Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Jérémie : Lancement de la table de concertation contre les violences de genre

iciHaïti - PNH : Échange de tirs, 3 arrestations, 1 blessé

iciHaïti - Concours : 46ème Édition du Prix littéraire Henri Deschamps est lancé

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Libération d’un otage des mains de ses ravisseurs

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (mars 2021)


+ de nouvelles


Haïti - Insécurité : L'Église victime de kidnapping

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #387

Haïti - Économie : Impact du Covid sur les TPE et les PME haïtiennes (Enquête)

Haïti - Diaspora : Déjà plus de 10,000 haïtiens en RD ont obtenu la nouvelle CIN


+ de nouvelles



Haïti - Santé : Des milliers d’haïtiennes accouchent en République Dominicaine
31/08/2010 11:05:51

Haïti - Santé : Des milliers d’haïtiennes accouchent en République Dominicaine
Les données contenues dans le bulletin semestriel des statistiques du Ministère de la Santé Publique de la république Dominicaine, révèlent qu’au premier semestre de cette année, 37,158 naissances ont été enregistrées dans les maternités du réseau de la Santé Publique, et que 6.075 sont des enfants de mères étrangères dont 98% viennent d'Haïti.

Les maternités de San Lorenzo de Los Mina et La Altagracia sont parmi celles qui comptent le plus de naissances de bébés de mères haïtiennes. San Lorenzo de Los Mina a met au monde en moyenne 1.700 bébés haïtien par an soit presque 5 naissances par jour.

Chaque année l’État Dominicain investit près de 12 millions de dollars (en moyenne) dans les soins de santé pour les différents services aux Haïtiens et cette année, les autorités de la santé publique estiment que le coût sera supérieur à 30 millions de dollars (incluant les soins aux victimes du tremblement de terre de janvier).

Les centres de Santé Publique de la République Dominicaine fournissent gratuitement leurs services aux haïtiens. D’après les fonctionnaires de ces établissement, la présence d’étudiants haïtiens résident, de premier cycle, dans certains établissements est un soulagement pour le personnel hospitalier, car la majorité des patientes haïtiennes qui fréquentent ces établissement de santé ne parle pas espagnol ou ont de la difficulté à se faire comprendre.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n