iciHaïti - Éducation : Vers une redynamisation de l’alphabétisation

iciHaïti - Économie : Des «Madan Sara» souhaitent monter une coopérative

iciHaïti - FOKAL : Vers l’établissement d’une cartographie nationale du secteur culturel haïtien

iciHaïti - Contrebande : Saisie de chaloupes à Saint Louis du Sud

iciHaïti - Exposition : «Ombre et lumière : la peinture haïtienne d’hier et d’aujourd’hui»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 août 2020

Haïti - Diaspora : Bourses d’études pour les jeunes haïtiens du Québec

Haïti - Espagne : Premier accord de Coopération académique et scientifique inter universitaire

Haïti - Agriculture : Les conditions de sécurité alimentaire continuent de s’aggraver


+ de nouvelles



Haïti - FLASH Élections : Report de la date des résultats finaux (MAJ 21:25)
17/12/2010 21:02:43

Haïti - FLASH Élections : Report de la date des résultats finaux (MAJ 21:25)
L'Organisation des États américains (OEA) a annoncé ce vendredi, avoir demandé au Président haïtien René Préval, le report des résultats définitifs du premier tour prévu initialement le 20 décembre 2010.

MA 21:25 - J Albert R. Ramdin, le Secrétaire Général adjoint l’OEA, a confirmé que cette demande avait été formulée par José Miguel Insulza, le secrétaire général de l'OEA. Le Président Préval a confirmé qu'il était d'accord pour demander au Conseil Électoral Provisoire (CEP) de ne pas annoncer de résultats tant que l'OEA n'aurait pas participé au processus de vérification des résultats (recomptage et vérifications des procès verbaux).

L'OEA a commencé à préparer la mission de recomptage des voix et ses équipes pourraient se rendre à Port-au-Prince en début de semaine, a indiqué M. Ramdin. Néanmoins l'OEA, qui travaille conjointement avec les pays du Marché commun de la Caraïbe (Caricom), ne se rendra pas en Haïti si l'annonce des résultats définitifs du premier tour n'est pas reportée comme elle le demande. « Cela n'a pas de sens de vérifier les résultats si ces derniers sont déjà définitifs » a précisé Albert Ramdin.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ginou
Posté le 19/12/2010 00:00:40
Vous allez recompter quoi? Qu'allez vous faire avec ces bourrages d'urnes? Et les gens qui n'ont pas pu voter? et les bureaux fermés avant l'heure? Il faut absolument refaire les élections, selon les vœux du peuple et de la majorité des candidats. Il faut continuer avec les manifestations jusqu'a l'annulation de cette "Sélection" et le départ [modération] de Préval. Préval a assez bouffé de l'argent du peuple Haitien. [modération].
jeantylove
Posté le 18/12/2010 07:33:33
Mes chers compatriotes, je suis haïtien mais j’ai eu l’occasion de suivre point par point l’évolution de la politique hondurienne lorsque les gardes nationaux ont pénétré dans la chambre même du président élu démocratiquement José Manuel "Mel" Zelaya Rosales, le 28 juin 2009, pour le forcer à laisser le pouvoir. L’OEA avait déployé tous les tactiques diplomatiques issus des Etats unis pour faire montre à la communauté internationale que c était un acte illégal du coté des militaires honduriens, en condamnant énergiquement le coup d’état. Nous sommes habitués avec ces manœuvres politiques pour faire baisser la tension des haïtiens qui veulent que leur vote soit respecté. J’avais dit déjà, le gouvernement Préval-Bellerive perd l’exercice fiscal de sa fonction, il revient au peuple haitien de prendre le destin de son pays. Telle qu’elle soit la condition promulguée par la communauté internationale, les haïtiens doivent catégoriquement renoncer et dirent non aux résultats des élections frauduleuses. ! Non à la violence ! Non à la politique (coupe tet boule kay) ! ! Oui à toute éventuelle mobilisation pacifique et organisée pour demander l’annulation des sélections de Gaillot-Préval. Je vous assure si nous acceptons la proposition de l’OEA dans la crise politique haïtienne, rien ne va nous empêcher à nous débarrasser de cette fripouille René Préval. Car, tout discours de l’OEA dans notre crise vient du président Préval. Sak vle konpran-n, konpran-n. kou sa-a pap pase.
Juno
Posté le 18/12/2010 06:47:39
Preval ne démords pas. Tous ces messages sont de la politique. N'y a t il pas un visionnaire dans ce pays capable d'avoir un peu de compassion pour son peuple sans penser à son propre portefeuille ? Face à la reconstruction, le pays est incapable de se mettre en rang pour absorber ces millions de subventions proposées par la commission Clinton. Face au Choléra, le pays est incapable de mettre en place la restriction de déplacement pour éviter la pandémie. Preval est un dictateur de l'an 2000 et doit être traité comme tel. L'Onu se fait mener par le bout du nez et est incapable de faire valoir ses positions.
Manoo
Posté le 18/12/2010 04:40:02
Les choses se gâtent pour Préval, il ne jouit pas de la crédibilité d'un chef d'état, ni d’aucune crédibilité puisqu'il faut lui rappeler le déroulement d'un processus de vérification. Les vérificateurs doivent attester ce qu'ils ont vu non pas ce qu’on leur a montrés ou leu montrera. Il semblerait que personne ne veut être associé à ce tour de passe-passe. Manoo.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n