Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Pestel : Vers la fermeture prochaine de hôpital mobile mexicain

iciHaïti - AVIS : 20 septembre 2021, «Jour chômé»

iciHaïti - Puerto Plata : Contrôle migratoire, 80% des haïtiens arrêtés étaient illégaux

iciHaïti - Politique : Réunion dominicaine inter-institutionnel pour renforcer la sécurité aux frontières

iciHaïti - Formation Diplomatique : Signature d’un accord de collaboration académique avec le Mexique


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #548

iciHaïti - 5ème «Konbit Pou Chanjman» : Liste des organisations sélectionnées

Haïti - UNICEF : Sur 73,3 millions d’aide d’urgence demandée pour Haïti moins de 11% ont été reçus

Haïti - Mexique : Mise en place d’une table de dialogue permanent sur la migration haïtienne


+ de nouvelles



Haïti - UNICEF : Haïti a besoin de trois fois plus d'aide financière...
28/10/2016 10:38:22

Haïti - UNICEF : Haïti a besoin de trois fois plus d'aide financière...
Trois semaines après que l'ouragan Matthew a frappé les côtes d'Haïti, l'UNICEF estime que 22,5 millions de dollars américains supplémentaires seront nécessaires pour répondre aux besoins pressants des enfants de ce pays, notamment dans les zones dévastées par l'ouragan.

« Depuis des années, les enfants d'Haïti sont victimes de la pauvreté, de graves perturbations climatiques, de la violence, de la malnutrition et d'un système de distribution d'eau déficient », déclare Marc Vincent, représentant de l'UNICEF en Haïti. « L'ouragan Matthew est venu aggraver une situation déjà précaire, et la communauté internationale doit se mobiliser pour nous aider à répondre aux besoins pressants de ces enfants. »

L'appel de fonds lancé par l'UNICEF en faveur d'Haïti est passé de 13,4 millions de dollars, plus tôt cette année, à 36,6 millions. Les fonds supplémentaires permettront d'assurer les besoins élémentaires des familles et enfants d'Haïti en matière de santé, d'alimentation, d'éducation, de protection et notamment :

  • de vacciner contre le choléra les personnes vivant dans des endroits à haut risque ;
  • d'assurer l'alimentation d'enfants âgés de moins de cinq ans et de femmes enceintes souffrant de malnutrition ;
  • d'aider les enfants non accompagnés et séparés de leurs parents à retrouver et réintégrer leur famille ;
  • d'offrir un soutien psychologique et des activités récréatives aux enfants non accompagnés ou séparés de leurs parents ;
  • de procurer de l'eau potable, propre à la consommation, à la préparation des aliments et à l'hygiène personnelle, notamment aux personnes déplacées en raison de l'ouragan ;
  • d'assurer des services de distribution d'eau, d'assainissement et d'hygiène aux personnes vivant dans des zones affectées par le choléra ;
  • de procurer des fournitures scolaires et des outils pédagogiques aux enfants vivant dans les zones dévastées par l'ouragan.

Juste avant que l'ouragan ne frappe, des réservoirs d'eau souples, des unités de traitement de l'eau et de l'eau en bouteille ont été préalablement positionnés dans les départements du Sud et de Grand'Anse pour aider les familles à mieux se préparer. L'UNICEF est arrivé sur les lieux dans les 24 heures après l'ouragan et depuis, avec l'aide de ses partenaires, n'a cessé d'élargir son intervention en fournissant à ce jour :

  • 10,000 kits de secours comprenant des couvertures, des trousses d'hygiène et des seaux aux familles des départements du Sud et de Grand'Anse ;
  • près de 20 stations d'épuration, alimentant en eau près de 100,000 personnes par jour dans les départements du Sud, de Grand'Anse et de Nippes ;
  • plus d'un million de comprimés d'Aquatab pour la désinfection de l'eau, permettant ainsi à environ 80,000 personnes d'avoir accès à de l'eau potable pendant 15 jours ;
  • 50 trousses anti-choléra, 20 stations de lavage et des informations à 2,000 personnes sur les pratiques d'hygiène à observer pour éviter la propagation du choléra ;
  • une assistance immédiate dans les 24 à 48 heures suivant l'apparition de chaque nouveau cas de choléra, grâce à un nombre accru d'équipes, qui sont passées de 5 à 14. En moyenne, chaque équipe intervient dans dix foyers exposés au risque de choléra ;
  • 170 tonnes de fournitures d'urgence transportées en avion depuis Panama et Copenhague.

Pour faire un don à l’UNICEF visitez : www.unicef.org/french/ and cliquez Faites un don en haut à droite.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n