Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - France : Lancement du Concours de Nouvelles 2022-2023

iciHaïti - AVIS : L’Ambassade d’Haïti en RD cesse temporairement de délivrer des CIN

iciHaïti - Insécurité : Des ambassades et consulats ferment en Haïti

iciHaïti - PNH : Arrestation du principal fournisseur d’armes des Gangs de Savien

iciHaïti - FLASH : La PNH en état d'alerte maximale


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Plus de 2,000 haïtiens déjà approuvés dans le nouveau programme migratoire américain

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Lutte anti gang : La PNH lance l’Opération «Tornade 1» (Vidéo)

Haïti - Évasion : Tuerie à la prison des Gonaïves, au moins 14 détenus tués, 11 évadés

Haïti - Politique : Policiers tués à Liancourt, le P.M. condamne et promet (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Des plateformes de l’opposition appellent au boycott
12/11/2010 13:33:21

Haïti - Élections : Des plateformes de l’opposition appellent au boycott
Les plateformes politiques : Rassemblé, Alternative, Ucadde et Libération, ont réaffirmées hier, leur volonté de boycotter les prochaines élections tout en appelant leurs partisans et sympathisants à en faire autant.

Evans Paul (Alternative), a précisé que la position de la Plateforme n’avait pas changé, rappelant que c’était toujours le même gouvernement et le même Conseil Électoral Provisoire (CEP) corrompus, qui veulent organiser les élections. À cela s’ajoute à la situation déjà fragile des réfugiés dans les camps, l’ouragan Tomas et l’épidémie de choléra. Il ne voit pas ce qui pourrait lui faire changer de position.

Serge Jean Louis leader de Libération, déclare pour sa part, que le mot d’ordre « c’est le boycott de ces élections », affirmant que les plateformes de l’opposition vont continuer à utiliser tous les moyens légaux pour justifier leur position auprès de l’opinion publique et à internationale, sur ce dernier point, il a fait savoir qu’une lettre avait déjà été envoyée au secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et à des gouvernements de pays amis.

De son coté, l’ancien sénateur, le Dr Turneb Delpé, responsable de la plateforme Rassemblé, a jugé immoral le comportement des autorités haïtiennes, qui continuent de mettre le cap sur l’organisation des élections, alors que le pays vit une situation de crise notamment à cause de l’épidémie de choléra. Pour lui, les conditions matérielles ne sont tout simplement pas réunies pour que l’on parle d’élections.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


riri
Posté le 13/11/2010 07:59:24
C'est quoi cette opposition? Cest messieur là, sont tous des corrompus quand ça ne marche pas pour eux, ils galopent, quand ça marche pour eux ils sourient pourquoi ils ne convertissent pas en pasteur?
La jeunesse Haitienne
Posté le 12/11/2010 20:04:06
Proposition non valide. Il n'existe pas de l'opposition en Haiti, mais plutôt des hommes qui cherchent des occasions pour régler leurs propres affaires. L'État est en faillite, pas d'opposition. Ils ont tous l'Expertisme et le Doctorat de critiquer seulement, mais lis ne peuvent rien faire même ^pour satisfaire les besoins primaires du pays. 'Moun sa yo pa gen plas yo na zafè peyi a ankor' Nou pa nan Ane 1990 kote yap vin bay moun bwè dlo sal. Nous sommes en plein du 21eme siècle. Donner une chance avec le pays. Une épidémie ce n'est pas la fin du monde, c'est l'irresponsabilité de l'État et les hommes qui parlent de boycott de l'élections. Rien ne peut empecher l'organisation de l'élection. Lorsqu'il y a des morts, il faut les enterrer et puis mieux arranger la situation pour l'avancement. Que les élections s'organisent normalement pour assurer un peu de stabilité et pour sauver ce pays sous les mains de l'Internationale et les pasticheurs politiciens archaiques.
Madji
Posté le 12/11/2010 16:11:20
Ces messieurs de l'opposition doivent avoir honte d'eux. La majeur partie de leur candidat mène campagne. Ils (messieurs de l'opposition) contrôlent qui alors? Ils sont des bergers sans troupeaux. Ils sont toujours dans l'opposition quand ça ne marche pas pour eux. Messieurs, vous devez savoir que vous êtes haïtiens avant tout. Ne pas allez aux élections fera plus de bien au pays, car vous ne représentez rien(les élections de 2006 peuvent en témoigner). Si vous choisissez de ne pas y aller,Taisez vous! Le temps a changé... Le temps est révolu. Vous êtes toujours les mêmes.De Aristide à Préval vous étiez tous dans les couloirs des affaire publiques du pays. bay peyi a yon chans souple!!! Ancien sénateur, Maire,employé du palais national etc...Montrez moi votre bilan? Nous ne sommes plus en 1990!!!! Vous n'avez pas de troupe...
gaspar
Posté le 12/11/2010 14:56:29
Nous croyons que ce processus électoral est bel et bien compromis vu la détresse actuelle de la population, sans abris aux prises avec une épidémie galopante. Le plus sage serait de reporter ces élections le temps de procéder a un assainissement même relatif des zones dévastées et d'ériger des logements plus sécuritaires.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n