iciHaïti - Covid-19 : La RD envoie 1,200 militaires et de l’équipements en renfort à la frontière

iciHaïti - Covid-19 : Remise de matériels et d’équipemements médicaux à l’hôpital St-Luc

iciHaïti - MUPANAH : Décès de Muguel Thélusma

iciHaïti - FAd’H : Cogestion d’une vingtaine de fermes agricoles

iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Le nombre de nouveaux cas, double en 24 heures

Haïti - FLASH : Séisme de 4,7 dans le Nord

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 30 mai 2020

Haïti - COVID-19 : L’OACI va rendre public son protocole sanitaire pour le transport aérien des passagers


+ de nouvelles



Haïti - Technologie : Ensemble de mesures visant la régularisation des télécommunications
21/04/2015 11:54:47

Haïti - Technologie : Ensemble de mesures visant la régularisation des télécommunications
Lundi lors d'une conférence de presse, Jean Marie Guillaume, le Directeur Général du Conseil National des Télécommunication (CONATEL), a fait le point, sur un ensemble de mesures visant la régularisation du secteur des télécommunications en Haïti notamment sur la portabilité de numéro téléphonique, la transition TV de l'analogue au numérique, l’installation des tours d’antenne et la lutte accrue contre les stations responsables d’interférences.

À propos de la portabilité M. Guillaume a indiqué « il reste différentes étapes à franchir par les opérateurs de téléphonie, suivant une feuille de route bien définie, le dossier est en cours; il y a des aspects techniques à gérer pour l'implémentation de ce projet. Précisant que la portabilité pour les clients des opérateurs de téléphonie mobile, leur permettra de conserver leur numéro de téléphone, même s’ils décident de changer de compagnie. Les opérateurs ont jusqu’au 15 novembre 2015 pour rendre effective la portabilité précise Jean Marie Guillaume qui estime qu’à travers cette démarche plus « aucun opérateur de téléphonie mobile ne pourra vous tenir en otage en gardant votre numéro personnel. »

Concernant la transition numérique en Haïti, en dépit d’un retard constaté dans ce processus, les discussions se poursuivent à tous les niveaux, Jean Marie Guillaume, le Directeur Général du CONATEL a souligné que « la transition de l'analogue au numérique est un dossier qui nécessite un engagement de l'État, avec un comité interministériel » et précisé que « les pourparlers entre le Ministère de la Communication et celui des Travaux Publics Transports et Communication devraient permettre à la TNH de passer au numérique d’ici l’été prochain. Une fois ce cap franchi, les médias privés pourront aisément emboiter le pas. »

Sur le dossier des antennes Jean-Marie Guillaume a encouragé la population à avertir le CONATEL de toute installation d'antenne dans leur zone rappelant que « pour établir une tour d'antenne sur le territoire il faut obtenir l'autorisation du CONATEL et dans certains cas des autorités sanitaires ». Il a indiqué « avoir fait l'acquisition d'équipements devant permettre de mesurer le niveau de radiations émises par les tours d'antenne pour s’assurer du respect des normes pour la sécurité et la santé de la population » ajoutant qu’il travaillait sur ce problème avec les opérateurs « L'utilisation d'équipements qui ne sont pas bien modulés, peut créer de graves problèmes, y compris dans le secteur aéronautique. »

Il a rappelé que le nombre de fréquences disponibles était limité. Nous faisons de notre mieux pour une attribution rationnelle des licences et encourage tous les propriétaires de station de radio à déposer leurs dossiers à l'institution dans un souci de régularisation « On a déjà résolu des problèmes d'interférence, sans grandes difficultés, dans le département de l'Ouest, avec des responsables de médias. Nous travaillons avec la FAA pour résoudre les problèmes d'interférence sur le territoire ».

Jean Marie Guillaume a indiqué qu’après enquête sur les interférences, https://www.haitilibre.com/article-13466-haiti-flash-des-entites-clandestines-menacent-la-securite-aerienne.html le CONATEL était intervenu notamment dans le département du Nord-Ouest, où près de 5 stations de radio pirates ont été contraintes de suspendre leurs émissions précisant « Nous rejetons toutes allégations selon lesquelles la fermeture de stations pirates soient politiques » précisant que des stations de radio légales peuvent également être à l’origine d’interférences, mais que ce genre de problèmes est vite gérés grâce à la collaboration des propriétaires de ces stations.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n