iciHaïti -AVIS : Pêche, Chasse et captures interdites

iciHaïti - AVIS CONATEL : Interdiction d'augmenter les tarifs dans les télécoms

iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 4 avril 2020

Haïti - Social : Plusieurs milliers d'haïtiens ayant perdu leur emploi ont déjà quitté la RD

Haïti - Justice : Plus de 50 prisonniers libérés, l’OPC préoccupé

Haïti - FLASH : Vaste armada militaire US en route vers le Venezuela avec l’accord d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Religion : L'archevêque Mgr François Gayot est décédé
17/12/2010 08:33:38

Haïti - Religion : L'archevêque Mgr François Gayot est décédé
Mgr François Gayot, qui était allé à Rome, représenter l'Eglise Catholique d'Haïti à la rencontre de la Commission internationale de la migration (CIM), avait été hospitalisé d’urgence à l'hôpital Gemelli, à Rome, en Italie suite à un malaise. Il est décédé hier jeudi, suite de complication, à l’âge de 83 ans.

Né à Saint-Louis du Nord (Nord-Ouest) le 17 juillet 1927, Mgr François Gayot fut ordonné prêtre chez les missionnaires de la Compagnie de Marie ou Monfortains, le 7 février 1954.

Le 22 novembre 1974, le pape Paul VI le nomme évêque du Cap-Haïtien en remplacement de Mgr Albert Cousineau, décédé. Il fut consacré le 2 février suivant par Mgr Luigi Barbarito, alors nonce apostolique en Haïti.

Le 7 avril 1988, le pape Jean-Paul II érige le diocèse de Cap-Haïtien, en archidiocèse métropolitain, élevant par la même occasion Mgr Gayot à la dignité d'archevêque. Ayant atteint la limite d'âge de 75 ans fixée par le droit canon, Mgr Gayot s’était retiré le 5 novembre 2003.

Président de la Conférence épiscopale pendant plusieurs années, Mgr François Gayot, a contribué à promouvoir la charge pastorale des Évêques. Selon lui, une conférence épiscopale ne doit pas être un regroupement d'évêques isolés, mais une « école de communion », comme le disait Jean-Paul II, c'est-à-dire un épiscopat qui réfléchit, qui pense, qui prie et qui décide ensemble.

Mgr François Gayot était reconnu pour la sérénité de son autorité morale, la modération de son discours et sa personnalité empreinte d’une grande modestie. Il était considéré durant son ministère comme un grand humaniste et perçu par l’église haïtienne comme celui qui pouvait devenir le premier cardinal haïtien.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


bonsens
Posté le 17/12/2010 21:52:42
Paix a son âme!
RMC
Posté le 17/12/2010 10:44:35
Un grand homme est parti, Paix a son âme! Veillez sur nous, pauvres pêcheurs et, encore plus, veillez sur notre chère patrie.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n