iciHaïti - Justice : Les avocats de Godson Orélus font appel de la décision du juge Lumérant

iciHaïti - Tourisme : Vers un partenariat durable entre le Ministère et la Mairie du Cap-Haïtien

iciHaïti - Justice : Reprise du nouveau procès de Clifford Brandt

iciHaïti - RD : Plus de 120,000 haïtiens déportés ou refoulés en Haïti en 11 mois

iciHaïti - Art Beat Miami : Un rendez-vous incontournable de la culture haïtienne


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - AVIS : Programme de Bourse d’étude du Japon pour enseignants haïtiens

Haïti - Environnement : Intervention du Ministre Jouthe à la COP24 en Pologne

Haïti - Agriculture : Vers plus de statistiques agricoles

Haïti - Économie : Le PM Céant à Toronto, appelle les hommes d’affaires à investir en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - AVIS : Campagne électorale, l’heure des comptes approche
21/02/2017 09:11:14

Haïti - AVIS : Campagne électorale, l’heure des comptes approche
Uder Antoine, le Directeur Exécutif du Conseil Électoral Provisoire (CEP) rappelle aux partis et groupements politiques, l'obligation qui leur est faite de respecter scrupuleusement les dispositions des articles 125 à 135.2 du Décret électoral du 2 mars 2015, traitant du régime de financement, tant public que privé, de la campagne électorale.

Le Conseil, croit nécessaire de rappeler également le contenu des articles 128 et 135 dudit Décret faisant obligation aux partis politiques de soumettre un rapport détaillé sur la subvention reçue de l'État ainsi que tous les dons provenant du financement privé.

Article 128 :
« Trente (30) jours après la publication des résultats officiels, le parti, groupement politique ayant reçu une subvention de l’État est tenu de faire parvenir au Conseil électoral provisoire et au Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), le bilan financier détaillé, signé d’un comptable agréé, accompagné des pièces justificatives des dépenses se rapportant à ladite subvention dans le cadre des joutes électorales.

Faute par le parti ou groupement politique de se soumettre à cette obligation, il est interdit de toute activité politique pendant cinq (5) ans au moins et dix (10) ans au plus à prononcer par le BCEN [Bureau du Contentieux Électoral National] sur convocation du Président du CEP. Après le délai de trente (30) jours, prévu à l’alinéa ci-dessus, le Conseil Électoral Provisoire ou l’État haïtien dénonce le fait, aux fins de poursuites légales au Tribunal correctionnel pour détournement. »

Article 135 :
« Trente (30) jours après la proclamation des résultats définitifs, tout représentant légal de tout parti politique ou groupement politique doit faire parvenir au CEP la liste détaillée et complète de tous les dons et donateurs ainsi que le rapport financier de la campagne dûment signé d’un comptable agréé. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n