Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Installation d’Ariel Henry comme Ministre de la Culture et de la Communication

iciHaïti - FLASH : Report de l’exposition «NAWÈ N»

iciHaïti - FLASH : Appel à candidatures, Stage de formation en commissariat d’exposition et médiation

iciHaïti - Caracoli : Formations en gestion culturelle, inscription ouvertes

iciHaïti - Social : Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #617

Haïti - Éducation : Le Ministre Manigat installé, réactive ses 12 mesures pour la réforme du secteur éducatif

Haïti - Politique : Installation du Nouveau Ministre des Affaires Érangères

Haïti - Migration : Naufrage près de l'île de Mona 10 haïtiens rescapés 2 disparus


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Qui est Jacques-Édouard Alexis?
16/09/2010 14:27:15

Haïti - Élections : Qui est Jacques-Édouard Alexis?
Au cours de la campagne électorale, HaïtiLibre publiera des textes, portraits ou des biographies sur chaque participant à la course présidentielle afin que les électeurs et électrices puissent mieux connaître ceux et celles qui briguent la présidence d’Haïti.[les textes reproduits sont ceux fournis par les candidats, les partis ou figurant sur leur site et non des textes écrit par HaïtiLibre].

Aujourd’hui nous vous invitons à découvrir le candidat Jacques-Édouard Alexis Parti «Mobilisation pour le Progrès d'Haïti » (MPH)







Jacques-Édouard Alexis

C’est à la Cité de l’Indépendance, Les Gonaïves, que vit le jour, le 21 septembre 1947, Jacques-Édouard Alexis.

Ce fut dans les établissements scolaires de sa ville natale qu’il franchit sans difficulté les étapes des études primaires et secondaires qu’il compléta, pour les classes terminales, au Lycée Toussaint Louverture de Port-au-Prince.

Déjà sensible à la détérioration de notre écosystème et au rôle fondamental de notre agriculture dans l’économie nationale et dans la satisfaction des besoins essentiels de la population haïtienne, Jacques-Édouard Alexis entreprit des études universitaires à la Faculté d’Agronomie et de médecine vétérinaire de l’Université d’État d’Haïti où, lauréat de sa promotion, il lui fut décerné, en 1973, le diplôme de licencié d’ingénieur-agronome. Un tel succès lui valut un poste de professeur à ladite Faculté qui le conduisit, en qualité de boursier de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) dans le cadre du programme d’appui institutionnel de la Faculté, à l’Université Laval de Québec où il obtint, avec mention, en 1979 une maîtrise en science et technologie des aliments. S’étant fait remarqué pour sa détermination, son application et son assiduité, il fut engagé comme auxiliaire d’enseignement et de recherche à la faculté des sciences de l’Agriculture de cette Université.

De retour à son Alma Mater, Jacques-Édouard Alexis se distingua dans l’exercice de ses fonctions universitaires d’enseignement, de recherche, de service à la collectivité et de gestion universitaire. Ses enseignements à la Faculté d’agronomie et de médecine vétérinaire et à l’École moyenne d’agriculture se situèrent dans le créneau de sa spécialité . Il en fut de même de ses activités de consultation dans des institutions nationales (MARNDR, MCI) et internationales ( IICA).

Il ne tarda pas à faire valoir ses grandes qualités en matière de gestion universitaire. De 1979 à 1987, il occupa successivement les postes de Directeur du Département des sciences de base et technologie, de Directeur des études, de Vice-Doyen aux affaires académiques et de Doyen de la Faculté d’agronomie et de médecine vétérinaire. On s’accorde à reconnaitre que cette Faculté a connu un essor sans précédent sous son leadership. Durant cette période sa présence était également fortement remarquée au sein du MARNDR où il a été Directeur du projet « Formation et Perfectionnement des Cadres », Responsable de la formation permanente, Co-Directeur du Programme « Enseignement et recherche agricoles », Membre du Conseil d’Administration du Centre de Recherche et de Documentation Agricoles (CRDA), Membre du Comité d’évaluation des projets de recherche présentés au CRDA.

Par la suite, il est Coordonnateur de l’équipe chargée de la mise en place de l’Université Quisqueya de 1987 à 1990, Jacques-Édouard Alexis devint le Premier Recteur de cette Université (1990-1996).

Ce fut aussi pour lui une période de grand rayonnement international. Il fut en effet membre du comité consultatif du « Centro Regional para la Education Superior en America Latina y el Caribe », membre du Groupe d’Étude et de Recherche en politiques environnementales (GERPE) de l’Université Laval , membre du Conseil scientifique du Réseau UREF « Agriculture et sciences vétérinaires », membre du Conseil d’administration de l’Association des Universités et Instituts de la Caraïbe (UNICA), membre suppléant du Conseil d’administration de l’AUPELF et de l’AUPELF-UREF. C’est aussi au cours de cette période qu’il a été Président de la Commission de réforme de l’Enseignement supérieur en 1987 et plus tard, en 1995, membre de la Commission ministérielle de l’enseignement supérieur.
Le concepteur et gestionnaire d’université a aussi contribué au développement et à la diffusion des connaissances par de nombreuses publications scientifiques et à des travaux de vulgarisation dans ses champs de compétence.

L’ingénieur-Agronome est donc ainsi devenu un spécialiste de l’enseignement supérieur et de la place de l’Université dans le développement national. Ce qui a justifié la décision du Président René Préval et du Premier Ministre Rosny Smarth de lui confier en 1996 le poste de Ministre de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports où il assura avec compétence, outre ses lourdes responsabilités ministérielles, le pilotage des travaux du Plan National d’Education et de Formation (PNEF). De 1997 à 1999, il occupa en plus le poste de Ministre a.i. de la Culture. Ses états de service lui valurent son accession, de décembre 1998 à mars 2001, au poste de Premier Ministre de la République et de Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales de mars 1999 à mars 2001.

