iciHaïti - AVIS Cayes : Ouverture d'un Centre de Réception et de Livraison de Documents d'Identité

iciHaïti - Le saviez-vous ? : Les Taxis-moto sans statut légal en Haïti

iciHaïti - Sécurité : UDMO, graduation de la 7ème Promotion

iciHaïti - Éducation : J-2, Session extraordinaire et bac permanent

iciHaïti - Petit-Goâve : Des enseignants menacent de boycotter la rentrée des classes


+ de nouvelles


Haïti - Éducation : À 15 jours de la rentrée scolaire, le Ministère ne semble pas prêt...

Haïti - Humanitaire : Plus de 215,121 haïtiens ont quitté de gré ou de force, la RD pour Haïti

Haïti - RD : 4 haïtiens tués dans une prison dominicaine

Haïti - Diaspora : Spectacle surprise de Wyclef Jean à Montréal

Haïti - FLASH : Eclipse solaire, horaires Diaspora USA et Canada


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Installation du nouveau Ministre de la Justice, Michel Brunache
13/12/2011 08:32:08

Haïti - Justice : Installation du nouveau Ministre de la Justice, Michel Brunache
Le Premier Ministre, le Dr Garry Conille a procédé lundi après-midi, à l’installation du nouveau Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Michel Brunache qui remplace Josué Pierre-Louis, démissionnaire. Dans son allocution de circonstance, le Premier Ministre à rappelé à l’adresse du nouveau Ministre de la Justice :

«... le processus de mise en place du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire doit être finalisé et le transfert des compétences accomplies en vue de la stricte application de la Constitution qui exige la séparation et l'indépendance des trois pouvoirs. De même, ne devrons pas être négligé les efforts pour la dynamisation de la chaine pénale et surtout, l’établissement d'un système carcéral répondant aux normes internationales, qui préconisent, l'éducation et la réinsertion sociale des détenus.

Le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, se voit attribué depuis quelque temps un paquet de nouvelles compétences, au nombre des dispositions à prendre pour réglementer le fonctionnement des institutions publiques, la loi portant sur l’organisation et le fonctionnement de ce ministère, constitue une priorité pour le Gouvernement [...] il devra garantir aux citoyennes et citoyens, un service public de qualité. Il est évident, que dans ce cadre, l'amélioration de l’accès à la justice revêt une importance essentielle. Le citoyen ou la citoyenne est en droit d'attendre du service de la justice, que lui soit offert, non-seulement un accueil de qualité mais aussi, que soit simplifié le plus possible les lourdes et encombrantes formalités ainsi que les délais de réponse à ses démarches en cours. [...] En effet, les services publics doivent être en mesure d'assurer dans les meilleures conditions d'équité et d’efficacité, les missions qui leurs sont dévolues, c'est à dire la garantie du respect absolu des droits des citoyens sans considérations aucunes de catégories sociales ni de conviction politique.

La justice doit fonctionner en toute indépendance et la population ne doit pas s’inquiéter pour sa sécurité [...] c'est dans ces sentiments et cette esprit, qu’il me plait de vous installer Me Michel Brunache à la tête du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, en vous souhaitant bonne besogne et plein succès dans votre travail pour l'inspiration et la consolidation de cette État de droit, qui garanti le respect des libertés individuelles et économiques ainsi qu’un environnement sécuritaire propice à la libre circulation des personnes et des biens et au développement paisibles des affaires... »


Me. Michel Pierre Brunache lors de son installation a déclaré : «... au Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, nous avons le devoir de tout faire pour donner une assise solide aux instruments légaux, pour rassurer, protéger et défendre les vies et les biens et établir le cadre général propice à la bonne marche des affaires.

Nous allons revisiter le cadre légale, le dépoussiérer, le remodeler, l'étendre pour l'ajuster aux priorités du gouvernement. Tout en nous ouvrant aux multinationales et aux investissements directs, nous devons protéger les droits des plus faibles [...] la loi est un carrefour incontournable pour bien ancrer les réformes et pérenniser les actions, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, sous mon administration, sera ouvert aux recommandations de la société civile, des organismes de défense des droits humains, aux associations, aux barreaux et à tous les acteurs de la société comme au plus simple des citoyens, pour enrichir le débat de construire un solide édifice dont les fondations seront juste.

Pour y a arriver, nous avons besoin d'une police plus forte et plus professionnelle, qui agira en vrai auxiliaire de la justice en attendant les recommandations de la nouvelles force de sécurité nationale. Monsieur le représentant du Directeur Général, Monsieur le Secrétaire d'État à la Sécurité publique je vous promet tout mon concours et toute ma disponibilité pour vous aider à accomplir votre mission de service public. La police, chaque policier est un maillon essentiel dans l'architecture sécuritaire, comme il est un auxiliaire indispensable de la justice, chacun a sa place. Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Président du Sénat, Monsieur le Président de la cour de Cassation, chers collègues et amis on va se mettre au travail dès aujourd'hui pour faire d'Haïti un État de droit...»


Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4311-haiti-flash-lettre-de-demission-du-ministre-de-la-justice.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


antonio
Posté le 13/12/2011 11:07:06
Félicitations Mr le Ministre de la justice n'oubliez pas cher, que le combat continue il faut honorer la Patrie en la protégeant.
soleil
Posté le 13/12/2011 10:12:35
Nul ne devait étre au dessus de la loi [hors sujet] un pays ou la loi n'est pas en vigeur, le citoyen n'est pas en sécurité. On parle d'État de droit, de sécurité, dans la bouche des dirigeants Haitiens cela ressemble a des slogans, les méchants circulent librement, le simple citoyen doit se cacher ou payer pour se protéger. Un député a eu gain de cause sur un Ministre de la justice, tous les méchants peuvent se couvrir de l'imunité politique, c'est la loi de la jungle. Cessons de faire l'autruche, ces parlementaires qui ont été élus par une élection frauduleuse devraient étre remis en question, vérification de leur cv par le ministre de la justice, avec l'accord des deux chambres, si on veut faire le ménage, il faut de la transparence, si nos législateurs sont corrompus le systéme judiciare ne peut fonctionner de façon adéquate et l'exécutif sera perçu comme l'âne de la fable (comme dictateur). Espérons que le nouveau ministre sera à la hauteur de la tâche, il faut un remaniement aussi dans la police, une autre approche de la Minustah, en attendant la mise sur pied de l'armée. Un pays souverain doit avoir son armée.
Enmanuel
Posté le 13/12/2011 08:57:30
S'il nous faut une autre crise, on l'acceptera, on a perdu Me Josue Pierre-louis, il faut demander «tout de suite» la levée de l'imunité du Député Bélizaire pour le juger comme cela se doit, si l'on veut un bon État de droit en vous souhaitant bonne besogne et plein succès dans votre travail pour l'inspiration et la consolidation de cet État de droit, qui garanti le respect des libertés individuelles et économiques ainsi qu’un environnement sécuritaire propice à la libre circulation des personnes et des biens et au développement paisibles des affaires du pays. On veut que la justice règne dans le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n