iciHaïti - RD : La question des mineurs haïtiens illégaux dans les rues de Santiago

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Première victoire du Tempête FC (calendrier 9ème journée)

iciHaïti - Journée Nationale de la Diaspora : Message de la Ministre du MHAVE

iciHaïti - PNCS : Tournée de suivi et d’évaluation des cantines scolaires

iciHaïti - FLASH : Cuba lance une opération d’évacuation de ses citoyens bloqués en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : BRH lance une revue d'éducation financière

Haïti - Arts : Deux artistes peintres haïtiens exposés à la Biennale de Venise 2024

Haïti - Rep. Dominicaine : Entre 500 et 800 millions de dollars dépensés par an pour les parturientes haïtiennes

Haïti - Politique : La Congressiste Yvette Clarke plaide pour Haïti


+ de nouvelles



Haïti - OEA : Élections et cadastre au cœur des discussions
30/08/2010 13:06:10

Haïti - OEA : Élections et cadastre au cœur des discussions
Lors de son séjour de 24 heures en Haïti, José Miguel Insulza, Secrétaire Général de l'OEA et le Président haïtien René Préval ont discuter en détails des progrès accomplis et des défis à relever dans le pays dans le cadre du programme de reconstruction conduit par la Commission intérimaire de Reconstruction d’Haïti (CIRH). Lors de cette réunion qui s’est tenue dans une section du Palais présidentiel épargnée par le séisme, étaient également présents Paul Denis, le ministre de la Justice, Víctor Rico le secrétaire des affaires politiques de l'OEA et Ricardo Seitenfus le représentant de l'OEA en Haïti.

Le Président Préval et le secrétaire général Insulza ont longuement parlé de la complexité du processus électoral, l'amélioration de l'état civil, du recensement électoral et de la création d'un système de cadastre pour réglementer la propriété dans le pays. 



Le projet de cadastre représente l'un des engagements principaux de l'OEA en ce qui concerne Haïti et vise à attirer les investissements étrangers et à développer l'économie haïtienne. Un montant de 70 millions de dollars pour ce programme, sera présenté pour approbation à la CIRH.

 Les deux dirigeants ont également discuté de l'état du programme de l'état civil (PUICA), un projet actuellement mis en œuvre par l'OEA en Haïti (système numérique de l’état civil) pour normaliser la situation suite à l'effondrement des services publics et la perte des cartes d'identité de nombreux citoyens.

L'objectif immédiat du programme est d'établir un système de mise à jour du recensement électoral pour les prochaines élections présidentielles et législatives de Novembre. 

 Le Président Préval a exprimé sa gratitude pour l'engagement et l'effort manifesté par l’OEA pour son aide dans le processus de reconstruction et de normalisation d'Haïti.

De son côté, le secrétaire général de l'OEA a réitéré l'importance de l'aide internationale pour le redressement économique et le développement du pays de ses institutions démocratiques et a souligné que la reconstruction serait pratiquement impossible sans le soutien de la communauté internationale. 

Insulza s'est également entretenu avec la Mission de l'OEA en Haïti sur l'état actuel d’avancement du programme permettant d'identifier tous les ressortissants haïtiens et préparer les cartes d'identité ainsi que les méthodes pour les distribuer.

Pour atteindre ces objectifs et surmonter les importantes difficultés rencontrées en termes de communications et de déplacement dans le pays, l'OEA a déployé des unités mobiles pour aider à l'enregistrement des citoyens, ce qui est la première étape de cet ambitieux projet. 

 Pour conclure son court séjour en Haïti, le Secrétaire général de l’OEA a visité certains camps qui ont été créés et sont gérés par le Pan-American Development Foundation (PADF), une ONG américaine, et a souligné l’importance des besoins de la population qu’il reste à combler en dépit de l'appui important de l’international.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1048-haiti-elections-l-oea-declare-normal-le-processus-electoral.html



BF/ HaïtiLibre




Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


bebelala
Posté le 11/04/2011 12:17:13
Il ya toujours un commencement a tout , l'essentiel est ce commencer un jour cher ami. Effectivement 200 ans de retard n'est pas 200 jours je suis entierement d'accord, mais j'opte pour cet vieil adage « Mieux vaut tard que jamais »
18juin
Posté le 31/08/2010 04:41:49
Va -t-on franchir deux étapes importantes (l'état civil et le cadastre) avec deux cent ans de retard?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n