iciHaïti - Social : L’eau potable arrive à Perodin et à Casenave

iciHaïti - Culture : Une haïtiano-américaine sélectionnée pour le «2017 Barnard Young Alumna Award»

iciHaïti - Économie : Nouvelle Directrice de la Banque mondiale en Haïti

iciHaïti - Mexique : Suzy Castor reçoit le Prix «Ohtli»

iciHaïti - Politique : Vers l’homologation de tous les manuels scolaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Social : Étudiants et forces de l’ordre s’affrontent

Haïti - Social : Un haïtien remporte le Super Prix du Jeune Francophone de l’Année 2017

Haïti - Politique : Gérald Oriol Jr. en tournée dans le département du Centre et de l’Artibonite

Haïti - Petit-Goâve : Le PHTK manifeste contre l’opposition


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Une rentrée scolaire qui s'annonce difficile
11/08/2011 11:05:50

Haïti - Éducation : Une rentrée scolaire qui s'annonce difficile
La rentrée scolaire devrait avoir lieu cette année le lundi 5 septembre. Le Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) indique que les manuels et livres scolaires seront subventionnés à hauteur de 70% cette année, et que certains livres seront distribués gratuitement. Malgré cette aide considérable de nombreux parents se demandent encore comment ils vont payer les autres frais liés à la scolarisation, d'autant que certains n'ont pas encore fini de payer les derniers mois d'écolage de leurs enfants...

En septembre, 146,000 nouveaux élèves iront pour la première fois de leur vie à l'école, et ce gratuitement grâce au Fonds National pour l'Éducation (FNE) qui est alimenté à partir du prélèvement sur les appels téléphoniques entrant et les transferts d'argent, donc en grande partie grâce à la Diaspora.

De nombreux parents avaient l'espoir de pouvoir envoyer leurs enfants à l'école gratuitement cette année, grâce au FNE, ils devront attendre, car le plan du Président Martelly s'étend sur 5 ans et ne touche que les enfants du primaire, d'autant plus que le Président axe pour le moment ses efforts sur les enfants n'ayant jamais étaient à l'école. Ces parents estiment que la rentrée scolaire 2011 sera nettement plus difficile que celle de 2010.

Mirlande Manigat, tant qu'à elle doute du programme d'éducation gratuite du Président Martelly « [...] L'école gratuite, veut dire que l'État a des moyens pour envoyé seulement 100,000 enfants à l'école! Je dis que la population scolaire est de 5 millions d’enfants et c'est ça que la population croit, elle croit que cette année, leurs problèmes seront fini, car l'école sera gratuite... Je ne vois pas par quels moyens, l'État haïtien, avec la capacité de production de la société haïtienne, les revenus de l'État, le déficit en terme institutionnel, en terme d'organisation, en terme de planification... C'est un idéal qui n'est pas envisageable dans les 5 prochaines années... » http://www.haitilibre.com/article-3554-haiti-politique-mirlande-manigat-doute-du-programme-d-education-gratuite.html

En juillet la Confédération Nationale des Éducateurs Haïtiens (CNEH) s’interrogeait sur la stratégie à mettre en place pour parvenir à une éducation gratuite http://www.haitilibre.com/article-3331-haiti-education-une-ecole-gratuite-oui-mais-comment.html

Jean Reynold Telfort, le directeur de l’enseignement fondamental, invite les directeurs d’école notamment ceux des écoles publiques à respecter le calendrier scolaire.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n