iciHaïti - Religion : Intronisation du nouveau Chef Suprême du vaudou Carl-Henry Desmornes

iciHaïti - Santé : Lutte contre le VIH/SIDA, le Ministère pas vraiment satisfait

iciHaïti - CARIFESTA XIV : Tous les détails sur la participation haïtienne

iciHaïti - AVIS USA : Bourses d’entreprises, appel à candidatures

iciHaïti - Delmas 32 : 15 victimes dans 2 accidents


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Football : Démarrage de la réhabilitation des terrains du Grand Sud

Haïti - Social : Appel à proposition à l’intention des organisations de/pour personnes handicapées

Haïti - Politique : Nouveau Cartel à la tête du syndicat des employés de l’ONA

Haïti - Grand’Anse : Vents violents, une centaine de maisonnettes détruites (bilan provisoire)


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Le Gouvernement s’attaque aux problèmes de la filière canne à sucre
10/09/2014 12:50:13

Haïti - Agriculture : Le Gouvernement s’attaque aux problèmes de la filière canne à sucre
Suite à une série de rencontres organisées au Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) au mois d’août, en vue de trouver des réponses durables aux problèmes de la filière de la canne-à-sucre, Wilson Laleau, le Ministre du Commerce, accompagné d’une importante délégation de membres de son cabinet et de cadres du Ministère, a répondu à l’invitation des Associations de producteurs de cannes, de guildiviers et de distillateurs de la Plaine de Léogâne et de Saint-Michel de l’Attalaye.

Vendredi, à Léogâne, il s’est rendu à l’Usine Sucrière de Darbonne, en compagnie de l’Agr. Pierre Guy Lafontant et l’Agr. Arnoux Séverin respectivement Directeur Général et Directeur Départemental de l’Ouest du Ministère.

Une vingtaine de propriétaires de moulins et de distillateurs ont participé à cette rencontre. M. Civil Melour, le Président du « Mouvman Kiltivatè ak Distilatè Leyogann » (MKDL), a présenté au Ministre les principaux problèmes de la filière canne dans la région. Après avoir répondu aux nombreuses questions et propositions des participants, le Ministre a visité les installations de l’Usine Sucrière de Darbonne et quelques distilleries de Léogâne.

Samedi, le Ministre Laleau s’est rendu à Saint-Michel de l’Attalaye où il fut accueilli par plus d’une centaine de producteurs de canne, de propriétaires de moulins et de distilleries, tous membres de l’Association des Guildiviers de Saint-Michel (AGSA).

Le Ministre a passé plus de deux heures à répondre aux questions, recommandations et demandes des participants avant de visiter une distillerie et un moulin pour voir de près la réalité des installations de cette importante filière.



Notez qu’à Léogâne, comme à Saint-Michel, les acteurs de la filière ont évoqué les mêmes problèmes pour la filière entre autres : baisse de rendements de la canne ; recul progressif de la production ; technologies dépassées avec faible taux d’extraction du jus dans les moulins à animaux ; manque de normes dans la production de sirop et surtout le problème de commercialisation et de paupérisation des producteurs, causé par la mauvaise concurrence exercée sur le clairin, par l’importation insuffisamment contrôlée d’alcool dans le pays.

À Léogâne et à Saint-Michel de l’Attalaye, le Ministre a réitéré son plein support à la promotion de la production nationale et en particulier à la filière de la canne [100,000 emplois estimés], qu’il importe de sauver à tout prix. Il a promis de travailler en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture pour développer, à partir de la prochaine année fiscale, une politique articulée et concertée en vue de résoudre progressivement les principaux problèmes de cette importante filière.

En attendant ces mesures structurantes, il s’est engagé sur deux actions immédiates :

1) Une expérience pilote d’application de normes de qualité et de conversion énergétique dans une distillerie de Léogâne ;

2) Un accompagnement de l’AGSA pour l’acquisition d’unités de moulins mobiles permettant un taux plus élevé d’extraction du jus de canne, ce qui peut déjà apporter une augmentation sensible des revenus des principaux acteurs de la filière.

HL/ TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


ing Chris
Posté le 11/09/2014 18:09:00
Félicitations c'est très important quand on se rend sur les lieux pour voir la réalité, donc il faut recruter des ingénieurs industriels pour la gestion de la qualité et aussi ils peuvent développer de nouvelles stratégies afin d'optimiser le système de production ceci dit si on veut vraiment améliorer cette filière il faut que se soit avec des têtes bien remplies je parle des ingénieurs industriels qui savent très bien comment améliorer et augmenter la production. Haiti est un pays complètement vierge a exploiter et nous devons cesser d'être des commerçants mais des entrepreneurs, inventeurs, créateurs pour ne citer que ceux là, ces propriétaires là, sont des héros parce que la concurrence du clairin sur le marché est vraiment malsaine .
yfed302
Posté le 10/09/2014 19:06:21
C'est l'occasion pour le gouvernement de comprendre combien il est nécessaire de moderniser les installations de cette filière de la canne à sucre. Du sucre et du clairin, on est capable de produire et de bonne qualité. Les propriétaires de guildives doivent être aidés à remplacer leur matériel désuets en obtenant des prêts à long terme sans intérêt. Le gouvernement n'aura qu'à lever une taxe sur le revenu des propriétaires et sur la vente des produits. Imaginez donc les devises qui vont rentrer dans le pays quand le clairin sera vendu hors du pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n