Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Covid-19 : Liste des 75 Centres de vaccination et horaires par département (Mise à jour 20 sept. 2021)

iciHaïti - RD : Haïti «génère un danger pour la région et en particulier pour la RD»

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (août 2021)

iciHaïti - Sécurité : Arrestations de 3 présumés criminels

iciHaïti - Pestel : Vers la fermeture prochaine de hôpital mobile mexicain


+ de nouvelles


Haïti - USA : La démocrate Nancy Pelosi, à la défense des haïtiens bloqués à la frontière mexicaine

Haïti - Crise migratoire : Le Gouvernement appelle à la solidarité avec nos compatriotes en difficulté

Haïti - 263e Dessalines : Hommage au Père de la Nation, (discours du P.M.)

Haïti - FLASH : 45 à 60 vols de d'expulsion d’haïtiens attendus à Port-au-Prince

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : Précisions du ministre des forces armées dominicaine
29/09/2010 08:09:19

Haïti - Insécurité : Précisions du ministre des forces armées dominicaine
Le Lieutenant-Général Joaquin Virgilio Perez Feliz, ministre des Forces armées dominicaine, nie qu’une décision a été prise pour envoyer des soldats dominicains en Haïti sous le commandement ou non de la Minustah.

En résumé il déplore que les déclarations du Président ont mal été comprises, et que l’intention du Président Fernandez a été interprété à tord comme une décision. Le chef militaire rappelle que toute décision d’envoyer des troupes dominicaines à l’étranger ne relève pas d’une décision présidentielle, mais qu’elle doit « obligatoirement passer par l’approbation du Sénat tel que prévu à l'article 80, paragraphe 7 de la nouvelle Constitution ».

Il déplore que certains médias dominicains aient confondu l’intention présidentielle légitime, d’aider Haïti [qui coïncidait avec une décision du Conseil de Sécurité de l’ONU d’autoriser une augmentation des forces de sécurité en Haïti] comme une réponse visant à l’intégration de troupes dominicaine dans les membres de la Minustah.

Le chef militaire tout en niant cette interprétation des médias a confirmé l’intention du gouvernement de Léonel Fernandez de continuer à collaborer à la reconstruction d’Haïti.

Pour beaucoup, SI une telle décision était effectivement prise, elle donnerait raison a certains secteurs haïtiens qui évoquent un plan hégémonique des actuelles autorités dominicaines pour Haïti. Il faut cependant rappeler que même le défunt président dominicain Joaquin Balaguer s'était toujours opposé à l'envoi de troupes en Haïti, notamment après le premier coup d'État contre le président Aristide en 1991, et ce, malgré des demandes répétées de la communauté internationale. Balaguer estimait qu'une telle disposition serait assimilée à de la  provocation.

L’avenir nous dira ce qu’il sortira véritablement des propos de tout ces politiciens en espérant que la décision finale sera sage pour le bien des deux pays.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1296-haiti-insecurite-une-presence-dominicaine-a-tres-haut-risque.html

BF/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


blazermix
Posté le 30/09/2010 18:29:42
Haiti n'est pas en guerre avec la Republique Dominicaine. Fini, le temps des bavures de Boyer et d'autres dirigeants haitiens et dominicains qui veulent toujours nous aliéner avec une mauvais passe. Le temps est a la Paix et a la réconciliation. On ne peut pas se permettre a jouer ce jeu enfantin et malin des ennemis de la Paix. Nous sommes voisins et frères des dominicains. Accueillons de tout cœur leur aide et appui.
berveline
Posté le 29/09/2010 19:17:36
C'est de l'hypocrisie de la part des haïtiens, quand les dominicains venaient avec leur aide tout juste après le tremblement de terre, il fallait dire non merci. Quand ils réparaient le réseau électrique, il fallait dire non merci. L'harmonisation doit avoir un commencement.
Saintony
Posté le 29/09/2010 15:03:39
je conseille aux partisans et adversaires de cette rumeur a lire les 2 tomes de «Haiti et la republique dominicaine» de Jean-price mars, ancien ambassadeur d'Haiti en Republique dominicaine. il faudrait mieux renforcer les relations commerciales, culturelles et professionnelles entre les 2 peuples. la presence militaire meme sous le drapeau de l'ONU serait peut-tre mesinterpretee par certaines couches des 2 peuples.
jaguard
Posté le 29/09/2010 09:14:40
Je verrais la presence des soldats dominicains sur notre territoire, uniquement s'il devrait y avoir une guerre contre une force armée etrangere mettant l'île entière en danger. A cet effet, il s'agirait d'un engagement mixte de deux armées et de deux peuples pour défendre leurs intérêts communs sur une île qui est leur. Avant tout, nous avons fait l'histoire ensemble. Mais dans le contexte actuel, pas question d'avoir des soldats dominicains sur notre sol, afin de ne pas alimenter les tentions entre les deux peuples insulaires et reveiller les démons du passé.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n