iciHaïti - Justice : L'armée dominicaine remet un Haïtien recherché à la PoliFRONT

iciHaïti - AVIS : 404 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)

iciHaïti - Humanitaire : Les organisations continuent de soutenir les personnes déplacées

iciHaïti - Contrebande : 1,380,000 cigarettes en provenance d’Haïti saisies en RD

iciHaïti - FLASH : Bourses d’excellences Mexique, inscriptions ouvertes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Sécurité : Cérémonie de remise de parchemins à 455 nouveaux policiers spécialisés de la PNH (Vidéo)

Haïti - FLASH : Déploiement imminent de la Mission, une délégation de la PNH au Kenyan

Haïti - FLASH : Blinken, utilise l’«option nucléaire» et débloque 109 millions pour la Mission kenyane et la PNH

Haïti - FLASH : Les FAd’H en état d'alerte maximum


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Les pluies diluviennes en chiffres
27/04/2017 09:20:29

Haïti - Sécurité : Les pluies diluviennes en chiffres
Les pluies diluviennes qui se sont abattues du jeudi 20 au lundi 24 avril sur les départements du Sud, du Sud-Est, de la Grand’Anse et des Nippes ont causé des inondations, des éboulements, des glissements de terrain et d’importants dégâts.

Le département du Sud est le plus touché, en particulier les 11 communes : Aquin, Arniquet, Camp Perrin, Cavaillon, Les Anglais, Les Cayes, Les Chardonnières, Maniche, Roche-à-Bâteau, Saint Louis du Sud, et Torbeck.

Les pluies ont affecté de nombreuses personnes déjà touchées par l’ouragan Matthew et dont les maisons n’avaient pas encore été réhabilitées. Selon les informations communiquées par les autorités départementales et la Direction de la Protection Civile, le bilan à l’heure actuelle est de quatre morts dans le Département du Sud, 7 maisons détruites à Arniquet, 8 à Maniche et des infrastructures sévèrement endommagées.

Selon Max Serge Daniel, le Délégué Départemental du Sud, environ 50% de la population du département (350,000 personnes sur 700,000) seraient affectés par ces pluies. Des pertes considérables sont rapportées au niveau de l’agriculture, du bétail et du matériel de pêche dans la zone côtière. Toujours selon le Délégué Daniel, 80% de la récolte de printemps serait détruite. Une première estimation des dégâts fait état de nombreuses maisons inondées, de nombreux ménages sinistrés et d’environ 10,000 maisons endommagées.

Les 6 communes de Chantal, Les Anglais, Les Chardonnières, Les Côteaux, Port-à-Piment, Tiburon et une partie de Port Salut, sont inaccessibles depuis le 23 avril en raison de la forte érosion de la route au pied du pont reliant Port Salut et la côte Ouest. Cette érosion est due à l’obstruction des canaux d’écoulement des eaux passant sous le pont par des arbres tombés lors de l’ouragan Matthew.

Compte tenu de la gravité de la situation dans la ville des Cayes et ses environs, le Centre d’Opération d’Urgence Départementale (COUD) du Sud a été activé.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-20768-haiti-politique-le-gouvernement-solidaire-des-sinistres-du-sud.html
https://www.icihaiti.com/article-20751-icihaiti-meteo-deux-victimes-par-noyade-dans-le-sud.html
https://www.haitilibre.com/article-20744-haiti-flash-pluies-diluviennes-sur-le-grand-sud-importants-degats-bilan-provisoire.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


PieRre
Posté le 27/04/2017 11:56:18
Le Ministère de l'Environnement doit prendre des mesures adéquates pour maitriser l'écoulement à surface libre qui cause des dommages à la vie et aux biens de la population. Des déversoirs auraient du être construits sur les rivières, la mer doit être draguée et des brise-vagues construites aux endroits stratégiques. L'inondation causée par les eaux de surfaces est en partie liée à la déforestation et l'augmentation du niveau de la mer. Les vagues créent déjà de l'érosion importante des côtes. À Torbeck, la mer a avancé dans les terres sur une distance de plus de 20 mètres, l'eau salée pénètre dans la rivière de Torbeck à plus de 800 mètres. En raison du changement climatiques ces phénomènes cycliques seront répétitifs. Il faut donc faire preuve de vigilance et faire appel à l'ingénierie des ressources hydriques pour contrôler l'inondation des eaux de surfaces et l'érosion des côtes. Ce faisant, la protection de la vie et de la vie de la population sera garantie.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n