Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - France : Le Centre Ambulancier National au salon de «Secours Expos»

iciHaïti - AVIS : Toute transaction de borlette en ligne 5 minutes avant les résultats officiels est déclarée nulle

iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie


+ de nouvelles


Haïti - AVIS : Concours national de dissertation sur la propriété intellectuelle, inscriptions ouvertes

Haïti - Justice : Réponse de l’avocat de Martine Moïse sur l’ordonnance du Juge Walther W. Voltaire

Haïti - FLASH : 30 Magistrats certifiés, 12 autres exclus du système (Liste)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés


+ de nouvelles



Haïti - Politique : 10ème journée de Manifestation, l’Anarchie s’installe à Petit-Goâve...
26/09/2014 14:18:42

Haïti - Politique : 10ème journée de Manifestation, l’Anarchie s’installe à Petit-Goâve...
Ce jeudi, plusieurs centaines de personnes ont pris part à Petit-Goâve, à la dixième journée de manifestation organisée par le Front Mixte de Libération amputé désormais du Groupe de David Sincére, une autre branche de l'opposition démocratique qui s’est désolidarisé du mouvement. Les manifestants ont affiché ouvertement leurs hostilités à David Sincère qu’il accuse de trahison et d’avoir reçu une forte somme d’argent pour boycotter le mouvement. Rappelons que David Sincère avait dénoncé sur les ondes de Radio Preference FM, le caractère violent des manifestations mais également la déviation des objectifs premiers du mouvement.

« Maintenant nous nous mettons en face du gouvernement Lamothe-Martelly... Sandra Jules n'est presque plus notre problème. Notre problème c'est Martelly et Laurent Lamothe [...] Que le Président Martelly parte s'il n'organise pas, à la fin de l'année, les élections » ont expliqué certains manifestants très énervés alors que d’autres se réclamant du MOPOD, exigeaient la tenue d’élections générales anticipées dans le pays [...]

En outre, les manifestants ont affirmé que « les établissements scolaires ne pourront jamais fonctionner à Petit-Goâve, tant que la Mairesse Sandra Jules restera en poste « Sandra ou Martelly, il faut que l'un des deux s'en aille » scandaient des manifestants. Des pierres ont été lancées très tôt dans la matinée contre le collège Yves R. Lamartine, semant la panique chez les élèves, une action violente, obligeant par mesure de prudence, d’autres Directeurs d'écoles à relâcher prématurément leurs élèves...

Aux environs de 1h00 p.m., des manifestants ont contraint le chauffeur d'un bus de transport en commun en provenance de Port-au-Prince à stopper et à placer son véhicule au milieu de la route Nationale #2 pour bloquer la voie publique, jusqu’à intervention rapide des agents du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre (CIMO) qui ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, qui n'ont pas manqué de lancer des pierres sur les forces de l’ordre.

Par ailleurs, le journaliste Anel Joseph, un correspondant de Radio Caraïbes FM, a été menacé par un manifestant, qui l’accusait de travailler en faveur du Député Thimoléon et de ne pas diffuser les nouvelles relatives aux activités de l'opposition locale.

Une journée très différente de celle de la veille ou les partisans de l'opposition qui manifestaient pour la 9eme journée, accusaient le Président Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe, de cautionner les dérives de l'administration communale, sont parvenus à passer sans difficultés devant le Parquet de Petit-Goâve et tout près de la Mairie de la ville où les agents du CIMO et des soldats de la Minustah montaient la garde. Les agents du CIMO ont demandé aux manifestants de continuer leur route vers l’Avenue Liberté et de ne pas rester dans les parages de la Mairie. Les dirigeants du Mouvement ont exhorté alors la foule à obéir aux consignes des autorités et aucune pierre n'a été lancée contre les forces de l'ordre.

HL/ HaïtiLibre / Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


BelTiKozeKreyol
Posté le 26/09/2014 22:53:11
Pour l'haïtien Liberté et Libertinage, c'est la même chose, dans quel pays sérieux se donne que des manifestants empêchent le bon fonctionnement des établissements scolaires? Ils ne comprennent rien du tout ces pauvres gens qui se laisse manipuler par cette soit disante opposition... HAITI vivra et vaincra
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n