De retour à l’Université Quisqueya, Jacques-Édouard Alexis devint Coordonnateur du Bureau de Développement Institutionnel (BDI) avant de se voir confier de nouveau le poste de Recteur de cette Université, poste qu’il dut abandonner en juin 2006 pour accéder, une seconde fois, à la Primature au poste de Premier Ministre jusqu’en avril 2008. A ce titre, il présida un ensemble d’activités hautement stratégique. Il fut en juillet 2006 Président de la Conférence Internationale sur le Développement Économique et Social d’Haïti à Port-au-Prince, en septembre 2006 Président de la Délégation Haïtienne au XIème Sommet de la Francophonie à Bucarest, en novembre 2006 Président de la Délégation Haïtienne à la conférence Internationale pour le développement Économique et Social d’Haïti à Madrid et Invité d’honneur au EUROPA/NUEVA ECONOMICA FORUM, en mars 2007 Président du Forum sur « Le secteur de l’énergie » et Président du Colloque International « Faire face à la pénurie de l’eau » à Port-au-Prince, en avril 2007, Invité d’honneur et Conférencier au Symposium sur « La réforme Constitutionnelle » par la Florida International University’s African New World Studies à Miami et en octobre 2007 Invité d’honneur au Colloque sur « L’Enseignement Supérieur en Haïti ».

Depuis avril 2008, Jacques-Édouard Alexis est le Coordonnateur Général du Centre National de recherche et de Formation (CENAREF), sorte de think tank regroupant des experts chevronnés de l’enseignement supérieur, de l’administration publique et du secteur privé tant en Haïti qu’à l’étranger, qui entend renouveler la pensée politique, économique , sociale et écologique d’Haïti, servir de centre d’accueil et de point d’encrage et de référence de la pensée des Haïtiens vivant en Haïti et dans la diaspora et de centre de service aux institutions et aux citoyens. Les domaines d’activité du CENAREF sont les suivants : l’analyse et la réforme des politiques publiques, le renforcement de capacités de gouvernance institutionnelle et économique, la gouvernance territoriale, la décentralisation, l’éducation, la formation professionnelle, l’aménagement du territoire, l’ingénierie sociale, le génie civil, les énergies renouvelables, la formation et le transfert des compétences.

Jacques-Édouard Alexis est membre de plusieurs Sociétés Savantes et d’organisations socioprofessionnelles, dont l’Association Nationale des Agronomes Haïtiens(ANDAH), la Haitian Studies Association (HSA), la Commission Nationale Haïtienne de Coopération avec l’UNESCO, l’Institute of Food Technologists, le Centre International de Recherche, d’Echanges et de Coopération pour la Caraïbe et l’Amérique Latine (CIRECCA), dont il est Membre Fondateur.

Marié à Madame Frédérika Pierre-Louis, il est père de cinq enfants.

Jacques-Édouard Alexis est « Commandeur dans l’Ordre des Palmes Académiques », décoration du Gouvernement Français


Jacques-Édouard Alexis


HaïtiLibre invite les candidats agréés à nous faire parvenir pour publication, leur texte, portrait ou biographie le plus rapidement possible.

HL/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Emile
Posté le 16/11/2010 16:49:13
Pour donner une chance a Haiti, je vote Jacques Edourd Alexis. Je vous demanderai de vous solidariser avec ce dernier, pourqu'on puisse avoir une autre Haiti, Il est le seul capable de tenir en tête avec les autres.....
coucou
Posté le 04/11/2010 08:46:12
Peuple Haitien je vous invite a prendre une décision sérieuse pour vous, pour vos enfants et pour le pays, je vous demande de prendre votre temps de choisir une bonne personne pour diriger ce pays.
charlito3
Posté le 25/10/2010 09:37:53
Peuple Haitien, je crois qu'il est temps de reagir et cela vite fait car la machine est en marche. Nous sommes arrivée à un carrefour ou il ne faut point choisir un candidat pour la couleur de sa peau et encore moins ses convictions religieuses. Nous passons notre temps a faire des déclarations oiseuses et chercher un candidat la ou il n'y est pas alors qu'il est juste en face de vous. Mr. Alexis a la capacité de briguer la présidence même si cours de sa carrière il s'est montré un bras de fer et ce que je pense a été tres bien de sa part car au pouvoir on ne peut point se motrer laxiste. Je ne parle pas en tant que fanatique d'ailleurs je ne l'ai jamais été et je ne le serai jamais mais je parle en tant que volontaire d'un changement réel pour ce pays qui s'enlise chaque jour. Mr. Alexis est l'homme du moment et sa carrière dans le gouvernement le prouve. Je vous encourage vivement a voter ce candidat et lui laisser l'espace pour qu'il puisse faire montre de ses véritables capacités.
Souci
Posté le 16/10/2010 15:11:20
La machine electorale prend sa vitesse de croisière, Preval n'est jamais perdant, Jude ce n'est n'est pas un novice comme bon nombres le prétendent, JEA fait trop tard ces révélations, au contraire ca lui fait perdre des points. Tout ceci pour expliquer que le pouvoir en place gagne déjà les elections.Voila ce qui est important, Préval peut être le plus malin mais pas le plus intelligent encore moins le chanceux et JEA n'est pas du tout mal chanceux. Donc on va assister à une guerre Compétence+Expérience+Volonté+dévouement+toutes les couches sociales réunis+la Jeunesse CONTRE Argent+Malice+Fraude. On y va la jeunesse pendan nap kontinye ANBAKE ak JEA
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n