Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - Petit-Goâve : Le Commissaire du Gouvernement au secours des détenus

iciHaïti - Crise : Deux Hôpitaux et un Centre de Physiothérapie menacés de fermeture faute de carburant

iciHaïti - PNH : Deux kidnappeurs blessés mortellement, une arrestation

iciHaïti - Pillages : Le Ministre de l’Intérieur appel au calme

iciHaïti - Taïwan : Projet de relance économique, 40 femmes formées avec succès


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #919

Haïti - Économie : L’Association des Professionnels du Pétrole demande le déblocage du Terminal de Varreux

Haïti - Social : Plus de 400 migrants bloqués à la frontière guatémaltèques

Haïti - FLASH : Le Parc Industriel de Caracol à l’arrêt faute de carburant


+ de nouvelles



Haïti - Tomas : Situation générale
05/11/2010 10:30:25

Haïti - Tomas : Situation générale
Situation Générale
Après avoir décidé de fermer les écoles jusqu’à lundi, les autorités gouvernementales ont annoncé jeudi en fin de journée, la fermeture des principales institutions

Vendredi, la plupart des entreprises, banques, ambassades sont fermés. jeudi, les gens se sont rués dans les supermarchés pour faire des provisions, en fin de journée la plupart des rayonnages étaient vide. Les stations d’essence ont connu des affluences record.

Aéroport de Port-au-Prince :
L'aéroport international de Port-au-Prince a annulé toutes ses vols jusqu'à samedi prochain. Les vols de et vers l'aéroport Toussaint Louverture ont été suspendus à partir de jeudi 22.00 (heure d’Haïti) jusqu'à 07:00 heure samedi.

American Airlines a fait savoir que tous ses vols ainsi que ceux  d'American Eagle sont annulés. Les opérations régulières devraient reprendre samedi matin mais seulement pour les passagers confirmés.

Les autorités municipales de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, se sont déclarées prêtes à faire face à l’ouragan.

Gouvernement :
Jean-Max Bellerive a souligné que même si vendredi était congé, tous les fonctionnaires restent mobilisés en cas de besoin.

Paul Antoine Bien-Aimé, Ministre de l'Intérieur a fait savoir qu'une attention spéciale est accordée aux régions de Cabaret  et des Gonaïves (nord) très vulnérables aux inondations.

Jacques Gabriel, Ministre des travaux publics a assuré que tous les directeurs départementaux sont disponibles pour la protection civile avec tout le matériel nécessaire.

Alex Larsen, le Ministre de la Santé a prévenu que la situation pourrait s'aggraver si la population refuse de suivre les consignes des autorités, en raison de l'épidémie de choléra qui frappe le pays.

Quant au ministre des Finances, il a dit s'être assuré que tous les ministères disposent de tous les moyens financiers dont ils ont besoin.

Camps :
Seulement à Port-au-Prince, 42 camps à risque ont été identifiés. Jean Yves Jason, le maire de Port-au-Prince appelle les 400 000 habitants qui vivent dans les zones à risque à respecter les consignes des agents municipaux qui pourraient leur demander d’aller vers des abris provisoires.

La Direction de la Protection Civile (DPC) a continué toute la journée de jeudi à se renforcer, préparer ses équipes et mobiliser ses ressources pour assister les éventuelles victimes.

Alta Jean Baptiste, la responsable de la Protection Civile a indiqué qu’il y a déjà beaucoup d’évacuations volontaires mais que beaucoup de personnes vivant dans les camps refusent de quitter les lieux, elle appelle à la compréhension. Les réfugiés ne veulent pas laisser les quelques biens qu’il leur reste ou croient que ces évacuations sont en fait des expulsions.

Nadia Lochard, la coordonnatrice de la protection civile pour le département de l’Ouest, reconnaît elle aussi que les opérations d’évacuations sont très difficiles « les gens ont peur d’être chassées définitivement des camps »

Toute la journée de jeudi au Camp Corail Cesselesse (sortie nord de la capitale) les réfugiés ont refusé de quitter leur tente malgré d'intenses négociations. Un peu moins d’un tiers du camp (2,000 personnes) à pu être évacué vers des abris sécuritaires.

Une trentaine d’autobus  sont disponibles pour permettre l’évacuation des personnes vivant dans les zones à risque.

La Protection civile indique qu’il y a des abris provisoires mais pas assez de places pour tout le monde: la priorité sera donnée aux personnes les plus vulnérables dont les personnes âgées, les bébés, les vieillards, les femmes enceintes et les malades.

