iciHaïti - Noailles : Les œuvres en fer découpé protégées par la loi

iciHaïti - Fond Parisien : Inauguration de la Maternité «Love a Child»

iciHaïti - Diaspora 216e : Message du Consulat Général d’Haïti à Montréal

iciHaïti - Fonds-Verrettes : Pénurie d’eau, vers une solution temporaire...

iciHaïti - Environnement : Partenariat Public-Privé pour la gestion du Parc Naturel Quisqueya


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Nouveau cabinet du Gouvernement Lapin (officiel)

Haïti - Actualité : zapping

Haïti - Social : Accès à l’électricité pour 200,000 familles haïtiennes sur 10 ans

Haïti - RD : Démantèlement d’un faux consulat d’Haïti à Dajabón

Haïti - Environnement : La BRANA signe un partenariat contre la pollution des plastiques


+ de nouvelles



Haïti - Social : L’heure des désillusions pour les haïtiens au Brésil...
23/11/2015 08:33:22

Haïti - Social : L’heure des désillusions pour les haïtiens au Brésil...
Chaque année des milliers de nos compatriotes quittent Haïti, souvent au péril de leur vie, partant à la recherche d’une vie meilleure et le Brésil, pour plus d’un, représente l’Eldorado. Toutefois, au Brésil depuis plusieurs années, c’est l’heure de la désillusion pour de nombreux haïtiens.

La situation économique du Brésil se dégrade, les emplois diminuent dans plusieurs entreprises brésiliennes, l’accès au marché du travail à des étrangers se complique. Bon nombre de migrants haïtiens sont venus chercher du travail dans la construction, un secteur qui a perdu 385,000 emplois seulement en 2015.

Outre la difficulté à trouver un emploi, nos compatriotes en compétition avec la main-d’œuvre brésilienne, se heurte à haine, au racisme et à la violence de certains brésiliens, qui luttent également pour la survie de leur famille et qui ne voient pas d’un bon œil, cette main-d’œuvre étrangère, souvent illégale, prête à travailler à n’importe quel prix, parfois même pour un repas par jour...

Selon le journal brésilien Folha, de plus en plus d’immigrants haïtiens évoquent la possibilité de retourner en Haïti ou de partir à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil. Même avec un métier la vie est difficile, gagnant souvent moins de 1,000 réals par mois (± 260 dollars américains) le revenu de nos compatriotes est insuffisant pour vivre dignement et envoyer un peu d’argent à leur famille restée en Haïti. Certain ont perdu leur travail et en cherche un nouveau en vain, parfois depuis plus d’un an... Prêt à tout, ils acceptent d’être exploité à des conditions salariales souvent inacceptables et s’enfoncent chaque jour un peu plus dans la misère.

Dans le même temps, le 11 novembre dernier, le gouvernement brésilien a annoncé la signature d’une loi qui octroie la résidence permanente à 43,781 immigrants haïtiens https://www.haitilibre.com/article-15744-haiti-politique-le-bresil-accorde-la-residence-permanente-a-43-781-haitiens.html leur permettant d’obtenir un document de travail exigé par les employeurs brésiliens, d’avoir de nouvelles possibilités d’emploi et de pouvoir bénéficier des programmes d’aide sociale.

Cela sera-t-il suffisant pour changer la vie de nos compatriotes en détresse ? Rien n’est moins sûr...

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


David
Posté le 04/01/2016 02:12:24
La vie se complique de jour en jour en Haïti avec les problèmes socio-politique c'est une catastrophe,on se trouve étranger dans notre propre pays, alors on se sent obliger d partir en quête d'une terre sainte, celle qui offre un allé mieux, un emploi, l'éducation....j'aime Haïti, mais hélas...
Moly
Posté le 24/11/2015 09:36:38
je ne suis pas en Haïti depuis 2010 mais je suis bien informé de la situation du pays nous haïtiens surtout certains de ceux qui restent dans le pays font d’Haïti une honte mondiale, dans leur façon d’agir Voilà la raison il y a des haïtien qui sont partis non pour une vie meilleure vraiment, mais a la recherché de la Paix sociale. Certaines personnes préfèrent mourir a l’étranger que de vivre en Haïti.on dirait que la nation a perdue son sens
Didier
Posté le 24/11/2015 02:21:48
Je pense qu'il est temps que les Haitiens voient les choses d'un autre oeuil et qu'ils prennent conscience. Le seul endroit ou' l'on puisse se sentir à l'aise est chez soi. Donc, cessons de nous entretuer et unissons-nous pour doter le pays d'un autre image.
kenny
Posté le 23/11/2015 13:34:59
Je suis complètement d'accord avec l'article.je vie au brésil actuellement pour des raison personnelle, Je ne vais pas dire qui je suis, mais je suis témoins de la vie difficile de nos compatriotes au Brésil. ce serait mieux de vivre en Haiti, j'ai vu des haitiens dans les rues a la rechereche du travail, ils font n'importe quoi pour survivre. Même les brésiliens n'ont pas du travail comment peut ont employer un haitien, même s'il est qualifié. je vous en prie, chers compatriotes rester chez vous. Vive Haiti
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n