iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF

iciHaïti - Jacmel : 133 prisonniers ont des symptômes similaires au Covid-19

iciHaïti - Saint-Marc : La foudre détruit plusieurs véhicules et chaloupes

iciHaïti - AVIS : 120 bourses de formation en réseaux communautaires internet, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Petit-Goâve : La DGI déterminée à reprendre les terrains de l’État spoliés par le Maire Limongy


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 28 mai 2020

Haïti - URGENT : Forum internet sur le Covid-19 en Haïti et les dangers des déportations US (sur réservation)

Haïti - FLASH : Nouveau vol de retour vers les USA

Haïti - Canada : Vers la régularisation du statut des demandeurs d'asile haïtiens qui travaillent dans les centres de soins pour aînés


+ de nouvelles



Haïti - Technologie : L’avenir lumineux d'Haïti
21/11/2014 11:16:55

Haïti - Technologie : L’avenir lumineux d'Haïti
Une équipe de recherche internationale du « Worldwatch Insitute » basée à Washington, DC. va présenter au Forum de l’Énergie rurale d’Haïti, qui se tiendra les 24 et 25 novembre, à l'Hôtel Royal Oasis à Pétion-Ville, en présence de Jacques Rousseau, le Ministre des Travaux Publics, les résultats de l’étude « Haiti Sustainable Energy Roadmap », sur le potentiel d'énergie renouvelable, d'efficacité énergétique et les solutions de réseaux alternatifs pour Haïti. Cette étude présente les énormes possibilités et des solutions décisionnelles qui existent, pour construire un système d'électricité durable en Haïti.

Alexander Ochs, le Directeur du climat et d'énergie au « Worldwatch Institute », un think tank indépendant à but non lucratif basée à Washington qui a dirigé durant 3 ans l’équipe internationale qui a réalisé cette étude, partage en avant première sur HaitiLibre.com les réflexions de cette étude sur l’avenir d’Haïti où, dans le scénario le plus ambitieux, le pays pourrait satisfaire en énergie renouvelable et écologique, jusqu’à 90% de ses besoins. Ce qui ferait d’Haïti un modèle mondial en terme d’énergie verte.

L’avenir lumineux d'Haïti : Par Alexander Ochs

« Il est difficile de trouver un endroit sur Terre où les avantages de l'énergie renouvelable domestique soient aussi évidents qu’en Haïti. Aujourd'hui, le réseau électrique du pays repose en grande partie sur les combustibles fossiles, polluants et coûteux, peu fiables, et importés, qui fournissent un système de distribution obsolète et insuffisant. Le résultat 7% ou plus, en fonction de l'année, du produit intérieur brut d'Haïti est envoyé chaque année à l'étranger pour l'importation de combustibles fossiles, ce qui limite le capital qui peut être investi dans le pays pour reconstruire l'économie. Et encore, les trois quarts de la population n'a pas accès aux services d'électricité modernes.

Le gouvernement d'Haïti fait face à deux défis urgents et entrelacés : d'abord, il faut qu’il développe l'infrastructure nécessaire pour fournir l’accès à une énergie fiable et abordable au plus grand nombre d'Haïtiens aussi rapidement que possible. Deuxièmement, il faut qu’il diversifie son alimentation électrique pour améliorer la sécurité énergétique et la résilience aux catastrophes naturelles et au changement climatique. Actuellement, le pays repose sur deux technologies qui sont de plus en plus douteuse : La combustion de produits à base de pétrole (par exemple, pour faire fonctionner les générateurs diesels) pour la majorité de la production d'électricité d'Haïti a créé une énorme dépendance sur la volatilité des marchés et la hausse des coûts de carburant. En outre, l'irrégularité de la précipitation et l'augmentation de l'envasement à cause de la déforestation menacent la production d'hydroélectricité, la deuxième source d'énergie aujourd'hui. Le système actuel est extrêmement vulnérable aux catastrophes naturelles, comme le séisme de 2010, ainsi qu’aux grandes tempêtes et sécheresses—des événements qui devraient augmenter en fréquence et en intensité à cause du changement climatique.

La réponse aux problèmes énergétiques du pays et la condition préalable du développement durable n’est pas si difficile. Elle se trouve dans est un système qui produit de l'électricité à partir de sources nationales et renouvelables qui sont fournies chaque jour gratuitement : vent, soleil, eau, plantes. Elle existe dans un système qui utilise l'énergie produite de manière aussi efficace que possible et elle se découvre dans un système qui essaie de produire de l'électricité au plus près de l'endroit où elle est nécessaire, tout en réduisant les coûts et la quantité d'énergie perdue dans la distribution. En l'absence d'un réseau électrique centralisée à l'échelle nationale, Haïti a l'occasion de dépasser le développement d'énergie du 20ème siècle en modelant une voie à l'électrification et à la résilience, qui exploite les fortes ressources du pays : biomasse, petites centrales hydroélectriques, énergie solaire, et ressources éoliennes.

Le rapport que nous allons présenter, évalue le potentiel d'énergie renouvelable, d'efficacité énergétique, et de solutions de réseau alternatif; il analyse les impacts sociaux et économiques des différentes voies ; il regarde les possibilités de financement et suggère des réformes politiques et institutionnelles qui feront plus attrayants les investissements dans le secteur d’énergie durable.

