture contre le risque de change à plus long terme, de modifier les maturités des obligations BRH ainsi que les taux d’intérêt y relatifs. Ainsi, à partir du 25 mai 2018, les obligations BRH sont émises sur des périodes de 91, 182 et 364 jours et rémunérées à des taux respectifs de 7%, 7,25 % et 7,50 % l’an, augmentés de la variation du change sur la période de détention. Sur le troisième trimestre, l’encours des obligations BRH s’est établi à 1,6 milliard de gourdes, soit une progression de 21 % par rapport au trimestre précédent.

[...]

Les perspectives économiques pour la fin de l’exercice fiscal 2017-2018 restent mitigées. Compte tenu des troubles socio-politiques survenus au pays, au début du mois de juillet 2018, les résultats relativement positifs enregistrés au niveau de l’activité économique, au cours des six premiers mois de l’exercice, risquent d’être compromis. De plus, la période juillet – septembre, considérée généralement comme une saison de pointe pour l’activité touristique, au cours de laquelle on enregistre une augmentation des rentrées de devises et des taux élevés d’occupation des chambres dans le secteur hôtelier pourrait être affectée négativement. Cette situation est susceptible d’accentuer les pressions sur le marché des changes et la tendance inflationniste. Toutefois, la matérialisation de certains appuis budgétaires des bailleurs de fonds internationaux pourrait favoriser une réduction du financement monétaire. Dans ce contexte, la Banque Centrale de par sa mission, restera vigilante et continuera de prendre les mesures nécessaires en vue de défendre la stabilité interne et externe de la monnaie nationale tout en veillant au maintien de la stabilité du système financier.

Télécharger la note au complet de la BRH (PDF) : http://www.haitilibre.com/docs/note_polmon3t18.pdf

La Note sur la Politique Monétaire de la Banque de la République d’Haïti (BRH), analyse les développements récents observés dans l’économie haïtienne. Son objectif est de renseigner sur l’orientation de la politique monétaire et sur les dernières décisions prises par les autorités afin de dégager les perspectives à court terme pour l’économie nationale.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-24181-haiti-economie-forte-progression-des-depenses-publiques-par-rapport-aux-recettes.html

HL/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n