Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»

iciHaïti - Championnat des Caraïbes : Le Violette A.C. en finale

iciHaïti - PNH en action : Arrestation de «Yòyò», un redoutable bandit

iciHaïti - Sécurité : La PNH déjoue une tentative d'enlèvement


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #792

Haïti - Taïwan : 2,6 millions pour un projet de relance économique et d’autonomisation des femmes en Haïti

Haïti - Économie : Le P.M. promeut l'entrepreneuriat féminin (Vidéo)

Haïti - FLASH : Modèles d’examens de 9e AF et calendrier des épreuves (2022)


+ de nouvelles



Haïti - Ouragan : Bilan provisoire de la situation
08/11/2010 13:11:43

Haïti - Ouragan : Bilan provisoire de la situation
Bien que l'impact de l'ouragan a été jusqu'à présent moins grave que prévu, les inondations et les glissements de terrain ont déjà créé de nouveaux besoins humanitaires dans tout le pays, en raison de la grande vulnérabilité d'Haïti aux conditions climatiques extrêmes. En outre, les mauvaises conditions sanitaires dans de nombreuses régions du pays, combinées avec des eaux polluées et les inondations, sont susceptibles d'accélérer la propagation du choléra.

On nous rapporte qu’à Môle Saint Nicolas un bateau aurait coulé avec 900 sacs de charbon vendredi (en attente d’une deuxième confirmation).

Dès samedi, Oxfam-Québec étaient à pied d'oeuvre pour procéder à l'évaluation des besoins dans 37 camps de réfugiés de la zone de Delmas, suite au passage de l'ouragan Tomas. Des bâches ont été déjà distribuées à 126 familles et 1,000 autres devraient en recevoir ce lundi. Les évaluations dans les camps où Oxfam-Québec intervient font état de 16 abris détruits, 68 fortement endommagés et 513 faiblement abîmés. Un réservoir d'eau potable a également été touché ainsi que 14 latrines sur 186. Six des 58 douches sont également à réparer. Des opérations devront être menées à de nombreux endroits pour évacuer la boue qui s'est accumulée.

Dimanche l’inondation de l’Hôpital Sainte-Croix Léogâne a été confirmé.

La localité de Boje, sur la route de Malpasse, est inondée

Ce matin, 8 novembre 2010, la Direction de la Protection Civile rapporte dans un bilan partiel, qu’au moins 20 personnes ont perdue la vie, 7 sont disparues et 36 autres ont été blessées. 36,755 personnes ont été évacuées dont 31,731 sont toujours réfugiés dans 120 abris temporaires. Il est plus que probable que ce bilan se révèlera malheureusement beaucoup plus lourds au cours des prochains jours, de nombreuses régions sont encore difficile d’accès ou coupées du monde. De plus, le niveau de l’eau dans certaines zones inondées est toujours très élevés. L’évaluation des dommages et des pertes de vies en raison des conditions sur le terrain, progresse très lentement.

L’UNICEF a confirmé hier, que l’ouragan avait provoqué des inondations en Haïti dans les cinq départements du Sud et dans d'autres régions, y compris l'Artibonite, Centre, Nord-Ouest, et les communautés de Léogane et de Gressier, à l'Ouest de Port-au-Prince. Les fortes pluies ont provoquées de graves inondations dans le haut l'Artibonite jusqu’à un mètre d'eau stagnante signalé aux Gonaïves, au nord du fleuve Artibonite.

Dimanche en fin de journée, la DPC faisait savoir que les derniers contacts pris avec la commune de Bombarde laissaient croire que l’ouragan avait frappé fortement cette dernière. Les cultures de Sorgho et de Pois Congo ont été détruits à 80% (ces dégâts restent les plus catastrophiques pour la commune). Il s'agit de la principale récolte de la saison qui allait permettre aux paysans de passer la période de janvier à juin 2011. Maintenant les ménages n'auront ni revenus ni stocks dans la maison pour faire face aux besoins alimentaires et autres de première nécessité. Des dizaines de maisons ont été endommagées, la plupart par les vents violents. De nombreux animaux ont été tués par les pluies et les vents (chèvres, équins et bovins), c'est en grande partie l'épargne des paysans qui a été détruite.

Au niveau des zones côtières, les petites embarcations ont été fortement endommagées.

Les besoins d’aides ont été évalué rapidement entre 14 et 18 millions de dollars afin de faire face à la dévastation causée par l’ouragan dans plusieurs villes.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n