Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





IciHaïti - Hebdo-Route : Au moins 132 victimes en 6 jours

iciHaïti - ONU : Importante réunion du Chancelier haïtien avec des membres du Conseil de Sécurité

iciHaïti - Politique : Haïti réaffirme son adhésion à la charte démocratique interaméricaine de l’OEA

iciHaïti - Théâtre : La pièce «Opéra Poussière» de Jean D’Amérique remporte le Prix Théâtre RFI 2021

iciHaïti - Cap-Haïtien : Funérailles émouvantes du Directeur Général a.i de la Mairie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #557

Haïti - Politique : Le Rassemblement des Jovenelistes condamne la volonté du P.M. d’instituer une autocratie

Haïti - Diplomatie : Le Chancelier Joseph s’est entretenu avec l’Ambassadrice US à l’ONU Linda Thomas-Greinfield

Haïti - Covid-19 : Haïti pourrait mettre plus de 5 ans à récupérer le niveau de revenu par habitant de 2019


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Position du CRED face au retour de Duvalier (Exclusif)
18/01/2011 08:00:10

Haïti - Politique : Position du CRED face au retour de Duvalier (Exclusif)
John Miller Beauvoir est le Président du Centre de Réflexion, d'Éducation et de Débats (CRED), une organisation de jeunes impliquée dans l'éducation et l'action civique en vue de promouvoir et d'encadrer une nouvelle génération de jeunes leaders en Haiti. John Miller est actuellement à Montréal, ou il poursuit des études de niveau « master » en science politique. Dans un entretien exclusif avec HaïtiLibre, le Président du CRED, répond à nos questions sur le retour surprenant, de l’ancien Président Jean-Claude Duvalier, après 25 ans d’exil en France.
 
HL/ CB : Quelle est la position du CRED sur le retour de Duvalier?
John Miller : Il faut aborder le retour de ce dictateur sur les plans juridique et politique. La Constitution haïtienne de 1987 ne reconnait pas l’exil. Toutefois, l’homme doit rendre compte des crimes politiques et économiques qui lui sont reproché. Nul ne doit oublier, même au nom de la réconciliation nationale, les pages d’histoire écrites en encre rouge sous l’ère duvaliérienne. Il ne saurait y avoir de réconciliation sans justice et réparation.

Sur le plan politique, nous pensons que la société haïtienne a rejeté ce passé troublant. Elle a choisi, tant bien que mal, les aspirations et les promesses de la démocratie. Les élites haïtiennes ne sont pas à la hauteur des aspirations et des revendications profondes de la population; d’où le blocage et dans une certaine mesure, la nostalgie de l’époque des Duvalier. Cependant, nous sommes confiants du fait que, dans sa grande majorité, le Peuple haïtien rejette « la dictature voilée » que représentent le statu quo et la dictature pure et dure que symbolise la personne même de Jean Claude Duvalier.


HL/ CB : Quelles conséquences la présence de l'ex-dictateur peut-elle avoir sur la crise politique actuelle?
John Miller : Dans le contexte actuel marqué par une crise politique aigüe, sa présence va alimenter la confusion et accroitre la division au sein de la famille haïtienne. Elle peut aussi être utilisée comme une manœuvre de diversion pour détourner l’attention sur les recommandations de l’OEA [Organisation des États Américains] à propos de la crise électorale. Les acteurs qui sont aujourd’hui dos au mur, par rapport aux recommandations de l’OEA recevront la venue de Duvalier comme une aubaine qui leur donne au moins le temps de respirer. J’en appellerais aussi aux jeunes haïtiens de la nécessité d’apprendre l’histoire d’Haïti. L’usure du temps ne saurait transformer un bourreau en sauveur.

HL/ CB : Que pensez-vous de la sur la déclaration de Jean Claude Duvalier, lorsqu’il déclare « Je suis venu pour aider » ?
John Miller : S’il est venu aider véritablement, son premier geste serait de faire un mea culpa à la nation, restituer les fonds volés et se mettre à la disposition de la Justice. C’est le premier geste à faire au nom de la moralité publique.

