Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Nécrologie : Mots de sympathie du Rectorat de l’UEH

iciHaïti - Politique : Vers l'élaboration du Plan Directeur de Santé (2021-2031)

iciHaïti - Patrimoine : Importante réunion avec le Premier Ministre

iciHaïti - AVIS UEH : Obligation d’effectuer tout paiement par la banque

iciHaïti - RAPPEL : La date de la compétition pour obtenir une subvention du Projet YEEA, est prolongée


+ de nouvelles


Haïti - AVIS : Session extraordinaire pour les postulants à la licence en sciences infirmières

Haïti - Tokyo 2021 : Calendrier des matchs éliminatoires U-23 de l’équipe olympique des Grenadiers

Haïti - FLASH : L'avenir des haïtiens sous TPS, le Département d’État reste prudent

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #349


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Trêve de la grève des enseignants du secteur public
25/01/2014 12:09:03

Haïti - Éducation : Trêve de la grève des enseignants du secteur public
La Commission gouvernementale « Ad hoc » chargée de conduire les négociations avec la Plateforme des syndicats d’enseignants et d’enseignantes (CONEH, GIEL, UNNOEH, CNEH, FENATEC), s’est réunie avec leurs représentants les 22 et 23 janvier 2014, autour des revendications qui ont fait l’objet de la grève des enseignants du secteur public. Au terme de ces 2 jours, un protocole a été signé entre les deux parties, impliquant entre autres, une trêve de la grève des enseignants, à compter du lundi 27 janvier 2014

Principales revendications :

  • La normalisation des salaires de base des différentes catégories de professionnels/les de l’éducation dans le secteur public ;
  • Le statut particulier garantissant la carrière des professionnels/les du secteur public de l’éducation conformément aux prescrits des articles 77 et 78 du décret portant révision du statut des agents de la fonction publique du 17 mai 2005 ;
  • Une grille d’avancement sur la base de qualification et d’expériences ;
  • La disponibilité et l’accessibilité aux services offerts par l’Assurance aux agents de la fonction publique ;
  • La nomination des enseignants/tes et le paiement intégral des arriérés de salaire ;
  • L’amélioration de l’accès aux programmes de Kredi Pam et Kay Pam.


Au terme des deux jours de rencontre les parties ont convenu de :

« 1- Adopter un relèvement salarial sur la base d’une grille proposée par l’Office de Management des Ressources Humaines (OMRH) en collaboration avec le Ministère de l’Economie et des Finances dont l’application est prévue à partir du mois d’Avril 2014, une fois la loi de finance 2013-2014 votée par le Parlement.

Ce relèvement salarial du personnel est ainsi conçu :
Professeur à chaire simple : +36%
Professeur à temps plein : + 38%
Professeur suppléant : +34%
Surveillant général :+38%
Censeur : +40%
Directeur-I (lycée) : +29%
Directeur-II (école fondamentale complète) : +43%
Directeurs III (école fondamentale 1er et 2e Cycles) : +57%
Instituteur-I : +38%
Instituteur-II : +35%
Instituteur-III : +32%
Instituteur- IV : +41%

2- Poursuivre les négociations autour des autres points dans un délai n’excédant pas 20 jours à compter de la date de signature de la présente.

3- Faire une trêve à compter du vendredi 24 janvier 2014 en vue de faciliter la reprise normale des cours.

Par ailleurs, le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle s’engage à poursuivre les discussions avec les Responsables du Ministère de l’Economie et des Finances en vue de réviser le salaire de l’instituteur-I dans la perspective de promouvoir la professionnalisation du métier d’enseignant. »


Ce protocole a été signé pour les syndicats par : Franck G. Wilbert , Coordonnateur Général UNNOH ; Joseph Lourdes Edith, Secrétaire Générale CNEH ; Saint-Preux Paul, Secrétaire Général CONEH ; Pierre Leonel, Coordonnateur GIEL ; Joseph René Prévil, Président, FENATEC et Admettre Ivel, Secrétaire Général, LINEH

Pour la Commission Ad Hoc par : Vanneur Pierre, Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle et Président de la Commission.

A peine signé,René Prévil Joseph, le Président de la Fédération des travailleurs en Éducation et en Culture FENATEC a tenu à préciser qu’il s’agissait d’une trêve et non de la fin de la grève et menace les autorités de recommencer les mobilisations, si elles ne respectent pas leur engagement...

De son côté Josué Mérilien, le Coordonnateur de L’Union Nationale des Normaliens Haïtiens (UNNOH) a affirmé qu’il n’était pas question de trêve et que cet accord n’engageait pas les enseignants, les incitants à poursuivre leur mouvement de manifestation jusqu’à satisfaction de leurs revendications...

Membres de la Commission « Ad Hoc »
Vanneur Pierre, Président de la Commission ; Guichard Doré, Représentant de la Présidence ; Uder Antoine, Représentant de la Primature ; Emmanuel Jean Pierre, Représentant du Ministère de l’Economie et des Finances ; Denis Cadeau, Directeur Général du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle ; Ecclesiaste Thélémaque, Directeur Général Adjoint du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle ; Lucas Sainvil, Président de la Commission éducation du Sénat et Elie Blaise, Président de la Commission éducation de la Chambre des Députés.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-10356-haiti-education-le-menfp-lance-un-appel-au-calme.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Mondesir Pierre Antoine
Posté le 26/01/2014 19:35:01
Les surveillants généraux représentent le moteur des lycées de la République, ils jouent un rôle important dans le processus de la formation personnelle et sociales des enfants. Ils coordonnent la discipline des élèves au sein des lycées, paticipent obligatoirement aux activites socio-culturelles et notifient les absences et les retard des profs. il est le troisième personage du Lycée. Pour le travail fournit son salaire ne correspond pas. je demande au MENFP de reviser le salaire des surveillants généraux et de mieux les traiter.
Poisson
Posté le 26/01/2014 01:17:40
J'espère que le Gouvernement respectera son engagement face aux responsables de la Nation. C'est pourquoi je demande à tous mes frères de reprendre le chemin des écoles publiques afin de donner le pain de l'instruction à nos enfants qui sont assoiffés d'éducation et d'Instruction.
rere
Posté le 25/01/2014 15:25:53
je ne vois rien pour les ecoles normales d'instituteurs, elles ne font pas parties des écoles ?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n