Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Un membre influent du gang «400 Mawozo» mortellement blessé

iciHaïti - UEH : Nouveau Décanat la faculté de médecine et de pharmacie

iciHaïti - Mirebalais : 2 membres actifs des gangs «400 mawozo et Vitelhomme» arrêtés dans un hôpital

iciHaïti - Football : 2ème édition de la Ligue des Nations (calendrier des matchs)

iciHaïti - Enlèvement : Un enfant de 18 mois rendu à sa famille dominicaine par les autorités haïtiennes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #787

Haïti - Agriculture : Le Mexique cherche à contribuer à la reprise du secteur agricole en Haïti

Haïti - Social : Fin des recherches de survivants du naufrage dans le passage de Mona

Haïti - FLASH : La compagnie d’autobus «Dieu qui décide» suspend ses opérations pour cause d’insécurité


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Le dialogue... quel dialogue?
26/05/2010 11:11:02

Le ministre des affaires sociales Yves Christalin, a critiqué l’organisation des manifestations en séries qui ne visent qu'à déstabiliser  le pays, à quelques mois de la fin du mandat présidentiel. «Ce qu’il faut, ce sont des élections crédibles organisées à temps  pour permettre au  président René  Préval de  quitter le pouvoir dans le délai prévu par la constitution» à-t-il précisé.

Évans Paul , le dirigeant de la Confédération Unité Démocratique a déclaré «personne n’a plus confiance en la volonté de M. Préval d’organiser des élections crédibles [...] Cela n’a d’ailleurs jamais été son fort»

L’ancien député Harry Marsan, porte-parole de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) estime que l’organisation d’élections frauduleuses et les pratiques de corruption constituent les caractéristiques principales du régime de M. Préval.

De l’avis de Turneb Delpé (PNDPH, plateforme RASANBLE) « Se rendre aux élections avec Préval au pouvoir, c’est prendre le risque d’enfoncer le pays davantage dans la crise ».
Ansyto Félix, membre d’une organisation populaire Lavalas déclare ne rien vouloir entendre concernant la participation de son parti dans des élections qu’organiserait le Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Lors d'une conférence de presse, les principaux leaders de l’opposition ont réaffirmé leur détermination à obtenir la démission de M. Préval

Youry Latortue critique le refus du chef de l’État de dialoguer avec les acteurs politiques [NdHL - dans la rue?].

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


jackylove
Posté le 26/05/2010 20:57:02
On ira nul part sans le dialogue, car le pays est aux haitiens, nous devons nous unir puis donner l'accès aux pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n