iciHaïti - Éducation : Vers une redynamisation de l’alphabétisation

iciHaïti - Économie : Des «Madan Sara» souhaitent monter une coopérative

iciHaïti - FOKAL : Vers l’établissement d’une cartographie nationale du secteur culturel haïtien

iciHaïti - Contrebande : Saisie de chaloupes à Saint Louis du Sud

iciHaïti - Exposition : «Ombre et lumière : la peinture haïtienne d’hier et d’aujourd’hui»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 août 2020

Haïti - Diaspora : Bourses d’études pour les jeunes haïtiens du Québec

Haïti - Espagne : Premier accord de Coopération académique et scientifique inter universitaire

Haïti - Agriculture : Les conditions de sécurité alimentaire continuent de s’aggraver


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Incertitudes sur le prochain budget 2010-2011
10/09/2010 10:53:46

Haïti - Économie : Incertitudes sur le prochain budget 2010-2011
Nenel Cassy, le président de la Commission Finance du Sénat, estime que l’absence de la chambre des députés va compliquer le respect de la procédure d’analyse du projet de budget pour l’exercice fiscal 2010-2011 qui doit débuter le 1er octobre prochain. Rappelant que la chambre basse est dysfonctionnelle depuis le mois de mai et que l’étude du projet de loi du budget nécessite la présence des deux chambres, ce qui risque de compliquer le respect de la procédure.

Il rappelle que la loi d’urgence ne donne pas au gouvernement le droit de monter seul le budget soulignant que, la seule chose que puisse faire le gouvernement c’est de modifier certaines rubriques de l'actuel budget en procédant notamment à des réaffectations. Indiquant que jusqu’à présent le gouvernement n’a soumis aucun projet de budget au Sénat.
 
Pour sa part, l’économiste Eddy Labossière, président de l’Association Haïtienne des Economistes (AHE), estime que ce n’est pas l’absence de la chambre basse qui empêchera le gouvernement de soumettre au parlement le projet de budget. Soulignant « en temps normal, quand les deux chambres du parlement fonctionnent, le gouvernement ne réussit jamais à soumettre à temps son projet de budget [...] pour le prochain exercice nous n’aurons pas de budget légal et constitutionnel » affirme l‘économiste qui croit que « c’est le budget de l’exercice en cours qui va être renouvelé » ajoutant que « le gouvernement pourra même s’arroger le droit de le revoir à la hausse et l’appliquer sans qu’il ait l’aval du parlement [...] c'est dans la logique des mauvaises pratiques des dirigeants haïtiens ».

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n