iciHaïti - Covid-19 : Détérioration attendue de la situation de la sécurité alimentaire

iciHaïti - Environnement : «Nos solutions sont dans la nature»

iciHaïti - Politique : Visioconférence entre Jovenel Moïse et Danilo Medina

iciHaïti - OIM : Formation sur la gestion des cas de migrants vulnérables face au Covid-19

iciHaïti - Covid-19 : 20,000 masques pour les associations culturelles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 24 mai 2020

Haïti - Abus sexuel : Le journal «The Guardian» récidive, la Fédération de Football dénonce

Haïti - Petit-Goâve : Arrestation de 18 membres du Foyer Spirituel des Consciences Unies

Haïti - FLASH : 53 nouveaux cas et 136 cas suspects en 24 heures


+ de nouvelles



Haïti - Suisse : Fin de l’aide d’urgence dans le Sud
22/01/2017 09:09:16

Haïti - Suisse : Fin de l’aide d’urgence dans le Sud
Trois mois après que le passage de l’ouragan destructeur Matthew sur le Sud-Ouest d’Haïti, les opérations d’aide d’urgence sont arrivées à leur terme, et les logisticiens de la Croix Rouge Suisse (CRS) ont regagné leur pays. L’heure est désormais à la reconstruction pour la CRS.

Rappelons que quelques jours seulement après le passage de Matthew, la CRS mobilisait une équipe de logisticiens d’urgence en Haïti. Durant 3 mois, ces spécialistes ont coordonné l’aide d’urgence du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Acquisition de matériel, emballage des biens, organisation des transports par bateau et par camions, planification des opérations de distribution: les défis n’ont pas manqué. Tentes, moustiquaires, couvertures, kits d’hygiène et comprimés de chlore destinés à la purification de l’eau: au total, près de 900,000 biens de secours ont été distribués. Plus de 150,000 personnes ont bénéficié de l’aide de la Croix-Rouge.

La CRS a souligné que le succès des opérations d’aide d’urgence doit dans une large mesure être mis à l’actif des plus de 3,000 bénévoles de la Croix-Rouge Haïtienne « Grâce à ses relais bénévoles locaux, la Croix-Rouge a été l’organisation la plus performante sur le terrain. Dans chaque village, nous avons pu compter sur le soutien de ces intervenants, qui ont veillé au bon déroulement des opérations de distribution » a expliqué Daniel Garnier, qui a dirigé la dernière unité d’intervention logistique dépêchée par la CRS.

Néanmoins, la phase d’aide d’urgence a pu être achevée dans un délai de trois mois et la CRS maintient sa présence en Haïti pour se consacrer à la phase de reconstruction. La ville de Corail dans le département de Grand’Anse, détruite par l’ouragan, bénéficie déjà de l’engagement de la CRS. Les habitants ont été équipés d’outils et formés par les spécialistes de la Croix Rouge Suisse à la construction de maisons résistant mieux aux ouragans et aux séismes. De plus, la CRS distribue des semences, ainsi que des filets aux pêcheurs privés de leurs moyens de subsistance et œuvre également à l’amélioration de l’accès à l’eau potable.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n