iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie

iciHaïti - Covid-19 : Les transports en communs «une bombe sanitaire à retardement»

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires dans le transport en commun


+ de nouvelles


Haïti - FLASH Covid-19 : Haïti passe la barre des 20 cas confirmés

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 avril 2020

Haïti - Politique : Les opérateurs de télécoms face à la crise du Covid-19

Haïti - Éducation : Enseignement à distance pour tous, clarification...


+ de nouvelles



Haïti - Épidémie : 73 cas de choléra confirmés à Port-au-Prince, 1 mort
09/11/2010 19:35:12

Haïti - Épidémie : 73 cas de choléra confirmés à Port-au-Prince, 1 mort
Depuis le 21 octobre, le choléra en Haïti, a fait au moins 583 victimes rapportées officiellement.

9,123 personnes infectées par le Vibrio cholérae type O1 sont hospitalisées. L'épidémie de choléra, est maintenant considérée comme « une question de sécurité nationale » a déclaré ce mardi, Gabriel Thimothé, le directeur général du Ministère haïtien de la Santé.

Selon les dernières données du Ministère de la Santé, les cinq régions, l'Artibonite, Centre, Nord, Nord-Ouest, et de l'Ouest d’Haïti ainsi que la capitale, sont maintenant touchées par le choléra.

Si l'épidémie s'est déclarée dans l’Artibonite, elle a désormais atteint la capitale, Port-au-Prince. Les organisations internationales s'attendent à ce que l'épidémie se propage rapidement. L'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), émanation de l'OMS, a pour sa part indiqué que le ministère de la santé avait fait état de 73 cas confirmés de choléra à Port-au-Prince, Carrefour, Cité Soleil, Delmas, Kenskoff, Pétion ville et Tabarre. 1 décès du choléra est déjà confirmé, à l'hôpital Ste-Catherine, tenu par MSF ont confirmé les autorités haïtiennes.

Stefano Zannini chef de mission de Mission Sans Frontière (MSF) en Haïti a déclaré « Il y a des cas suspects un peu partout dans le pays. Selon nos équipes, des cadavres sont abandonnés dans les rues de certains villages » a-t-il précisé alors que MSF a traité plus de 200 cas atteints de diarrhée sévère, un symptôme du choléra, ces trois derniers jours à Port-au-Prince dans les centres hospitaliers tenus par MSF.

Pour le docteur Jon K. Andrus de l'OPS, les conditions sanitaires de Port-au-Prince sont très mauvaise et représentent les conditions optimales pour une propagation rapide du choléra. De plus, les mauvaises conditions d'hygiène dans les camps surpeuplés de réfugiés, font craindre une aggravation de l'épidémie.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


shadyjunior90
Posté le 09/11/2010 21:11:22
Qu'a ton fait de si mal pour meriter cela! pourquoi nous?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n