Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - AVIS Diaspora : Calendrier des Consulats mobiles (Floride)

iciHaïti - U-17 : Nos Grenadiers U-17 victorieux [2-1] lors de leur 2e test-match

iciHaïti - Vrai et Faux : Précisions sur la journée de troubles aux Gonaïves

iciHaïti - Insécurité : Un chauffeur de la Brigade médicale cubaine enlevé

iciHaïti - Pérou : Un autobus tombe dans un ravin, 8 haïtiens tués


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diplomatie : L’Ambassadeur d’Haïti réitère à l’OEA sa demande d’intervention d’une force étrangères

Haïti - FLASH : La Jamaïque prête à déployer des militaires et policiers en Haïti

Haïti - Économie : Perte de plus de 3,500 emplois annoncée dans le secteur textile

Haïti - FLASH : L’inflation proche de 50% (décembre 2022)


+ de nouvelles



Haïti - Sénégal : L’intégration des étudiants haïtiens, une responsabilité partagée
25/10/2010 13:15:36

Haïti - Sénégal : L’intégration des étudiants haïtiens, une responsabilité partagée
François Ngor Ndiaye, spécialiste en sociologie de l’éducation, suggère aux 163 étudiants haïtiens, bénéficiaires de bourses d'études au Sénégal de s’intégrer à la culture sénégalaise, pour mieux s’intégrer dans leur pays d’accueil.

« Pour mieux s’intégrer, ils [les étudiants haïtiens] doivent s’imprégner des activités culturelles au Sénégal et y participe [...] les responsabilités sont partagées entre ces étudiants et les étudiants sénégalais, en ce qui concerne leur intégration [...] Cela ne coûte pas cher, il suffit juste de le vouloir pour réussir [...] Si nous ne faisons pas attention les étudiants haïtiens qui sont parmi nous, vont rentrer chez eux et dire que les sénégalais sont des roublards, qu’ils trompent les gens »

« La majorité des étudiants sénégalais parlent tout le temps wolof » François Ngor Ndiaye leur conseille de parler français dans l’enceinte de l’université au bénéfice des étudiants étrangers. Analysant les enjeux de l’intégration sociale, le sociologue relève : « Il y a des gens qui souffrent de solitude pour avoir bâti une muraille autour d’eux [...] évitons les préjugés et prenons le temps de découvrir les autres par leur éducation et leurs comportements. Si l’étudiant reste tout le temps parmi ses compatriotes, sans jamais chercher à aller vers les gens de son pays d’accueil, que va-t-il retenir du Sénégal ? C’est à eux [les haïtiens] de nous aider à les aider ».

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n