iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route

iciHaïti - Jacmel : Un journaliste poignardé

iciHaïti - Social : Début des mobilisations contre une probable hausse des carburants

iciHaïti - Carburant : La tension monte à Pétion-ville


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Un Sénateur propose à l‘Exécutif d’installer le Gouvernement sans le Sénat en cas de...

Haïti - Technologie : Le Port International du Cap Haïtien a rejoint le système Octopi TOS

Haïti - Politique : La Sénatrice Étienne entend poursuivre en justice le Sénateur Jacinthe

Haïti - Manifestations : La pays paralysé, plusieurs victimes et nombreux dégâts...


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Vives réactions du Sénateur Wencesclas Lambert à la lettre de Desras
04/12/2013 08:54:52

Haïti - Politique : Vives réactions du Sénateur Wencesclas Lambert à la lettre de Desras
Mardi, le Sénateur Wencesclas Lambert, Président de la Commission « Affaires étrangères » et proche du Président Martelly, a réagit vivement à la lettre envoyée au Parlement Chilien par le Président du Sénat, Dieuseul Simon Desras pour demander en cas de chaos en Haïti, que les troupes chiliennes prennent position en faveur de l’opposition et de la population

Le Sénateur Lambert, trouve anormal qu’en tant que Président de la Commission « Affaires Étrangères » « je n’aie pas été mis au courant d’une telle correspondance, qui aurait dû émaner de la conférence des Présidents ». Selon-lui, il s’agit d’une démarche unilatérale du Sénateur Desras, qui appelle clairement des soldats étrangers à renverser un gouvernement légitime, qualifiant cette démarche de « crime de haute trahison », « de crime de lèse Patrie », soulignant que si le Sénat avait été complet, le Sénateur Desras devrait être destitué à la majorité des 2/3.

Notez que cette lettre datée du 4 novembre 2013, a été envoyée à l’Ambassadeur chilien accrédité en Haïti le 6 novembre 2013 et reçu par le Président du Sénat chilien Jorge Pizarro Soto, seulement le 27 novembre 2013...

Par ailleurs, précisons pour le bénéfice de certains de nos lecteurs, que la lettre dont nous avons obtenu copie et qu’HaïtiLibre a publié lundi 2 décembre 2013, https://www.haitilibre.com/article-9994-haiti-politique-le-president-du-senat-convaincu-que-les-troupes-chilienne-feraient-le-bon-choix-maj-14h00.html comporte les armoiries de la République, le sceau du Sénat et porte la signature du Sénateur Simon Dieuseul Desras.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-10002-haiti-politique-le-chili-dit-non-a-desras.html
https://www.haitilibre.com/article-9994-haiti-politique-le-president-du-senat-convaincu-que-les-troupes-chilienne-feraient-le-bon-choix-maj-14h00.html

Sl/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Robens
Posté le 05/12/2013 02:43:54
Je prie les lecteurs de bien lire ce fameux courrier avant de prendre position. En ce qui me concerne, M. Desras devrait envoyer ce courrier aux gouvernements de tous les pays composant la Minustah sur notre territoire
morel berard
Posté le 04/12/2013 20:01:27
Il est un imperatif pour le pays, pour tous les haitiens quelques soient leurs appartenances politique de dire non a cet acte de trahison nationale. L'absence d'un tier du Sénat ne peut pas être l'objet de tolérance d'un crime de haute trahison, l'Assemblée nationale sur la demande du Vice président de l'Assemblée doit réunir a l'extraordinaire pour décider ce que de droit.: Le peuple haitien ne doit pas rester silencieux, c'est à nous de prendre notre destin.
neptune
Posté le 04/12/2013 18:10:06
Tant que le gouvernement ne donnera pas un exemple face a ces détracteurs [modération] qui guettent pour s'emparer de la proie qui est le pouvoir, il y aura toujours ces crises dans le pays. Un traitre est un traitre, ce n'est pas à ses pairs de décider de sa sentance mais au pouvoir judiciaire. Cette question d'immunité parlementaire leur permet de se jouer de la Nation et d'institution honorable [hors sujet]
Andre LaFond
Posté le 04/12/2013 18:06:58
Puisque le parlement est amputé d'un tiers, le Président de la République doit envoyer une correspondance au Parlement haïtien, pour qu'il mette le faramineux Sénateur Dieuseul Simon Des-Rats à la disposition de la justice pour avoir commis un crime de haute trahison a la Patrie. En cas d'incapacité du Président de la République, il reste au peuple haitien de prendre en main sa destiné, ce que je ne souhaite nullement.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n