Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Arrestation d'un membre du gang de Canaan

iciHaïti - Bahamas : Suivi du dossier des 17 victimes décédées du naufrage

iciHaïti - PNH : Arrestation de 2 membres de «400 Mawozo»

iciHaïti - Belladère : 3 malfaiteurs arrêtés

iciHaïti - Social : Journée Internationale de la Jeunesse


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #880

Haïti - Culture : 3ème Édition du Concours National de Dissertation, inscriptions ouvertes

Haïti - Cité-Soleil : Récits terrifiants de 52 femmes et filles victimes de viols collectifs (enquête)

Haïti - FLASH : Résultats détaillés du bac unique (2021-2022) pour 4 départements (par siège, école, série et matière)


+ de nouvelles



Haïti - Justice : 17 personnes arrêtées suite à la mort du policier Guillioteau
28/09/2010 12:14:24

Haïti - Justice : 17 personnes arrêtées suite à la mort du policier Guillioteau
Les autorités départementales de la police du Sud’Est ont fait le point devant la presse samedi 25 septembre, sur la mort du policier Guillioteau Hubert, lynché par la population des Cayes Jacmel et l’incendie des bureaux du chef de poste et de l’Office National d’Identification (ONI) jeudi 23 septembre.

Selon les informations confiées aux journalistes par Hervé Julien, directeur départemental de la police régionale « Des mesures seront prises en vue d’appréhender tous les auteurs et co-auteurs de cet acte. La mort du policier Guillioteau Hubert n’est pas une affaire qui concerne que la police Nationale d’Haiti, mais le gouvernement tout entier » reprenant les propos de Mario Andrésol, directeur général de la police nationale qui s’était rendu sur place pour évaluer la situation vendredi dernier.

« L’ordre formel a été donné au haut commandement de la police du Sud’Est de traquer tous les complices de ce crime quelque soit l’endroit où ils se trouvent sur le territoire haïtien et les remettre à la justice » a-t-il ajouté critiquant vigoureusement la passivité des autorités locales de la commune des Cayes Jacmel, notamment les maires qui n’ont fait preuve d’aucun leadership lorsque la population commettait ce crime.

Pour sa part, Petit Jacques Onécifort le porte-parole de la police du Sud’Est a annoncé la libération de 10 personnes parmi les 27 qui ont été appréhendées par les policiers de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) lors des opérations menées dans la soirée du jeudi 13 et vendredi 24 septembre 2010 à Cayes Jacmel. Quant aux 17 autres personnes présumées coupables, elles seront déférés sous peu au parquet de Jacmel pour les suites judiciaires. Petit Jacques a par ailleurs indiqué que la police entend poursuivre avec les enquêtes. Pour l’instant le commissariat des Cayes Jacmel fonctionne actuellement sous la protection des policiers de l’UDMO.

Omar Garat, dirigeant du Mouvement pour la Reconstruction Nationale (MRN) dans une interview accordée à Haitilibre hier lundi, a désigné les autorités de la police ainsi que la Justice comme responsables, dans la mort du policier Guillioteau. « Tant que l’impunité règnera dans la communauté ces crimes continueront à se perpétuer dans la société » rappelant la mort de Marckenson Zélou, [en avril 2009] un jeune garçon de 25 ans, tué par balles par des membres du cortège du gouvernement de « LESPWA », lors de la campagne électorale des législatives dans la commune des Cayes Jacmel. « Un an plus tard, aucune lumière n’a pas été faite sur ce dossier afin de rendre justice à la victime ». Concernant la mort du policier Guillioteau, il qualifie de démagogique et de représailles les interventions des forces de l’ordre du commissariat de Jacmel.

Le commissariat des Cayes Jacmel (incendié) venait à peine d'être réhabilité par la coopération Espagnole et les responsables départementaux de la PNH planifiaient sont inauguration d'ici la fin du mois.

Notons que, le policier Guillioteau Hubert, normalien, étudiant finissant en Sciences Juridiques au faculté de Droit de Jacmel venait de soutenir son projet de mémoire la veille de son lynchage autour du thème « La Violence ».

Lire aussi:
https://www.haitilibre.com/article-1274-haiti-jacmel-un-policier-lynche-un-blesse-commissariat-incendie.html

HL/ Claudy Bélizaire

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n