iciHaïti - Politique : Activité de plaidoyer des 12 mairesses d’Haïti

iciHaïti - Nicaragua : Le premier groupe des Grenadiers est bien arrivé à Managua

iciHaïti - Santé : Les chiffres sur la collecte de sang au pays, plus qu'alarmants

iciHaïti - Social : Johanna Sylvain Joseph lauréate du Prix Jeunesse 2018

iciHaïti - Petit-Goâve : Suivi des travaux de la route reliant Molière à la Ferme


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique: «Pitit Dessalin» fait un affront au drapeau haïtien

Haïti - RD : L'Ambassade des États-Unis lance une alerte pour les manifestations en Haïti

Haïti - MÉTÉO : Système tropical à suivre sur l’atlantique

Haïti - RD : Un groupe d’haïtiens armés intercepte un groupe de touristes dominicains


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Assemblée Nationale reportée «sine die» pour cause de violence
22/06/2016 09:32:25

Haïti - FLASH : Assemblée Nationale reportée «sine die» pour cause de violence
Mardi, la séance en Assemblée Nationale convoquée à midi, qui devait décider du sort de Jocelerme Privert dont le mandat est arrivée à terme le 14 juin dernier, a été reportée « sine die » pour des raisons d’insécurité. Des centaines de manifestants qui se réclamaient pro Privert (notamment de « Pitit Dessalin » ou du clan Lavalas et d’autres organisations de base), s'étaient rassemblés aux environs de 2h00 p.m. devant le Parlement pour exprimer leur support au Président de Facto Privert, brandissant des pancartes et criant des slogans hostiles à l'opposition et aux parlementaires « mal élus », très motivé, ont jeté des pierres et des bouteilles en direction du Parlement ce qui a provoqué une situation de panique au Parlement chez les Agents de sécurité, députés, sénateurs et employés.

Des sénateurs ont évoqué l’insécurité comme prétexte pour infirmé le quorum notamment Jacques Sauveur Jean, Youri Latortue, Carl Murat Cantave et Onondieu Louis. Plusieurs sénateurs ont préféré laisser le Parlement, certains appelant du renfort et d’autres ont même dégainé leur arme.

Ces incidents qui ont créés une vive tension au bicentenaire, se sont produits malgré les barrières de sécurités érigées et une forte présence d’agents du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre (CIMO). Michel-Ange Gédéon le Directeur Général a.i. de la PNH a annoncé des sanctions contre les policiers responsables d’avoir faillit à leurs tâches, car affirme t-il « malgré les nombreuses dispositions sécuritaires adoptées pour garantir un bon déroulement de la séance, certains ont manqué à leur devoir, ce qui a permis ces troubles ».

Le Sénateur Cantave, croit que c’est un coup monté par le Palais en complicité avec la PNH, qui craignait une décision contre Privert, pour empêcher l’Assemblée National de se tenir. Pour le Sénateur Fritz Carlos Lebon, les raisons évoquées par le Groupe de Sénateurs minoritaire ne sont que prétexte pour ne pas participer à la séance, affirmant que Privert avait une majorité de sénateurs et de députés acquise à sa cause pour le maintenir au pouvoir.

Ronald Larèche le Vice-président du Sénat agissant comme Président a.i. a annoncé le report sine die de l’Assemblée Nationale, annonce confirmée par Cholzer Chancy, le Président de la Chambre basse, qui a souligné que les conditions n’étaient pas réunies pour la tenue de l’Assemblée.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


BB
Posté le 23/06/2016 08:19:53
C'est lamentable ce qui se passe dans mon pays ,hooooo Haïti , quelle déception, quelle honte pour le démocratie du pays ! Privert a captivé notre liberté, il a semé la terreur contre l'assemblée nationale, il a fait appel à ses clans ""pitit Dessalines""ki se pitit lavalas, combiné avec les lavassiens (rat pa kaka), pour troubler le quorum, Eh bien pour eux proverbes avis, Lavalas est sur le terrain une fois de plus. C'est parce que la communauté internationale a peut-être une intention discrète, elle n'a pas freiné cela
Ronald
Posté le 22/06/2016 13:46:28
Il devient de plus en plus clair que le pays doit être mis sous un protectorat étranger. La politique a réduit les gens à l'état animal. Tout ce qui se passe maintenant pourrait être évité si les dirigeants Haitiens étaient compétents. Notre société ne veut pas composer, elle se décompose, alors si Dieu ne veut pas déposer nos leaders incapables que la communauté internationale le fasse.
PatrioteH
Posté le 22/06/2016 12:50:49
Qu'Est-ce qu'on n'entendra pas dans ce pays? C'est ce qui arrive quand la politique est le seul débouché dans un pays, quand tout le monde fait de la politique. La politique est trop politisée, trop galvaudée dans ce pays.
Logo
Posté le 22/06/2016 12:47:11
Sous Papa Privert Haiti est devenu ingouvernable et l'internationale a contribué a cette situation lamentable. Les blancs n'ont rien fait pour assurer le deuxième tour, et de plus ils se sont trompés sur les vraies intentions de Papa Privert. Bravo!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n