iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route

iciHaïti - Jacmel : Un journaliste poignardé

iciHaïti - Social : Début des mobilisations contre une probable hausse des carburants

iciHaïti - Carburant : La tension monte à Pétion-ville


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Un Sénateur propose à l‘Exécutif d’installer le Gouvernement sans le Sénat en cas de...

Haïti - Technologie : Le Port International du Cap Haïtien a rejoint le système Octopi TOS

Haïti - Politique : La Sénatrice Étienne entend poursuivre en justice le Sénateur Jacinthe

Haïti - Manifestations : La pays paralysé, plusieurs victimes et nombreux dégâts...


+ de nouvelles



Haïti - Social : Manifestation de «cañeros» devant l'Ambassade d'Haïti en RD
29/07/2015 10:02:02

Haïti - Social : Manifestation de «cañeros» devant l'Ambassade d'Haïti en RD
Après avoir marché sur l'avenue Máximo Gómez, de nombreux « cañeros » (travailleurs de la canne à sucre) se sont rassemblés une fois de plus, devant l'Ambassade d'Haïti à Santo Domingo en République Dominicaine, pour exiger que le gouvernement d'Haïti leur livre des documents d'identité (payés) dont ils ont besoin pour régulariser leur statut d'immigration sur le territoire dominicain.

Le syndicaliste Jésus Nunez Porte-parole des Cañeros et Coordinateur de l'Union des travailleurs de la canne à sucre dans les bateyes a remis une lettre à la chargée d'affaires Magalie Jeanty Magloire qui assure l’intérim à l’Ambassade d’Haïti à Santo Domingo en l’absence d’un ambassadeur.

Dans cette correspondance Jésus Nunez, rappelle que les coupeurs de canne, ont payé un total de 4,608 millions de pesos pour l'obtention de documents qui n'ont jamais été livrés https://www.haitilibre.com/article-14523-haiti-social-les-coupeurs-de-canne-en-colere-reclament-4-6-millions-de-gourdes-a-haiti.html

Plus loin il souligne que « le Syndicat des travailleurs de la canne à sucre valorise la lettre de Daniel Supplice https://www.haitilibre.com/article-14613-haiti-diplomatie-daniel-supplice-ne-craint-pas-de-dire-la-verite.html (l'Ambassadeur a été récemment démit de ses fonctions https://www.icihaiti.com/article-14612-icihaiti-diplomatie-l-ambassadeur-d-haiti-en-rd-suspendu.html ) pour s'être montré très responsable, humain et correcte [...] il a mis à nu l'irresponsabilité du gouvernement d'Haïti, pour la non-remise des documents à leurs ressortissants ».

Il rappelle également que « [...] pendant les 92 jours que Daniel Supplice a servi comme Ambassadeur d'Haïti, il a facilité une fiche d'identification (a plus de 7,000 haïtien https://www.haitilibre.com/article-14432-haiti-politique-echec-du-pidih-un-fiasco-de-2-millions-de-dollars.html ) et qu’il avait rationalisé les processus, » ajoutant « Cet espoir pour les travailleurs de la canne à sucre [...] »

Concluant « Compte tenu de la négligence et l'irresponsabilité des autorités d'Haïti, son président Michel Martelly, les 'cañeros' n'ont d'autre choix que de continuer de promouvoir des marches et des rassemblements dans le but de forcer le gouvernement haïtien à réponde à ses ressortissants ».

Notez que l’on ne connait toujours pas les raisons de la révocation de l’Ambassadeur Supplice. Ce dernier interrogé récemment sur ce sujet par un journaliste dominicain avait répondu « Le gouvernement haïtien peut donner la raison » https://www.icihaiti.com/article-14622-icihaiti-diplomatie-daniel-supplice-remercie-les-dominicains.html . Le problème c’est que le Gouvernement haïtien entretien le mystère sur les raison de ce départ... En entrevue sur CNN espagnol la semaine dernière, a l’émission « Conclusiones », Lener Renauld le Minisitre des Affaires Étrangères, questionné à ce sujet par le journaliste Mexicain Fernando del Rincón, a rejeté les rumeurs qui laissent entendre que Daniel Supplice aurait été suspendu « pour ses critiques sur les lacunes dans le programme national de documentation des ressortissants, en vue de leur régularisation » affirmant que « Daniel Supplice a le droit d'opiner et de ce que je sais, ce n'est pas le fait de critiquer le plan de migration en général, qui fait qu'il était été suspendu » mais alors quelles sont ces raisons mystérieuses que personne ne veut dire...?

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-14613-haiti-diplomatie-daniel-supplice-ne-craint-pas-de-dire-la-verite.html
https://www.icihaiti.com/article-14612-icihaiti-diplomatie-l-ambassadeur-d-haiti-en-rd-suspendu.html
https://www.haitilibre.com/article-14179-haiti-social-les-autorites-dominicaines-viennent-en-aide-aux-coupeurs-de-canne.html
https://www.haitilibre.com/article-14074-haiti-social-les-coupeurs-de-canne-a-sucre-en-colere-contre-haiti.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


dduval
Posté le 29/07/2015 16:53:51
On devrait être aveugle pour ne pas comprendre et accepter les doléances de Mr Supplice dans sa lettre adressée au Président de la République et la manifestation des canneros (coupeurs de canne) en est la preuve. Nous Haitiens, aimons jouer a l'autruche en refusant de regarder la réalité et si nous n'acceptons pas le fait qu'il y a un problème, il n'y aura pas de solution (Daniel Supplice). Le problème entre Haiti et la République Domicaine doit être géré par la voix du dialogue car les deux pays ont besoin l'un et l'autre; les dominicains ne peuvent pas vivre sans la main-d'oeuvre haitienne et nous, de notre côté, n'avons pas créer assez d'emplois pouvant absorber tous nos rssortissants vivant en terre voisine et nous n'avons pas assez d'écoles pour intégrer les 44,310 etudiants qui font leurs études de l'autre côté de la frontière et sans parler des 61% de produits alimentaires que nous importons de nos voisins. Nous sommes nombreux ceux qui demandent la rupture de toutes relations avec la république voisine, et malgré les récents événements, il y a beaucoup de nos frères qui essaient encore de traverser de l'autre coté clandestinement et beaucoup de ceux qui y vivent ne veulent plus retourner chez eux, un de mes amis en terre voisine, travaillant pour l'OEA me le disait. La déroute de l'intelligence semble une constante nationale (dixit Supplice), tandis que tous les pays de l'hémisphère veulent nager en amont, nous préférons faire le contraire et nager en aval.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n