HL/ HaïtiLibre /CB

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


jfstar
Posté le 05/02/2011 07:39:54
Je partage a fond la déclaration du Président du CRED et cela prouve que malgré l'érosion d'homme qu'il y a dans notre pays, il y a encore un faible reste de gens honnête et directe. Ce que je veux reprendre sans vouloir répéter mot par mot M.J.M. Beauvoir c'est la nécessite pour les jeunes haïtiens d'apprendre l'histoire d'haiti car l'avenir du pays leur appartient. L'ex dictateur Jean Claude Duvalier ne peut en aucun cas être une bonne alternative pour le pays. Alors chers compatriote il est grand temps que nous prenions le destin de notre pays en main et ne pas laisser la gouvernance aux incapables et incompétents qui ne pensent qu'a leurs propres intérêts. Jean Claude est revenu parce qu'il espère pouvoir récupérer sa fortune bloquée en Suisse il ne faut pas lui donner cette opportunité. Cela fait un an que le pays a été frappé par le séisme il ne s'était jamais manifesté alors aujourd'hui il veut faire croire au peuple haïtien que cela l'a affecté? Réfléchissez bien chers compatriote, il se manifeste un an après comme par hasard au moment où une loi a été votée en Suisse par laquelle il peut récupérer sa fortune car la condition nécessaire est qu'il retourne chez lui et ne pas être poursuivi. alors ne vous laissez pas berner une nouvelle fois par ce genres de profiteur aux déclarations audacieuses. Ils nous aiment pas vraiment. Ils se fichent complètement de nous, leur seule préoccupation c'est leur bien être.
Jean-Guy
Posté le 19/01/2011 14:51:59
Il n'y a rien à faire sur le plan juridique, pour ce qui concerne le vol d'argent. Les haïtiens on dormit dur durant 25 ans. Maintenant il est trop tard pour poursuive Duvalier en justice. Selon la loi d'Haïti, ils avaient 10 ans pour porter plainte, pour ce type de crime.
Shoubens
Posté le 18/01/2011 11:34:44
Je partage la déclaration du président du CRED. Moi personnellement, je suis pour son retour dans le pays, mais aussi il faut que la justice haïtienne l'en juge, je ne connais pas véritablement le règne du duvalierisme, mais l'histoire en parle. Combien de nos jeunes qui ont été exilés, exterminés ? Maintenant, ce sont eux, pour la plupart qui acclament le retour de ce vieux dictateur. Haiti est pour les haïtiens, mais pas pour un haïtien. Félicitation John Miller Beauvoir!
DJA
Posté le 18/01/2011 09:51:20
Je suis heureux de constater que maints citoyen(ne)s haïtien(ne)s comme M. J. M. BEAUVOIR, Président du Centre de Réflexion, d'Éducation et de Débats (CRED), ont des positions claires, nettes et précises sur le retour de l'ex-Président Baby Doc en Haïti. Celles de M. Miller BEAUVOIR se résument comme suit : i) Retour légal de BABY DOC en Haïti car la Constitution haïtienne de 1987 ne reconnait pas l’exil; ii) Pas de réconciliation sans justice et réparation; iii) Rejet de « la dictature voilée » que représentent le statu quo et la dictature pure et dure que symbolise la personne même de Jean Claude Duvalier; iv) L’usure du temps ne saurait transformer un bourreau en sauveur; v) Faire un mea culpa à la Nation; vi) Restitution des fonds volés; vii) Se mettre à la disposition de la Justice. Les positions sont «bétonnées», écrites noir sur blanc. Ainsi il nous est possible soit d'y adhérer, soit de les rejeter, soit d'accepter certaines ou refuser d'autres. Les candidat(e)s à la présidentielle auraient dû avoir aussi, dès le 16, des positions aussi tranchées. Leur silence assourdissant laisse penser qu'ils (elles) sont soit sans opinions sur le sujet, soit attendent de voir dans quelle direction va tourner le vent, et alors s'y engager toutes voiles dehors. Entre-temps, on est tapi dans l'ombre, on reste silencieux, on ne choisit point une direction, on regarde dans quel sens tourne la girouette avant de s'engager, même à pas feutrés, dans une direction. Gouverner = Décider.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n