iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie

iciHaïti - Covid-19 : Les transports en communs «une bombe sanitaire à retardement»

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires dans le transport en commun


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 avril 2020

Haïti - Politique : Les opérateurs de télécoms face à la crise du Covid-19

Haïti - Éducation : Enseignement à distance pour tous, clarification...

Haïti - Économie : Lutte contre le Covid-19, la Banque Mondiale aux côtés d'Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Épidémie : Le Choléra frappe Port-au-Prince
09/11/2010 08:54:01

Haïti - Épidémie : Le Choléra frappe Port-au-Prince
Les autorités sanitaires, ont déclaré lundi qu'ils examinaient au moins 120 cas suspects de choléra dans la capitale d'Haïti, Port-au-Prince. Au moins 114 cas soupçonnées d'avoir la maladie dans la capitale proviennent de Cité Soleil. Les échantillons sont actuellement analysés au Laboratoire National pour confirmer la présence de bactéries Vibrio cholerae « Nous travaillons sur le cas... Nous n'avons pas de confirmation encore » a déclaré Gabriel Thimothé, le Directeur général du Ministère de la Santé.

Si le laboratoire confirme la présence du choléra, c’est une population de 2,5 à 3 millions de personnes qui sera menacée dont près de la moitié vivent dans des camps. Thimothé précise que bon nombre de patients sont soupçonnés de venir de l’Artibonite.

Il serait temps que le gouvernement dise la vérité à la population, tenter de faire croire que le foyer de choléra est contenu dans l’Artibonite c’est de la pure désinformation, le choléra ne connaît pas de frontière. D’ailleurs le directeur général ne sait-il pas que son Ministère a confirmé que, les cinq régions, l'Artibonite, Centre, Nord, Nord-Ouest, et de l'Ouest d’Haïti ainsi que la capitale, était touchées par le choléra ?

Pourquoi cacher à la population haïtienne, que de nombreux cas suspects se déclarent presque chaque jour à Port-au-Prince ?

Ainsi nous avons appris de source médicale sûre, qu’un cas de choléra avait été signalé (le 31 octobre) a l’hôpital Bernard Mevs. Que l’échantillon prélevé sur le patient et envoyé au Laboratoire Nationale (Delmas 33) pour analyse était revenu positif. Le laboratoire dans son rapport confirmait la présence du Vibrio cholérae type O1. Précisons que ce patient, venait d’un camp près de la route de Bâtimat, et qu’après enquête de l’hôpital, ce patient n’avait pas voyagé (depuis au moins un an), dans la région de l’Artibonite ou de St-Marc et n’avait pas été en contact avec des personnes de ces régions. Il s’agit donc d’un cas d’infection provenant d’un foyer local.

Une autre information en provenance du «Pan American Development Foundation» (PADF), confirme avoir reçu samedi dernier, 5 personnes, à Wharf Jérémie, situé à la périphérie de Cité Soleil (près de la pointe de La Saline ronde). Les 5 personnes présentaient tous les symptômes du choléra et sont décédés 3 heures après leur admission, même sans rapport du laboratoire la probabilité de choléra nous semble plus que probable.

La clinique «The Samaritan's Purse» à Cité Soleil qui avait signalé mercredi 27 octobre un premier cas suspect et dont nous avions fait échos dans un de nos articles, annonce à présent 47 nouveaux cas suspects présentant des symptômes cliniques correspondant en tout point à ceux définis par l’OMS.

Alors que des CTC (centre de traitement du Choléra) s’installent à Port-au-Prince, on parle actuellement d’une capacité de 2,000 places, il va falloir que le gouvernement ait le courage politique de dire non seulement à la population ce qui se passe, mais aussi qu’il communique sur la situation réelle de l’épidémie dans le pays et diffuse enfin les véritables chiffres, ce qui à l’heure actuelle est loin d’être le cas. Il est vrai qu’à 19 jours des élections, il ne fait aucun doute que révéler l’ampleur de la situation à la population ne peut avoir que des retombées négatives sur le gouvernement et ses candidats... La politique pour le gouvernement de René Préval semble actuellement plus importante que la santé de la population.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1528-haiti-epidemie-premier-cas-de-cholera-a-cite-soleil.html

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jenngason
Posté le 09/11/2010 10:28:13
Il faut renvoyer les elections et prendre en charge de resoudre le probleme de cholera.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n