Dans les camps de déplacés, les réfugiés affirment vivre avec la peur au ventre à l’approche de Tomas « La protection civile nous a fait savoir qu'elle ne peut pas prendre en charge toute la population et nous demande de nous réfugier chez des parents ou des amis, mais nous n'avons nulle part où aller » a fait savoir un réfugiés du Champ-de-mars qui souligne que tous ses amis et sa famille, comme la plupart des personnes du camps  sont aussi des rescapés « Nous avons les mains vides, nous ne sommes pas en mesure de faire des préparatifs à l'approche de Tomas, advienne que pourra » déclare une mère de 3 enfants au Parc Sainte-Thérèse à Pétion ville, qui remet sa vie entre les mains de Dieu comme la plupart des sinistrés qui ne savent pas ou aller...

La plupart des réfugiés sont blottis dans l’obscurité de leur tente et s’en remettent à Dieu.

Patrick Joseph, l’un des responsables de la section Protection Civile de la mairie de Port-au-Prince a indiqué que les populations vivant dans les zones littorales sont les plus à risque.

Conditions climatique :
La vigilance rouge est maintenue sur l’ensemble du territoire

Tomas est devenu doublement dangereux en devenant un ouragan, puisqu’il faut maintenant prendre en compte les importantes précipitations et des vents soutenus de 135 km/h (85 mi/h) avec des rafales plus fortes.

D’après les prévisions, Tomas pourrait produire, sur une grande partie d'Haïti, une accumulation de pluie totale de 127 à 254 mm (5 à 10 pouces). Dans les zones montagneuses les précipitations pourraient atteindre jusqu’à 381 mm (15 pouces). Ces pluies pourraient causer des coulées de boue dans les terrains montagneux, des glissements de terrains, des éboulement et provoquer des crues et d’importantes inondations. (1 mm de pluie correspond à 1 litre d’eau au mètre carré).

La zone d’influence des vents fort s’étend jusqu’à 220 km (140 mi) du centre de l’ouragan, avec des vents moyens de 135 km/h (85 mi/h) combiné avec les fortes précipitations. En fonction de la trajectoire, peu de villes du pays seront épargnées.

Actuellement l'ouragan Tomas se situe à :

64 km (40 mi) de Jérémie
120 km (75 mi) des Cayes
214 km (133 mi) de Saint-Marc
255 km (160 mi) de Port-au-Prince
237 km (148 mi) de Jacmel
237 km (147 mi) de Kingston (Jamaïque)
130 km (80 mi) de Guantanamo (Cuba)

Si la trajectoire et la vitesse prévu de Tomas ne changent pas, vendredi à 14:00 Tomas sera à :

129 km (80 mi) de Jérémie
177 km (110 mi) des Cayes
147 km (91 mi) de Saint-Marc
217 km (135 mi) de Port-au-Prince
226 km (140 mi) de Jacmel
180 km (112 mi) du Cap Haïtien
133 km (83 mi) des Gonaïves
55 km (34 mi) de Môle Saint-Nicolas

L'ouragan Tomas passera au cours de la journée (entre ce matin est cet après-midi 14:00) à :

114km (71mi) de Port-de-Paix
194km (120mi) de Léogâne
109km (68mi) de l'île de la Gonâve

Combiné avec de fortes précipitations les camps touchés devraient subir de très lourds dommages.

Toute navigation en mer est interdite la situation ce vendredi :

Zone côtière nord :
Vent du secteur sud : plus de : 55 km/h (30 noeuds)
Hauteur des vagues : 1,50 à 2,40 m (6 à 8 pieds) jusqu'à 4 m (15 pieds) vendredi soir;

Golfe de la Gonâve :
Vent du secteur sud sud-est : 74-92 km/h (40-50 noeuds)
Hauteur des vagues : 2,40- 3 m (8-10 pieds) jusqu’à 3-10 m à 4.80 m (16 pieds) vendredi soir;

Zone côtière sud :
Vent variable : 55-92 km/h (30-50 noeuds)
Hauteur des vagues : 3-4,80 m (10 à 16 pieds)

Suivez nos bulletins de «dernière heure» tout au long de la journée.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yvon
Posté le 05/11/2010 13:46:57
La ville de léogane est inondée, la N2 est coupée, je viens d'appeler sur Grand Goâve beaucoup de pluie mais pas trop de vent. L'électricité est coupée, les gens ont très peu d'infos et restent chez eux en attendant que cela passe. L'article précedent est excellent et donne des infos importantes.
beaulieu
Posté le 05/11/2010 12:53:37
Je crois que tous nous devons prier c est pour nous ici au Canada la seule chose que nous pouvons faire dans le moment.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n