Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - Cap-Haïtien : Cap sur le carnaval 2023

iciHaïti - Fondation Digicel : Concours de poésie, participation ouverte

iciHaïti - Circulaire : Clarification sur les documents sanctionnant les examens de fin d'Études

iciHaïti - École Hôtelière d’Haïti : Journée d'intégration de la vacation p.m.

iciHaïti - Arbitrage international : Vers la 1ère séance de tests physiques pour les arbitres officiels FIFA d’Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Note de la BRH : Dégradation continue du climat des affaires au 1er trimestre

Haïti - Mondial Australie/ Nouvelle Zélande : Barrages intercontinentaux de qualification (liste finale)

Haïti - Brésil : Prise de rendez-vous du Visa humanitaire (VITEM 3)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Prisons : Les détenus ne sont pas considérés comme des humains
25/05/2010 10:28:46

«La situation est très alarmante au pénitencier national, le plus grand centre de détention d'Haïti, où les détenus entassés dans des cellules trop étroites attrapent des maladies et ne reçoivent aucun soin médical», a déclaré Marie-Yolaine Gilles porte-parole du RNDDH. Deux prisonniers, selon elle, sont morts il y a près de 15 jours victimes de conflits entre détenus qui souvent se battent pour leur survie.

«Le pénitencier est un enfer, les gens dorment debout ou dans des bouts de tissu», a renchéri Jean-Claude Bajeux, responsable du Centre oecuménique des droits humains. Selon lui, 80 détenus sont morts en prison en Haïti au cours des deux dernières années, faute de soins.

«C'est effrayant ce qui se passe dans les prisons qui sont surpeuplées en Haïti, les détenus ne sont pas considérés comme des humains», regrette M. Bajeux, qui exige l'ouverture d'autres centres pour décongestionner ceux qui débordent de prisonniers.

Au sujet du massacre de la prison des Cayes, la porte-parole du RNDDH à commenté
« Nous sommes au courant de cette affaire, un rapport dressé par l'inspection générale de la police nationale est jusqu'à présent resté sans suite».

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n