Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Arrestation d’Edner Désir pour faux kidnapping

iciHaïti - Japon : Aide post-séisme de 1,41 million de dollars

iciHaïti - PNH : 2 braqueurs assassins tués

iciHaïti - Insécurité : Le Ministre de la Culture condamne les actes de terreur au Village de Noailles

iciHaïti - Île-à-Vache : 2 Jamaïcains arrêtés pour trafic de stupéfiants


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #575

Haïti - ONU : Le mandat du BINUH renouvelé mais réduit par la Chine

Haïti - FLASH : Le secteur du transport en commun annonce un arrêt de travail illimité

Haïti - Politique : Intervention du Premier Ministre Henry à l’ONU


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Rencontre Préval-Baker pas convaincante
06/09/2010 09:00:46

Haïti - Politique : Rencontre Préval-Baker pas convaincante
Dimanche 5 septembre, le Président René Préval a reçu à sa résidence de Laboule, le candidat Charles-Henri Baker, président du parti Respé. Durant cette rencontre, le Président Préval, a expliqué son désir de rencontrer tous les candidats afin d’assurer un climat de convivialité. Il a exprimé sa préoccupation que le prochain changement de gouvernement ne débouche, comme par le passé, sur des exils, des blocages ou des chasses aux sorciers. Il a aussi indiqué qu’il avait donné des instructions à tous les ministères de préparer un état des lieux ainsi que tous les dossiers importants, en particulier ceux liés à la CIRH, afin d’en informer tous les candidats à la présidence et a parlé des grands dossiers en cours.

Pour sa part, Baker très critique, a attiré l’attention du Président Préval sur la situation déplorable dans laquelle se trouvent ses concitoyens regroupés dans les camps d’hébergement et la réponse inefficace du gouvernement. Concernant les prochaines élections, il a tenter de faire comprendre au Président Préval que ses actions et ses inactions, ainsi que celles du Conseil Electoral Provisoire (CEP), sont responsables de la méfiance et de la perte de confiance générale des acteurs politiques et de la population dans le processus électoral. En conséquence, ces élections vont se dérouler dans une atmosphère de tension et de mobilisation contre une éventuelle fraude électorale.

Charles-Henri Baker à également recommandé au Chef de l’État de renvoyer le CEP, d’allonger la campagne électorale, qu’il juge trop courte, en permettant qu’elle puisse commencer le 27 septembre (rassemblements publics et diffusion de messages par voie de presse et autres) au lieu du 15 octobre et enfin que le gouvernement fasse campagne informer, sensibiliser et inciter les citoyens à participer en masse aux élections, car son impression c’est que l’Exécutif ne le souhaite pas.

Malgré cette rencontre, jugée cordiale par Baker, ce dernier n’est pas convaincu que des mesures appropriées vont être prises pour rétablir la confiance dans le processus électoral « Je pense malgré tout que la voie pour sortir de cette situation passe par une mobilisation et une participation massive aux élections du 28 Novembre. Ce ne sera pas la première fois qu’un Conseil Electoral soumis à un gouvernement en place n’aura pas pu enlever à la population ses choix de Députés, de Sénateurs et de Président »

S/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


CHARLES BOUCHEREAU
Posté le 04/10/2010 04:46:30
je pense sincèrement que Charlito se trompe.1- On ne doit ni négocier, ni s'asseoir a table, ni répondre a une invitation de corrompu, en particulier ce corrompu notoire qu'est Préval. Ces corrompus sont des «criminels électoraux», financiers et ou de droit commun. Devenu frauduleusement Président de la Rep., Preval n'a qu'a appliquer ce qu'il prétend vouloir faire. 2- Une participation massive a une fraude électorale parfaitement planifiée n'est pas une solution. Charlito complait et cède aux pressions de corrupteurs internationaux qui devront aussi répondre de leur crapuleuses décisions devant une cour internationale. Il faut une solution du type Ertha Pascal Trouillot, bien entendu sans ses combinaisons malsaines sous pression ou pas.
mena
Posté le 24/09/2010 22:23:03
Jusqu'ici et sans faire de parti-pris, Charles Henry Baker est le meilleur des candidats. Videos ou pas de ses plans pour Haiti, il reste encore le meilleur candidat. Nous demandons pas aux autres candidats d'aviser leur plans pour Haiti, et alors, pourquoi insistons nous sur Ceux de M. Baker? La justice doit etre distribuee partout et pour tout.
Jaguar
Posté le 06/09/2010 18:08:34
Je juge que c'est une bonne initiative du président Préval, que de rencontrer les differents candidats et discuter avec eux des affaires du pays. Par le passé, nous n'avons jamais vu cela, a part chasser de leur alma mater, ses rivaux politiques pour avoir manifesté leurs divergences. Ceci qui fait penser que nos hommes politiques commencent a faire plus ou moins preuve que la communication n'est pas aussi difficile que l'on puisse penser. C'est une bonne note pour la démarche vers la réconciliation, car avec la méfiance et la guerre des partis, regarder et aller en avant ne sauraient devenir réels...
faude
Posté le 06/09/2010 12:50:05
Le président Préval a rencontré les candidats à la présidence dans le but de les flatter pour éviter toute poursuite juciaire contre lui et les autres membres de son gouvernement. Déjà avec son inconnu et insignifiant Jude Célestin, il risque de perdre les éléctions du 28 novembre prochain. Je pense que Haiti pourrait disparaitre avec ces vauriens s'ils arrivaient a briguer un mandat.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n