iciHaïti - Politique : Élection du nouveau Comité exécutif de l'Observatoire de la Jeunesse Haïtienne

iciHaïti - Éducation : Fin des épreuves officielles pour le bac permanent

iciHaïti - ONAFanm : Distribution de 3,000 chèques de prêt

iciHaïti - RD : 866 haïtiens rapatriés en Haïti en 4 jours

iciHaïti - AVIS : Concours national de la chanson francophone


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Rapport accablant de l’ONU, sur le massacre de Bel Air

Haïti - AVIS : Programme de bourses d'apprentissage de l’anglais et d’initiation à l’informatique

Haïti - Crise : La CARICOM va envoyer une mission d’enquête en Haïti

Haïti - PNH : «Il ne faut pas confondre droit syndical et droit de grève» dixit Jurimedia


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : Haïti recrute dans la diaspora
08/09/2010 09:09:35

Haïti - Reconstruction : Haïti recrute dans la diaspora
Edwin Paraison, Ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, a annoncé mardi 7 septembre 2010 le lancement du programme de transfert de compétences diaspora-Haïti. « Le programme de transfert de compétences de migrants qualifiés doit offrir les facilités nécessaires en terme de ressources humaines aux institutions haïtiennes engagées dans la reconstruction du pays [...] environ 200 professionnels haïtiens devraient être touchés par ce programme dans les prochaines années », a déclaré Edwin Paraison.

Ce programme qui s’étale sur une période de 3 ans, permettra à Haïti d’utiliser des ressources humaines de la diaspora qui ont acquis compétences et expériences en provenance des Etats-Unis, du Canada, de la France et de la République Dominicaine, quatre pays ciblés dans le cadre de ce programme. Un premier groupe de cadres de la diaspora haitienne, recruté pour travailler temporairement dans l’administration publique ou dans des institutions privées, devrait arriver dans le pays fin septembre.

« Des protocoles d’accord devraient être signés d’ici la fin septembre avec le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et l’Organisation Internationale de la Migration (OIM), affirme le titulaire du Ministère des Haïtiens Vivant à l’Etranger (MHAVE) [...] Les partenaires disposent actuellement de 500,000 dollars pour l’exécution de la première phase du projet. L’autre phase, d’un montant de dix millions de dollars, devrait être financée par la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haiti (CIRH) » à précisé le ministre Paraison.

« Des professionnels haïtiens étaient déjà très nombreux à quitter le pays avant le 12 janvier. Beaucoup d’autres sont morts dans ce drame, et après le tremblement de terre, ils étaient encore nombreux à quitter le pays. Nos ressources humaines actuellement à l’étranger doivent pouvoir participer au développement du pays [...] aujourd’hui, il est nécessaire de faciliter le retour temporaire des cadres qualifiés travaillant en dehors du pays » a insisté le ministre Paraison.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


jean louis
Posté le 09/11/2010 23:00:13
Comment peut-on croire en lui? Je le connais très bien mais c'est un menteur, on a été a une reunion en republique dominicaine , il nous a dit que de belles paroles, ca fait 5 ans jusqu'à présent il ne nous a pas encore donné les livres et les cahiers pour nos enfants , á l'époque il etait aambassadeur en republique dominicaine.
Maitre Beause
Posté le 09/09/2010 15:43:33
je pense que c'est une bonne chose de faire appel aux haïtiens de l'extérieur pour des tâches dont ne trouve pas sur places des gens qualifiés. Cependant le pays a tout fait depuis 1986 pour que les haïtiens vivant à l'extérieur soient exclus de la scène politique haïtienne. Il faut en même temps envoyer les jeunes qui constituent la force vive de la nation, à l'étranger pour suivre des formations et acquérir des connaissances et revenir par la suite les appliquer sur le terrain. Reconstruire Haïti est aussi à ce prix.
PAPOUCHE
Posté le 09/09/2010 12:29:29
C'est une très bonne Initiative : « L’auto transfusion du sang haïtien » perdu à l’étranger pendant les 50 à 60 dernières années de marginalisation de nos frères expatriés.
NENE
Posté le 09/09/2010 11:46:34
je souhaite que le recruitement se fasse dans la transparence et non a la partisannerie.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n