Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible

iciHaïti - Crise : La Mairie de Cap-Haïtien manque de carburant, demande l’aide des citoyens

iciHaïti - Littérature : Haïti dans les Finalistes du Prix «Les Afriques 2022»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #923

Haïti - FLASH : Incident dans la zone franche de la CODEVI, les ouvriers évacués sous protection

Haïti - Mondial FIFA, Pérou 2023 : Nos jeunes Grenadiers U-17 connaissent leurs adversaires (phase finale qualificative)

Haïti - FLASH : «Il faut des soldats sur le terrain dès maintenant» dixit ex Ambassadrice US Pamela A. White


+ de nouvelles



Haïti - Jacmel : 21eme Journée Internationale de la convention des Droits de l'Enfant
21/11/2010 13:33:22

Haïti - Jacmel : 21eme  Journée Internationale de la convention des Droits de l'Enfant
Dans le cadre de la commémoration de la 21e journée internationale de la convention des Droits de l'Enfant, samedi 20 novembre 2010. « Le Cercle des Amis des Enfants en Situation Difficile » (CASED) a organisé une conférence-débat autour des thèmes « La prévention du choléra en Haïti et La responsabilité de l'Etat haïtien face à la convention » au local de « Sant Sosyal Lakonbit » à l’intention des jeunes, des représentants de certaines institutions et des enfants encadrés par l’organisation. Le thème de « la prévention du Choléra en Haïti » a été présenté par le Dr Fanel François, tandis que « La responsabilité de l'État haïtien, face à la convention » a été présentée par M. Pierre-Paul Getheau du RNDDH/RESEDH.

Lauture Rémus, le coordonnateur du CASED, a indiqué que 50 enfants en situation difficile ont bénéficié d’un encadrement du CASED, dont 20 d’entre-eux sont scolarisés pour l’année 2010. Ce dernier a critiqué l’État haïtien qui néglige les droits fondamentaux des enfants, en contradiction aux articles 32-1 et 32-2 de la constitution du 29 mars 1987 qui stipulent que l’État haïtien a pour devoir de garantir la scolarité des enfants.

Pour sa part, Ancion Rosemilka, responsable des finances du CASED, a lancé un vibrant appel aux autorités du pays, notamment celles du département du Sud-Est en vue d'apporter une attention spéciale aux conditions de vie des enfants, particulièrement les plus démunis et les enfants des rues. Ancion Rosemilka, dit constater une augmentation considérable des enfants des rues à Jacmel, ce qui représente un danger pour la société. « Depuis le tremblement de terre du 12 janvier, les conditions de vie des enfants démunis sont devenus de plus en plus criantes » a-t-elle ajouté.
 
Notez que, la convention des Droits de l'Enfant a été ratifiée par Haïti, le 8 janvier 1995 en tant que pays membre des Nations Unies.

HL/ Claudy Bélizaire

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pierredieudon
Posté le 26/11/2010 12:44:31
Le phénomène des enfants des rues et de la délinquance juvénile sont des corollaires sine qua non de la non scolarisation des enfants. « Le Cercle des Amis des Enfants en Situation Difficile » (CASED) fait un bon travail et la communauté se doit de l'encourager. Espérons qu'un jour l'État Haitien joue véritablement son rôle.
Harfang des Neiges
Posté le 22/11/2010 09:38:34
Un brise de fraîcheur et d'optimisme en ces temps difficiles. Oui notre avenir à tous sont nos enfants. Merçi à CASED.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n