Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : Baisse de la mortalité, hausse des blessés

iciHaïti - Sécurité : L’armée dominicaine augmente sa vigilance à la frontière

iciHaïti - PNH : Un membre influent du gang «400 Mawozo» mortellement blessé

iciHaïti - UEH : Nouveau Décanat la faculté de médecine et de pharmacie

iciHaïti - Mirebalais : 2 membres actifs des gangs «400 mawozo et Vitelhomme» arrêtés dans un hôpital


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #788

Haïti - 18 mai 2022 : Les chutes du Niagara illuminées aux couleurs du drapeau d’Haïti (Caméra en directe)

Haïti - Environnement : 108 séismes enregistrés au pays au mois d’avril 2022

Haïti - Social : La FAO dément et recommande la prudence


+ de nouvelles



Haïti - Social : Des orphelins vendus comme esclaves sexuels
28/05/2010 11:05:25

Une policière de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) récemment rentrée d'Haïti a expliqué à La Presse Canadienne que les responsables ont découvert l'existence de maisons de passeurs où les enfants sont cachés avant d'être envoyés de l'autre côté de la frontière.

Les trafiquants se font passer pour des travailleurs humanitaires dans le but spécifique d'avoir accès aux enfants, selon la sergente Lana Prosper. Les enquêteurs croient que ces mêmes trafiquants auraient pu être à l'œuvre au Sri Lanka, en Thaïlande et dans d'autres pays.

Les trafiquants s'emparent d'orphelins haïtiens et en font des esclaves sexuels en République dominicaine, affirment les autorités. La police haïtienne estime qu'il y a 250 orphelinats en Haïti, tandis que l'Unicef en recense 600. Mme Prosper croit qu'il y en a plutôt 1000, certains accueillant jusqu'à 400 enfants.

« Depuis que nous avons été sur place, des groupes d'enfants ont été trouvés près de la frontière dans des maisons de passeurs » a-t-elle dit. « Les trafiquants placent les enfants dans ces maisons et ils attendent la tombée de la nuit pour traverser la frontière.» Elle affirme que ces gens sont «le mal incarné», puisqu'ils s'en prennent aux membres les plus vulnérables de la société et détruisent des vies.

HL / HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


aquablue03
Posté le 21/03/2011 13:52:24
Les trafiquants de toutes nationalités s'en prennent aux gens crédules et vulnérables en proies au désespoir ! Ils profitent de leur fragilité extrême de leur désarroi, leurs manières d'agir est de sécuriser la personne avant son enlèvement et lui proposer des friandises pour les petits, des propositions de castings pour une vie de top modèle, filles et garçons jeunes et ados ! Même les mères de famille ne sont pas épargnées étant employées pour l'exploitation sexuelle ! ils se servent de leurs enfants pour faire pression sur elles ! Quand aux parents qui vendent leurs petits, ceux-là ne méritent aucune clémence ! [modération], car ils savent pertinemment ce qui les attend ! je souhaite vivement que tous ces problèmes de trafics soient dominés par une poigne juridique hors du commun ! Notre âme est faite de sentiments qui, s'ils sont anéantis par ces sévices ne peut pas s'épanouir ! Elle meurt avec les traumatismes et la vie s'écoule sans lendemains qui chantent ! [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n