Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - AVIS Diaspora : Calendrier des Consulats mobiles (Floride)

iciHaïti - U-17 : Nos Grenadiers U-17 victorieux [2-1] lors de leur 2e test-match

iciHaïti - Vrai et Faux : Précisions sur la journée de troubles aux Gonaïves

iciHaïti - Insécurité : Un chauffeur de la Brigade médicale cubaine enlevé

iciHaïti - Pérou : Un autobus tombe dans un ravin, 8 haïtiens tués


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diplomatie : L’Ambassadeur d’Haïti réitère à l’OEA sa demande d’intervention d’une force étrangères

Haïti - FLASH : La Jamaïque prête à déployer des militaires et policiers en Haïti

Haïti - Économie : Perte de plus de 3,500 emplois annoncée dans le secteur textile

Haïti - FLASH : L’inflation proche de 50% (décembre 2022)


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Les conditions de travail des enseignants, déplorables
06/10/2010 12:59:42

Haïti - Éducation : Les conditions de travail des enseignants, déplorables
À l’occasion de la journée mondiale des enseignants le 5 octobre, l’UNESCO à organisée à Port-au-Prince un Atelier de réflexion sur les conditions de travail et la formation des enseignants.

Jean Coulanges, le secrétaire permanent de la Commission Nationale Haïtienne de Coopération avec l’Unesco, a jugé inacceptable les conditions de travail des enseignants déclarant que « l’éducation doit être à la base de tout programme de développement alors qu’en Haïti, les professeurs ne sont pas traités avec respect et peuvent difficilement se consacrer à leurs élèves »

Josué Mérilien, coordonnateur de l’Union Nationale des Normaliens Haïtiens (UNNOH) a déploré que des milliers d’enseignants, auxquels le gouvernement doit des arriérés de salaires, doivent vivre sous des tentes pendant que des dizaines de milliers de familles sont en situation de précarité économique et ne peuvent faire face à cette rentrée scolaire.

Il a également critiqué Joël Desrosiers, le Ministre de l’éducation nationale et son équipe qui « n’ont rien fait en prévision de la réouverture des classes » alors que le gouvernement dépense « des millions de dollars pour organiser des élections truquées ». Plaidant par ailleurs en faveur de la création de centres de formation des professeurs dans les différentes régions du pays et d’une révision à la hausse des salaires des enseignants.

Il affirme que cette situation est anormale et inacceptable et a fait part de son intention d’organiser vendredi à Port-au-Prince, une manifestation afin de faire pression sur le gouvernement pour qu’il assume enfin ses responsabilités en matière d’éducation.

Pour sa part, Lourdes Edith Joseph, secrétaire à la formation de la Confédération Nationale des Éducateurs Haïtiens (CNEH), a appelé les autorités responsables à « redéfinir le mode de traitement et le rôle des professeurs dans la reconstruction du pays ».

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


rozo
Posté le 06/10/2010 14:22:51
Comment peut on developper un pays avec une éducation a plusieurs vitesses, il faut uniformiser le système éducatif haïtien, afin d'avoir une meilleure conception technologique et scientifique a l'intégration du pays aux marchés internationaux et du développement économique dans l'intérêt de tous ceux qui y vivent, c'est aussi simple que ça. A moins d'être aveugle pour ne pas voir cela.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n