Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Installation d’Ariel Henry comme Ministre de la Culture et de la Communication

iciHaïti - FLASH : Report de l’exposition «NAWÈ N»

iciHaïti - FLASH : Appel à candidatures, Stage de formation en commissariat d’exposition et médiation

iciHaïti - Caracoli : Formations en gestion culturelle, inscription ouvertes

iciHaïti - Social : Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #617

Haïti - Éducation : Le Ministre Manigat installé, réactive ses 12 mesures pour la réforme du secteur éducatif

Haïti - Politique : Installation du Nouveau Ministre des Affaires Érangères

Haïti - Migration : Naufrage près de l'île de Mona 10 haïtiens rescapés 2 disparus


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Martelly sollicite l’OEA comme médiateur dans la crise
28/01/2016 07:53:28

Haïti - FLASH : Martelly sollicite l’OEA comme médiateur dans la crise
Mercredi, le Conseil permanent de l'Organisation des États américains (OEA) a tenue une réunion spéciale à la salle Simon Bolivar au siège de l'Organisation à Washington, DC, pour recevoir un rapport de situation sur la Mission d'Observation Électorale de l'OEA en Haïti.

Le Représentant permanent d'Haïti auprès de l'OEA, l'Ambassadeur Bocchit Edmond, a indiqué que le Gouvernement haïtien demeure convaincu que les élections sont la seule voie acceptable pour garantir l'alternance démocratique « Nous croyons en la politique de bon voisinage à travers la médiation pour éviter le chaos politique. Le respect de la fiabilité des résultats a toujours représenté un enjeu majeur pour le Gouvernement.

Le Président [Martelly] ne demande pas un appel à l'ingérence, mais un appel à la solidarité » précisant « le Président sollicite l'OEA d'envoyer une Mission de médiation de haut niveau, afin d'éviter de sombrer dans le chaos politique ».

L'Ambassadeur d’Haïti a également salué l'OEA, dont la collaboration demeure utile pour garantir la stabilité en Haïti.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


maverick
Posté le 28/01/2016 15:35:03
Est ce que c'est cela être nationaliste le comportement de certains d'inciter le peuple à la violence (destruction de biens d'autrui, agression envers des personnes qui essayent de gagner leurs vie décemment, brûler des écoles ect..) C'est ça être un citoyen haïtien. On utilise souvent notre côté nationaliste quand l'étranger regarde et commente nos actions surtout les mauvaises . Par contre, nous apprécions leurs dons, leurs agents. Tous les comptes en banque des ces messieurs sont à l'étranger, leurs enfants étudient pour la plus part à l'étranger alors . Nous sommes tous des hypocrites en réalité. Je ne suis pas pour une intervention de l'OEA dans nos affaires , mais faudrait d'abord avoir le courage de nous regarder en face. Nous sommes un peuple divisé, on se déteste , on refuse de s'entendre, de s’asseoir et de discuter. Notre ennemi c'est nous, pas l'étranger au contraire c'est lui qui nous incite à vouloir trouver une solution à cette crise, à nous rapprocher, à nous parler.Pour moi si un homme d'état demande l'aide de l'OEA, c'est qu'il est conscient que le pays est au bord du gouffre et que des conseils de l'extérieur seraient profitable pour trouver une solution à ce problème. C'est de l'entraide, demain Haïti se sera autour d'Haïti de jouer un rôle de médiateur au sein de l'OEA pour un pays en difficulté. Je ne sais pas si mon commentaire sera censuré, mais voilà ce que je pense ..Au plaisir
Agrippa
Posté le 28/01/2016 14:27:05
Haïti fait partie des pays de l'Amérique ayant signé en Colombie en Avril 1948 pour la formation de l'OEA. Cette institution a le droit de donner son opinion ou des conseils quand les politiciens d'un de ces pays n'arrivent pas à s'entendre et qu'il y a des risques de guerre civile. Cela dit, les politiciens qui aiment leur pays doivent toujours trouver un terrain d'entente et éviter de ce fait toute intervention venant de l'extérieur.
PieRre
Posté le 28/01/2016 11:08:38
Je suis complètement en désaccord avec les chefs d'état haitiens passés et présent qui ont fait et fait appel à l'OEA pour résoudre un problème aussi simple. Je trouve qu'ils ne sont pas à la hauteur et n'honorent pas leur citoyenneté haitienne. Il n'y a pas de chaos en Haiti et il n'y aura pas de chaos après le départ de M. Martelly le 7 février. C'est se prendre pour le nombril du monde et croire qu'après soi c'est le néant. Tous les haïtiens, le monde entier connaissent les raisons pour lesquelles le pays a refusé les élections le 24 janvier dernier. Alors, résolvons cette cause. La Commission indépendante avait recommandé la voie à suivre pour résoudre la problématique électorale: un réexamen des procès-verbaux. Cette recommandation est le nerf des différends entre l'exécutif, la population et les acteurs concernés par les résultats des élections du 25 octobre. L'OEA ne pourra pas imposer sa solution à la crise que de demander de réexaminer les procès-verbaux et classer de manière honnête, juste et transparente les candidats au second tour. L'OEA n'a pas plus d'intégrité morale que les membres de la commission indépendante. Les présidents du Sénat et des députés et de la Cour de Cassation, les maires des 10 départements du pays l'opposition, doivent prendre leurs responsabilité, faire preuve de leadership,se réunir en congrès afin de proposer à la nation d'ici le 2 février la solution qui s'impose conformément à la Constitution. On n'a pas besoin de l'OEA en pareil cas.
wilou
Posté le 28/01/2016 11:07:16
Si toutefois les acteurs politiques ne peuvent pas s'entendre pour faire de bonnes éléctions dans le pays ce choix est parfait. Car nous les professionnels qui gagnent honêtement au jour le jour notre pain, nous en avons marre. Que l'on finisse une fois pour toute avec cette histoire là. Plus question de gouvernement de transition pour notre cher pays que nous aimons tous. VIVE HAITI
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n