Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Un membre influent du gang «400 Mawozo» mortellement blessé

iciHaïti - UEH : Nouveau Décanat la faculté de médecine et de pharmacie

iciHaïti - Mirebalais : 2 membres actifs des gangs «400 mawozo et Vitelhomme» arrêtés dans un hôpital

iciHaïti - Football : 2ème édition de la Ligue des Nations (calendrier des matchs)

iciHaïti - Enlèvement : Un enfant de 18 mois rendu à sa famille dominicaine par les autorités haïtiennes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #787

Haïti - Agriculture : Le Mexique cherche à contribuer à la reprise du secteur agricole en Haïti

Haïti - Social : Fin des recherches de survivants du naufrage dans le passage de Mona

Haïti - FLASH : La compagnie d’autobus «Dieu qui décide» suspend ses opérations pour cause d’insécurité


+ de nouvelles



Haïti - Justice - : Chasse aux évadés, des citoyens innocents arrêtés par erreur
28/05/2010 09:17:51

La moitié des 8.535 prisonniers emprisonnés en Haïti se sont évadé lors du séisme. Plusieurs centaines de ces détenus étaient liés aux activités de gangs ou de dangereux criminels.

Les autorités policières ont intensifié leurs actions visant la capture des évadés. Il s'agit de l'une des priorité du gouvernement haïtien qui veut empêcher toute recrudescence de l'insécurité. Depuis plusieurs mois, les habitants de certaines villes de province dénoncent la présence d'évadés qui terrorisent la population locale.

Le porte parole de la police, Frantz Lerebours, révèle que 536 évadés (chiffre le plus récent - mai 2010) ont été capturés par les forces de l'ordre. Par ailleurs, les forces de l'ordre ont récemment fait état de plusieurs évadés tués lors d'échanges de tirs avec la police. Bien que difficile à confirmer, il existerait un rapport avec l’augmentation du trafic de drogue en Haïti.

Outre les opérations policières, les autorités judiciaires ont entrepris de vérifier les dossiers des détenus. Joseph Manès Louis le commissaire du gouvernement à Port-au-Prince, souhaite une meilleure collaboration entre les policiers et les autorités judiciaires. 40 citoyens ont été récemment conduits au Pénitencier National sous la fausse accusation d'évadé, déplore le commissaire Manès. Il exige que les personnes soupçonnées d'être des évadés soient transférées au Parquet avant leur incarcération.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n