Parmi les résultats de l’étude :
- Seulement 6 kilomètres carrés de panneaux solaires photovoltaïques pourraient générer autant d'électricité que produit Haïti aujourd'hui. Quelques parcs éoliens moyens près de Lac Azuei à l'est de Port-au-Prince feraient la même chose. Autant en emporte la dépendance sur les importations de combustibles fossiles non durables.

- Construire un système d'électricité alimentée presque exclusivement par des énergies renouvelables diminuerait le coût moyen de l'électricité d'environ deux tiers. Le scénario le plus ambitieux que nous avons modélisé (90% de l'approvisionnement en énergie renouvelable) montre des économies de près de 6 milliards de dollars d'ici 2030, par rapport au statu quo.

- Alimenter tout Haïti en 2030 avec 90% d'électricité renouvelable, coûterait moins de 7 milliards de dollars en investissement sur 15 ans, un investissement largement compensé par ses énormes avantages économiques, et beaucoup moins cher qu'un système construit sur les carburants fossiles. Jusqu'à 1,870 nouveaux emplois seraient créés, la pollution de l'air et de l'eau locales réduits et la santé et l’éducation améliorées.

- Les obstacles à la réalisation d'une transition énergétique durable peuvent être surmontés par un cadre politique efficace. Les éléments clés comprennent une stratégie ambitieuse à long terme pour le développement du secteur énergétique ; des objectifs concrets à court, moyen et long-terme ; un renforcement des capacités institutionnelles et de l’efficacité administrative, y compris la création d'un régulateur indépendant et d’un Bureau d'Électrification Rurale, la démonopolisation de l'EDH et l'ouverture du marché à d'autres producteurs d'électricité et de gestionnaires de réseau et un ensemble de politiques de soutien concrets, bien conçus et complémentaires, y compris des incitatifs fiscaux ou tarifaires pour les technologies renouvelables.

Haïti a déjà démontré son engagement à parvenir à un approvisionnement énergétique plus diversifié et durable. Nous allons continuer à soutenir le gouvernement et la société civile à mesure qu'ils avancent. Cette feuille de route [l’étude] est dédiée aux citoyens d'Haïti et à toutes les personnes, y compris les praticiens de l'énergie, les décideurs, les entrepreneurs, les consommateurs, et les académiciens, qui ont donné de leur temps et leur expertise pour soutenir ce projet. En fin de compte, c’est pour le peuple haïtien et par le peuple haïtien que la feuille de route deviendra une réalité.

Passons maintenant de la planification à l'action ! »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yfed302
Posté le 12/01/2015 11:11:17
Il est clair que la situation géographique d'Haiti sur le globe terrestre favoriserait grandement le pays à développer une énergie éléctrique solaire. Tout gouvernement responsable, avec une vision nationale du développement devrait aller en ce sens. Mais,il ne faudrait pas que ce soit encore, une fois de plus, une ONG étrangère qui vienne s'implanter dans le pays. Comme toujours, nos politiciens seront baillonnés avec des pots de vin. Ensuite, tous les bénéfices réalisés seront drainés à l'extérieur; ce qui entrainera un appauvrissement du pays. Définitivement, une telle initiative devrait être une affaire nationale, réalisée pour le bien du pays. Certes, on pourrait être techniquement aidé par l'extérieur, mais il faudrait qu'il y ait un contrôle systématique sous l'égide d'un gouvernement sérieux, décidé à sauver le pays de sa fâcheuse situation.
Neg25avril
Posté le 22/11/2014 05:08:11
je suis entièrement d'accord.
jpaulh
Posté le 21/11/2014 18:30:17
C'est assez incroyable. Je n'ai fait aucune étude dans le domaine et pourtant j'étais arrivé à ces conclusions des années avant la sortie de ce rapport. Haïti est l'un des rares pays au monde (avec des pays atypiques comme l'islande) à pouvoir devenir totalement autonome d'un point de vue énergétique grâce aux énergies renouvelables et aux technologies d'aujourd'hui. Soit la combinaison de petites centrales biomasses locales (déjections animales), de parc éolien réduit (3 éoliennes par commune pour une capacité théorique de 1MW), des panneaux solaires, la bagasse, le bois issus de forêt renouvelable... Et de smart grid. Et le coût de 7 milliards de dollars est exagéré. On peut y arriver avec 1 milliard.
frédo
Posté le 21/11/2014 14:59:15
Depuis longtemps c'est ça qu'il faut faire pour Haiti parce que peut Haiti peut produire 90 % d'énergie solaire sans compter l'énergie hydraulique et du vent. Mais le problème d'électricité en haiti est un faux débat. Parce que le gouvernement sait très bien ce qu'il faut faire. Il voyagent, ils voient comment les autres pays fonctionnent mais c'est la politique pendant que la masse du peuple est dans la boue. Parfois je me demandants s'ils posent ces questions à leurs conscience pour voir comment ils vivent sur le dos du peuple haitien et eux comment ils vivent. (hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n