iciHaïti - Humanitaire : Le PAM va bientôt manquer de stock alimentaire

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées

iciHaïti - Mondial Chili 2025 : «Jour J» tirage au sort des Groupes (Phase de qualification)

iciHaïti - Dajabón / Monte Cristi : Plus de 100 haïtiens illégaux arrêtés à la frontière en 24h

iciHaïti - Championnat spécial D1 : Résultats 7ème journée (matchs avancés)


+ de nouvelles


Haïti - Mondial Chili 2025 qualification : Nos Grenadiers U-20 connaissent leurs adversaires (Calendrier)

Haïti - FLASH : Aucune transition politique n’a été aussi sanglante (Rapport)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : L’inflation à 23% en forte hausse

Haïti - Examens d’État : Aucun candidat ne sera laissé de côté dans les zones privée d’écoles


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Violence à Fort Liberté, réunion de haut niveau
28/11/2014 08:27:28

Haïti - Politique : Violence à Fort Liberté, réunion de haut niveau
Le Premier ministre, Laurent Lamothe a présidé hier jeudi une réunion de haut niveau, à la Primature, autour des événements survenus dans le département du Nord-est depuis ces derniers jours, entre autres, à Fort-Liberté de violentes manifestations pour exiger que la ville soit connectée sur le réseau électrique de Caracol, résultant à plus d'une dizaine de blessés, dont plusieurs par balles, le blocage des rues, de l'économie...

Toujours dans le souci de répondre aux préoccupations de la population et d'y apporter des solutions durables, les discussions ont été très animées entre le Premier ministre et les dignitaires qui ont participé à cette rencontre. Ont pris part à cette assise, les ministres de la justice, Me. Jean Renel Sanon, de l'intérieur, M. Réginald Delva, de la communication M. Rudy Hériveaux, ainsi que le Directeur de la Police Nationale, M. Godson Orélus et le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général, M. Carl Alexandre. Au terme de cette séance de travail, les dispositions suivantes ont été adoptées :

1- Une rencontre extraordinaire se tiendra, ce lundi 1er décembre, entre le Gouvernement et l'USAID pour déterminer les modalités de raccordement de Fort-Liberté et de Ouanamithe à l'usine de Caracol ;

2- Une mission technique de la firme NRECA se rendra à Fort-Liberté, ce mardi 2 décembre, dans le but d'évaluer la situation;

3- L'Ed'H va procéder à la réparation des quatre groupes énergétiques de la centrale de Chevry;

4- En attendant les résultats des discussions avec la firme NRECA, ces travaux de réparation de la centrale Chevry permettront l'alimentation en électricité des communes de Fort-Liberté et de Ouanaminthe pendant environ 6 heures par jour;

5- La police a été instruite de prendre toutes les dispositions légales afin de permettre à la population de vaquer en toute quiétude à ses occupations.



Par ailleurs, tout en étant solidaire des revendications de la population de Fort-Liberté et de Ouanaminthe, le Gouvernement lance un appel au calme et invite les citoyens à ne pas répondre aux incitations à la violence.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pipo
Posté le 28/11/2014 15:33:52
Si j'étais le Premier Ministre ou le Président j'aurais ordonné une enquête sur la gestion de l'edh depuis sa création pour comprendre comment une compagnie d'État a cause de pratiques louches est en train de causer la ruine du pays. Bien que je n'ai aucun ami ou parent qui travaille dans cette entreprise, le peu de nouvelles que j'ai lu au sujet de cette compagnie sont restées gravées dans ma mémoire. Par exemple en saison sèche ordonner le remplissage du lac de Péligré pour le déverser durant les périodes carnavalesques pour assurer l'éclairage. N'importe que de Fevrier a Avril il n'aura plus d'eau en réserve pour l'agriculture (pratique aristidienne et prevaliste). Fausser la production d'énergie de Péligré pour garder le même volume d'achat de carburant, et ensuite se servir de l'excès de diesel à ses propres fins. Répéter a tout bout de temps que l'énergie de Péligré est bon marché et ensuite demander des emprunts a 40 millions, 100 millions pour réhabiliter Péligré. C'est a mourir de rire, le fond de dépréciation n'existe pas? Laisser le système et l'administration dans un état de délabrement pour ensuite demander des emprunts pour la remanier. Je ne blâmes pas les cadres actuel pour ce désastre, mais ils ont une part de tort. Le pire est que l'EDH est vétuste, doit de l'argent, même si le gouvernement décide de vendre l'EDH (privatisation), le prix serait de moins 20 millions (-20 millions). Et oui, l'État devrait payer une firme pour se débarrasser de l'EDH.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n