iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées

iciHaïti - Mondial Chili 2025 : «Jour J» tirage au sort des Groupes (Phase de qualification)

iciHaïti - Dajabón / Monte Cristi : Plus de 100 haïtiens illégaux arrêtés à la frontière en 24h

iciHaïti - Championnat spécial D1 : Résultats 7ème journée (matchs avancés)

iciHaïti - Taekwondo : Journée décevante avec 2 défaites


+ de nouvelles


Haïti - Mondial Chili 2025 qualification : Nos Grenadiers U-20 connaissent leurs adversaires (Calendrier)

Haïti - FLASH : Aucune transition politique n’a été aussi sanglante (Rapport)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : L’inflation à 23% en forte hausse

Haïti - Examens d’État : Aucun candidat ne sera laissé de côté dans les zones privée d’écoles


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : 757,063 candidats, s’apprêtent à passer les examens d’État
02/06/2014 13:39:41

Haïti - Éducation :  757,063 candidats, s’apprêtent à passer les examens d’État
Selon Renan Michel, Directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), du 17 juin au 11 juillet, de la 6e année fondamentale à la philo, 757,063 candidats sont attendus cette année, aux épreuves officielles des examens d’État.

« Toutes les unités concernées sont mobilisées et les préparatifs vont bon train pour le déroulement des examens d’Etat qui vont sanctionner le cycle d’études de nos écoliers, a indiqué Denis Cadeau, Directeur Général du Ministère de l’Éducation qui a précisé que les fiches d’accès en salle d’examens, pour la 6e et la 9e année fondamentale, sont déjà imprimées et le processus de distribution est déjà en cours dans plusieurs départements.

Suivant les chiffres (provisoires) communiqués par le BUNEXE :

298 474 élèves de la 6e année fondamentale passeront les épreuves officielles du 17 au 18 juin ;
194 910 élèves de la 9e année fondamentale passeront les épreuves officielles du 24 au 26 juin ;
186 942 élèves passeront les épreuves du Baccalauréat première partie (Bac 1) du 30 juin au 3 juillet ;
76 737 élèves passeront les épreuves du Bac II du 7 au 11 juillet.

Ce calendrier prévu pour le déroulement des examens est maintenu, a confirmé Renan Michel qui a ajouté qu’il n’y aura pas de reprise pour les candidats de la 9e année fondamentale, contrairement aux annonces antérieures.

D’autre part, il a fait savoir que des cas de fraude ont été recensés, une fois de plus, dans le processus de validation des candidats. Si l’année dernière, le nombre d’écoles impliquées dans des manœuvres frauduleuses était de 267, il est passé cette année à 248. Alors que le nombre d’élèves fautifs, qui ne sont pas validés pour prendre part aux évaluations est passé de 526 l’année dernière à 528 cette année.

D’après le Directeur du BUNEXE, il s’agit d’élèves qui n’ont pas obtenu leur moyenne en seconde, dans un établissement et qui, en complicité avec un directeur d’un autre établissement scolaire, ont pu obtenir une moyenne supérieure leur permettant de monter en classe de Rétho « Ils n’ont malheureusement pas été validés. Donc, ils ne pourront pas participer aux examens. »

Le Ministère informe, que le port de l’uniforme, des écoles auxquelles sont issus les candidats, est désormais obligatoire dans les Centres d’examens. Cette mesure ne concerne pas les candidats qui vont composer librement au baccalauréat qui seront identifiés par la couleur de leur fiche d’accès aux salles d’examens, qui seront distinctes de celles des candidats qui ont régulièrement suivi leurs cours durant l’année académique.

Ecclésiaste Télémaque, le Directeur Générale adjoint du Ministère, rappelle que le recrutement du personnel pour ces examens sera fait uniquement dans le secteur éducatif. https://www.haitilibre.com/article-11226-haiti-education-changement-dans-la-surveillance-des-examens-d-etat.html La surveillance dans les Centres d’examens sera assurée exclusivement, à partir de cette année, par des enseignants, autant pour la supervision et la correction des copies des candidats. Pour ce qui a trait aux correcteurs, il leur est demandé d’être des enseignants actifs et de fournir la preuve de formation initiale dans la discipline concernée.

Concernant l’élaboration et le montage des textes d’examens, Jackson Pléteau, le Directeur de l’Enseignement Secondaire (DES), a indiqué que le ministère avait pris des mesures pour que les textes d’examens soient à la portée des candidats de tous les niveaux. Expliquant que le ministère avait expérimenté cette année un système appelé « cobayage », où après avoir été choisi, le texte d’examen d’une matière quelconque, est évalué à partir d’un enseignant de la matière en question et mis à l’épreuve, avant la validation dudit examen qui sera considéré à la portée des élèves eux-mêmes. Mesure appliquée à l’identique pour la 6e et 9e année fondamentale.

Enfin, le Ministère rappelle que toutes les consignes habituelles concernant entre autres : la prohibition du téléphone portable en salle d’examens, la tricherie sous toutes ses formes et tout comportement pouvant troubler la quiétude des candidats sont toujours de rigueur et que tout élève qui ne respectera pas ces consignes, sera passible de sanctions, pouvant aller jusqu’à son exclusion des examens d’État pour une période de 3 ans.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


julesemmanueldestouche
Posté le 22/06/2014 23:07:16
je suis tres content A tous les disposition que le ministère surtout l'uniforme ça pourrait allez mieux pour tout les candidat(es ) j'aimerais pas que les suveillants soient trop dur avec les candidats
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n