iciHaïti - Petit-Goâve : Agression à la machette au cours d’une manifestation

iciHaïti - Littérature : Fédia Stanislas lauréate du Prix littéraire Deschamps

iciHaïti - Inondations : Distributions d’aide dans la zone metropolitaine

iciHaïti - Religion : La crise au pays serait l’œuvre d’un mauvais esprit...

iciHaïti - Petit-Goâve : Le Maire Limongy aide les manifestants mais pas les victimes d'inondations


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : La SOGENER refuse de payer les 194 millions réclamé par le BMPAD

Haïti - Coupe du Monde U-17 Brésil 2019 : Liste des joueurs convoqués et calendrier

Haïti - Politique : 2ème semaine de grève de la faim...

Haïti - Manifestation : 16 blessés, 1 mort, vandalisme et affrontements


+ de nouvelles



Haïti - Actualité : Zapping électoral...
29/05/2015 11:25:52

Haïti - Actualité : Zapping électoral...
Laurent Lamothe favorable à un décret présidentiel :
L’ancien Premier Ministre, Laurent Lamothe, candidat à la présidence, s'est dit favorable à ce que le Président Michel Martelly, dans un décret présidentiel octroi décharge aux anciens comptables de deniers publics briguant un poste électif, à tous les candidats ne disposant pas d’un certificat de décharge. Précisant que le Président dispose d’un cadre légal, pour favoriser la participation de tout le monde aux élections. Toute en se montrant solidaire aux autres candidats en situation similaire, il a indiqué qu’il dispose d’une décision de justice, lui permettant de participer à l’élection présidentielle.

Me André Michel condamne la décision du tribunal des référés :
Me André Michel du parti JISTIS, qui réclame notamment l’exclusion de la candidature de Laurent Lamothe https://www.haitilibre.com/article-14023-haiti-actualite-zapping-electoral.html , condamne la décision du tribunal des référés d’avoir rendu une décision de justice en faveur de hauts fonctionnaires de l’État dont l’Ex-Premier Ministre Lamothe et demande de prendre des mesures légales contre les juges impliqués dans cette affaire qu’il qualifie de scandaleuse.

Élections et pneus enflammés à Delmas :
Jeudi en milieu de journée, des partisans du maire sortant de Delmas, Wilson Jeudy, ont manifesté à Delmas pour exiger de Cour supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSA/CA) de lui accorder décharge pour sa gestion en vue de son inscription aux prochaines élections locales. Des barricades de pneus enflammés ont été dressées entre Delmas 31 et Delmas 32 par les protestataires. Rappelons que Wilson Jeudy, qui a était élu dans les élections de 2006, est laissé en poste par l’administration Martelly, a manifesté son intention de briguer un autre mandat à la mairie de Delmas.

Fin des recours possible pour les élections législatives :
Dans une note, le Conseil Électoral Provisoire informe la population en général, les partis politiques et les candidats en particulier, « que la publication de la liste des candidats habilités à participer aux élections législatives de 2015 met définitivement fin aux contestations et à toutes formes de réclamations éventuelles qui pourraient provenir de prétendants candidats. Le Conseil, par ailleurs, rappelle que les publications en date des 14 et 23 mai 2015 ne sont susceptibles d’aucune modification. »

Les États-Unis ne supportent aucun candidat ou groupe de candidats :
Dans un communiqué les États-Unis confirme qu’ils supportent le droit des haïtiens à se rendre aux urnes en temps opportun afin de renouveler leur voix dans leur gouvernance à travers un processus libre et juste et précise que « Les États-Unis n’ont pas droit de vote dans ces élections et ne supportent aucun candidat ou groupe de candidats [...] Nous saluons le Président haïtien Michel Martelly et les membres du Conseil Électoral Provisoire indépendant d’Haïti pour leurs efforts à prioriser la tenue des élections cette année. Les États-Unis sont engagés à travailler avec le gouvernement haïtien et nos partenaires internationaux pour coordonner l’assistance appropriée, y compris le déploiement d’observateurs électoraux internationaux crédibles– pour assurer l’organisation d’élections pacifiques, libres et justes. Alors que la planification électorale continue, les États-Unis accueillent les efforts du CEP, des Nations-Unies, et du gouvernement haïtien (y compris de sa Police Nationale), pour coordonner et tenir des élections réussies en 2015. Les États-Unis encouragent toutes les parties prenantes à participer pleinement dans le processus électoral, soutenir l’état de droit et à maintenir de hauts niveaux de transparence ».

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


PatrioteH
Posté le 29/05/2015 14:24:34
Si Lamothe ne devait n'a pas à concourir pour la présidence,; c'est le peuple qui les sanctionnera aux urnes. Ces candidats qui "rechignards" doivent maintenant faire avec Lamothe.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n