iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie

iciHaïti - Covid-19 : Les transports en communs «une bombe sanitaire à retardement»

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires dans le transport en commun


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 avril 2020

Haïti - Politique : Les opérateurs de télécoms face à la crise du Covid-19

Haïti - Éducation : Enseignement à distance pour tous, clarification...

Haïti - Économie : Lutte contre le Covid-19, la Banque Mondiale aux côtés d'Haïti


+ de nouvelles



Haïti - RD : Développement de la frontière, 200,000 emplois sur 10 ans...
17/04/2016 10:35:35

Haïti - RD : Développement de la frontière, 200,000 emplois sur 10 ans...
Vendredi, le Conseil Economique Binational Quisqueya (CEBQ) a présenté son projet de développement pour la frontière haïtiano-dominicaine à la Corporation Financière Internationale (IFC), la plus grande institution internationale de développement consacrée exclusivement au secteur privé appartenant au Groupe de la Banque Mondiale.

Dans le cadre de l’activité « Solutions du secteur privé dans un marché complexe », où ont été présentés plusieurs projets au niveau international, Fernando Capellán et Juan Bautista Vicini, les dirigeants du Conseil Économique Binational Quisqueya du coté de la République Dominicaine, ont expliqué comment le projet de développement de la frontière, crée en même temps des conditions de progrès pour ses habitants. « La décision d’investir en Haïti fut une décision logique basée sur des avantages de la République Dominicaine par rapport à la législation Hope-Help. La Compagnie de Développement Industriel, pour le moment compte à son effectif 8,000 employés et nous croyons que pour les prochains 10 ans, on peut créer 200 milles emplois. De ce fait, nous aimerions que la Banque Mondiale se dispose à évaluer les besoins existants à la frontière et nous aide à les affronter, » a déclaré Fernando Capellán Président de la CODEVI, l’entreprise de manufacture textile située à Ouanaminthe et qui fait partie du projet du CEBQ.

Juan Bautista Vicini lui de son coté a misé sur la nécessité de créer des opportunités d’emplois en République Dominicaine et en Haïti pour les prochaines 25 années. « La croissance démographique des deux pays est un fait, investir dans la frontière, c’est la meilleure voie pour créer des opportunités et ainsi améliorer la condition de vie de la population des deux pays. Nous sommes en train de réaliser un grand projet d’investissement et nous aimerions que la Banque Mondiale nous accompagne dans ce projet. Si la Banque Mondiale s’occupe des thèmes comme la santé et l’eau, nous, on se chargera du reste, » a indiqué l’homme d’affaires dominicain.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n