iciHaïti - RD : Le CONATEL reçoit son vis à vis dominicain

iciHaïti - FLASH : «Koze sou Konpa», émission spéciale pour les 62 ans du Compas

iciHaïti - Diaspora : Défilé Rara dans les rues de Montréal

iciHaïti - Tourisme : La TNH signe un accord de partenariat avec «Haiti Tourism»

iciHaïti - Technologie : 2ème Édition d'«Haiti Tech Award 2017»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Moïse va commencer le grand ménage dans la diplomatie haïtienne !

Haïti - Politique : Installation de la Commission nationale de réforme du système de santé

Haïti - Santé : Bientôt une formation en optométrie en Haïti

Haïti - FLASH : L'armée dominicaine envoie 900 militaires de plus en renfort à la frontière


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Demain jeudi, jour clé pour l’avenir de la Minustah
07/09/2011 13:31:15

Haïti - Sécurité : Demain jeudi, jour clé pour l’avenir de la Minustah
Les Ministres de la Défense et des Affaires étrangères des pays de l'Union des Nations Sud-américaines (UNASUR) ayant casques bleus en Haïti, se réuniront demain jeudi à Montevideo [Uruguay] à compter de 10h00 du matin, au Club de la Force Aérienne en Carrasco, pour discuter d'un possible « retrait progressif » des troupes d’Haïti. Seront présent a cette réunion les Ministres de l'Argentine, de la Bolivie, du Brésil, du Chili, de l’Équateur, du Guatemala, du Paraguay, du Pérou et de l’Uruguay.

Cette possibilité a été soulevée pendant des mois, en particulier par le Brésil, qui dirige la Mission de Paix de l'ONU depuis 2004 et qui estime nécessaire, de réduire progressivement la présence de la Mission en Haïti.

Lundi, sur les ondes de la BBC Brasil, M. Celso Amorim, le nouveau Ministre brésilien de la Défense, a affirmé que le maintien des troupes en Haïti ne serait pas bénéfique pour Haïti dans le long terme. Ces commentaires ont été confirmés mardi par le bureau de presse du Ministère de la Défense, qui a précisé qu'il n'y avait pas de calendrier pour commencer le retrait des troupes.

La mission de l'ONU, qui a toujours été destiné à être temporaire, compte actuellement plus de 12,000 hommes en Haïti.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-3556-haiti-securite-desengagement-des-forces-bresiliennes-en-haiti.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


dantor
Posté le 09/09/2011 11:23:36
[Hors sujet] Pour garder le pouvoir, un pays vraiment indépendant doit avoir sa propre de sécurité, sinon le pays de peut prétendre étre indépendant ou souverain, les dirigeants haitiens, veulent le pouvoir, mais ne veulent pas diriger le pays, tout vrais leader est capable de former sa troupe, sans faire appel aux mercenaires pour se maintenir au pouvoir, Cuba, La République Dominique, ont leur armée, leur milice, leurs agents secrets, leur police, les dirigeants savent que ces forces doivent étre représentées par les citoyents du pays. En Haiti les politiciens agissent comme les commandeurs, étre chefs sous l'oeil du maitre, dans la bible , les proverbes disent, que l'esclave ne peut étre maitre, on est un exemple de ce proverbe, depuis 1804 a nos jours on n'arrive pas a s'entendre comme homme libre et on rend les autres responsable de notre manque d'évolution, on a fait du progrès au niveau intellectuel mais l'éducation fait défaut, le respect de la loi, de la personne humaine, la discrimination, les préjugés, tiennent une trop grande place dans notre évolution de peuple, on est des créoles un mélange de race, acceptons le, il y a aura toujours de la différence dans l'univers. Prenons nous en main on a du potentiel.
Optimiste
Posté le 08/09/2011 09:45:07
Attention : le départ de la Minustah en Haiti serait un bien pour le pays SI et seulement SI nous, en tant qu'haitiens, nous unissons pour préparer le départ de la force onusienne. Mais si au contraire, on se laisse diriger par une passion pour que force cette force a quitte le pays sans avoir rien fait, sans avoir mis notre force militaire sur notre territoire pour la remplacer, alors Haiti, notre belle République va connaitre une crise insécuritaire que le monde n'as jamais connu... Mr. Le president vous avez la charge du pays, vous devez rendre le pays heureux
Antonio
Posté le 08/09/2011 09:17:14
@mikymicke -- Cher frère je comprends ta position et je voudrais te dire que tu as raison mais peut on accepter que des hommes fassent du mal a notre peuple sous prétexte qu'ils nous protègent ? Moi pour ma part je dis non... Comme Dessaline, je ne négocie pas avec ces gens. Connais-tu l'histoire du peuple de Loth ? Bah nous les haïtiens, nous sommes pas le peuple de Loth ! God besse you frère. Donc, il faut les évacuer d'Haïti
haiti1804
Posté le 07/09/2011 18:41:46
j'ai lu avec intérêt ce texte, en fait, je peux dire que l'ère de la libération d'Haiti est proche. Il était temps [Modérations] Si les pays comme le Brésil, l'Uruguay, le Chili sont vraiment des amis d'Haiti, si leur politique se diffère de celle des puissances impérialistes comme les USA, les militaires de la Minustah (tourista) devront se rendre dans leur pays et jugés pour tous les maux qu'ils ont causé à Haïti. Minustah, il n'y a pas de guerre en Haiti, on n'a pas besoin de forces d'occupations masquées. Vive Haïti de 1804. Vive la liberté
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n