iciHaïti - Cité Soleil : Le Curage de canaux éloigne les risques d'inondation

iciHaïti - Culture : Mystérieuse disparition du rappeur «MECHANS-T»

iciHaïti - Naufrage: Incendie en mer au moins 40 disparus et 37 rescapés

iciHaïti - Télévision : Le CONATEL accorde une licence d'Exploitation IPTV à la NATCOM

iciHaïti - Championnat de D1 (2024-2025) : Composition des 3 Groupes


+ de nouvelles


Haïti - Technologie : 16 millions US$ pour la transformation numérique du Gouvernement

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Violence des gangs : Appui psychosocial aux personnes déplacées en Haïti

Haïti - J.O Paris 2024 : Athlètes haïtiens et calendrier des épreuves

Haïti - Éducation : «J-3», Début des examens d’État 2024, précisions


+ de nouvelles



Haïti - Élections : La Diaspora écrit au secrétaire d'État John Kerry
20/01/2016 11:23:54

Haïti - Élections : La Diaspora écrit au secrétaire d'État John Kerry
43 organisations haïtiennes-américaine de la diaspora, 34 dirigeants politiques, religieux et communautaires, et 66 autres personnes ont écrit au secrétaire d'État John Kerry mardi critiquant « le rôle inutile que le Département d'Etat joué dans la crise électorale d'Haïti » et appelant à un changement de la politique américaine. La lettre démontre la profonde inquiétude ressentie par les Américains d'origine haïtienne au sujet de cette question cruciale pour l'avenir d'Haïti.

« Pousser en avant avec insouciance les élections du 24 Janvier ne fera qu'aggraver la crise politique en Haïti » a déclaré le Vice-Maire de la Ville de North Miami Alix Desulme, l'un des parrains de la lettre « Le pays n'a pas besoin d'un autre cycle d'instabilité débilitante, il a besoin d'un gouvernement légitime issu des élections justes et crédibles ».

La lettre exhorte le Secrétaire Kerry à soutenir une enquête indépendante, dirigée par des haïtiens, comme exigé par les dirigeants haïtien religieux et la société civile et exhorte également les États-Unis à soutenir les recommandations de la commission d'évaluation récemment nommé, qui a appelé à des changements majeurs au conseil électoral d'Haïti et à la mise en place d'un dialogue politique entre les acteurs politiques concernés. Répondre à ces « conditions minimales » pour rétablir la confiance dans le processus électoral doit être la priorité de la politique américaine en Haïti, la lettre indique, « même si cela signifie de reporter l'élection ou la nomination brièvement un gouvernement de transition ».

« Trop souvent, les États-Unis ont été désireux de sacrifier les principes démocratiques pour le bien d'une stabilité insaisissable » a déclaré Pierre Imbert, ancien directeur de la « Massachusetts Office of Refugees and Immigrants » et un endosseur de la lettre « Nous demandons au Secrétaire Kerry de ne pas répéter cette erreur ».

« Le temps où le Département d'Etat pouvait sélectionner manuellement un président pour Haïti est terminée » a déclaré Eugenia Charles, Directrice politique et communication de : 1804 Institute « Les Haïtiens veulent des élections libres et équitables qui finiront par libérer notre pays de la domination étrangère systémique ».

Télécharger le texte de la lettre (en anglais) : https://www.haitilibre.com/docs/Critical-Elections-Diaspora-Letter.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Pat
Posté le 20/01/2016 23:52:53
Cela ne m'inquiète pas que certains gens de la diaspora pensent que tout va bien en Haiti que les élections doivent être tenues peu importe la situation du pays . ils ne savent pas ce qu'est l'inflation , la corruption , le non respect de la constitution , la dictature modernisée . Moi , je pense qu'il est temps d'entamer tout un processus visant à régler ce problème "d'élections en Haïti " une fois pour toute . ( réunir toutes les couches de la société civile ;, les élites politiques ,les jeunes universitaires , Ect .. ) pour former un conseil électoral permanent comme le veut la constitution . Dès lors on pourra parler d'élection en Haiti ...
wilbrode
Posté le 20/01/2016 16:29:01
Fils et filles du Pays comme nous, nous en saurons toujours gre aux compatriotes de la Diaspora d'avoir toujours les yeux fixes sur l'Alma Mater. Nous ne pouvons que les remercier. Cependant, nous devons etre conscients aussi que le mal de notre Pays c'est qu'il est en proie a trop de donneurs d'ordres; nous y faisons trop de place a l'International. C'est meme une aberration que d'attendre le verdict de l'Etranger pour tout ce que nous avons a faire dans ce Pays; nos journalistes trainent leurs micros devant les ambassades et les Organisations Internationales pour recueillir leurs opinions et dictees sur les grandes questions nationales alors qu'ils participent a creuser le fossee entre nos leaders politiques. Pourquoi Jude stigmatise Jovenel et refuse de l'affronter aux urnes alors que le contraire aurait ete le plus bel exemple pour notre jeunesse en mal de modeles? Pourquoi ces dechirements inutiles et nuisibles a la Nation tandis que la CEE tout comme les observateurs nationaux, dans leur rapport respectif, ont montre qu'il y a eu surtout des irregularites dues particulierement au faible niveau de certains operateurs des BV et que, s'il faut parler de fraudes, et Jude ou ses representants aux BV et Jovenel ou ses representants aux BV ont peche?(cf: rapport de 52 pages des ONOE). On dirait un Pays ou tous les intellectuels marchent sur leur tete et reflechissent avec leurs pieds... Trop de donneurs d'ordres, enfin! Nous en avons marre!... Tous aux Urnes le 24 Janvier!
Gougou
Posté le 20/01/2016 14:57:05
La lettre ecrite par ces personnes qui se reclament d'etre haitiens de la diaspora n'engage pas la diaspora haitienne. Elle n'engage que ses signataires. Moi, j'habite a New York; ma lecture de la situation actuelle est tout a fait differente de celle des signataires de la lettre. Que ces gens s'abstiennent d'utiliser le mot daispora pour regler leurs affaires personnelles. La transition pronee par l'opposition est depourvue d'une alternative concrete. Ces politiciens doivent commencer par mettre de l'ordre au sein meme de leur structures politiques. Ils s'arrogent le droit de bloquer le processus electoral alors que tous les elus de leurs partis assurent confortablement leur siege au Parlement. Deux poids deux mesures. C'est tres vilain de leur part. Ils ne sont que des malfaiteurs. Election "tet dwat". Merci
JR
Posté le 20/01/2016 14:35:55
Les inquiétudes énoncées dans cette lettre ne représentent aucunement mes opinions au sujet de cette crise électorale, alors parlez pour vous-mêmes.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n