iciHaïti - Humanitaire : Malgré la situation tendue l’aide humanitaire présente sur le terrain

iciHaïti - Cap-Haïtien : Début prochain des travaux de Réhabilitation du Port international

iciHaïti - Taekwondo : Haïti ne participera pas au JO Paris 2024

iciHaïti - Humanitaire : Le PAM va bientôt manquer de stock alimentaire

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Les États-Unis saluent la création du Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - Sécurité : 95,000 personnes ont fui Port-au-Prince en un mois

Haïti - FLASH : Biden débloque 60 millions USD pour la mission dirigée par le Kenya

Haïti - FLASH : Le décret MODIFIÉ de création du Conseil présidentiel publié (officiel)


+ de nouvelles



Haïti - Santé : 75% des femmes accouchent à la maison
26/08/2010 10:23:07

Haïti - Santé : 75% des femmes accouchent à la maison
Le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) ont lancé mercredi à Port-au-Prince un atelier de travail de 2 jours visant à passer en revue les actions prioritaires en matière de santé maternelle dans le pays.
 
«Nous devons savoir où nous sommes en vue de mieux adapter nos politiques à nos objectifs en matière de réduction du taux de mortalité materno-infantile dans le pays » a déclaré le docteur Alex Larsen, ministre de la santé publique. Il a rappelé que, dans les hôpitaux et centres de santé publics, « les femmes peuvent accoucher gratuitement, une des mesures adoptées pour diminuer les risques que les mères décèdent en donnant la vie ».
 
Pour sa part, Igor Bosc, le représentant du FNUAP en Haïti a fait savoir qu’il était important de profiter du contexte de la reconstruction d’Haïti pour réunir les différents acteurs pour travailler à la réduction du taux de mortalité materno-infantile dans le pays. Estimant anormal que dans le pays, 75% des femmes accouchent à la maison et que le taux d’utilisation des méthodes contraceptives soit seulement de 13% chez les hommes et de 25 % chez les femmes.

Le ministre a fait savoir que cet atelier permettra également à Haïti de préparer sa participation à la prochaine conférence de New York qui se tiendra autour des questions relatives à la mortalité materno-infantile.

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jeanfi
Posté le 02/09/2010 14:46:22
Ce constat est certes important! Mais ce qui est important est de savoir quels sont les facteurs qui poussent les femmes a adopter un tel comportement? Problème de disponibilite des services? D'accessibilité géographique ou économique? Perceptions de la population par rapport a la qualité des services? Degré d'acceptabilité des services par la population? ect... Autant de facteurs qu'il faut explorer dans le but de mettre en place des interventions appropriées pour attaquer cette problématique.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n